Pseudo :   Mot de passe : 
sera ajouté automatiquement à la fin de votre texte.

300 caractères restant (et 3 anecdotes aujourd'hui)


Choisissez une catégorie :
Prévenez moi si mon anecdote reçoit des commentaires. Email :
57% normal (55 votes)

Quand je me tripote trop, genre 4-5 fois, quelques heures plus tard j'ai mal aux couilles. Suis-je normal ?

Auteur : Philoraptor, il y a longtemps
 1 moi aussi.

Ils sont dans le même cas

Les commentaires sont désactivés pour cette anecdote




Com#122818  | score:1  +1 -1 | Par Jasmine Surchauffe

C'est tout à fait normal, et ça porte un nom une varicocèle. L'excitation sans éjaculation peut provoquer ce phénomène chez certaines personnes qui ont des fragilités. Cela est très douloureux et peut disparaître après quelques minutes ou heures si l'excitation était intense.

Com#122973  | score:1  +1 -1 | Par Philoraptor

aha c'est jasmine "surchauffe" qui dit ça.

Com#122980  | score:-10  +1 -1 | Par Baptiste

Un des modérateurs a jugé que ce commentaire ne respectait pas la charte du site. Ce commentaire et ses éventuelles réponses sont pour le moment désactivées.

Blâme#122977  | score:-1  +1 -1 | Par Antoinette Ré

Un des modérateurs a jugé que ce commentaire ne respectait pas la charte du site. Ce commentaire et ses éventuelles réponses sont pour le moment désactivées.

Blâme#122978  | score:-1  +1 -1 | Par Antoinette Ré

Un des modérateurs a jugé que ce commentaire ne respectait pas la charte du site. Ce commentaire et ses éventuelles réponses sont pour le moment désactivées.

Blâme#122982  | score:-10  +1 -1 | Par Rab

Un des modérateurs a jugé que ce commentaire ne respectait pas la charte du site. Ce commentaire et ses éventuelles réponses sont pour le moment désactivées.

Com#123020  | score:-9  +1 -1 | Par TERMINATOJORIS

Un des modérateurs a jugé que ce commentaire ne respectait pas la charte du site. Ce commentaire et ses éventuelles réponses sont pour le moment désactivées.

Com#123090  | score:1  +1 -1 | Par Albert Rhumatisme

Un des modérateurs a jugé que ce commentaire ne respectait pas la charte du site. Ce commentaire et ses éventuelles réponses sont pour le moment désactivées.

Com#123108  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Joris et Maggru (jpeux t'appeler comme ça ? xD) please stop feed the troll :p vous voyez bien que ce sont vos réponses qui l'amusent. Je parie que ce mec ne pense pas le tiers de ce qu'il raconte, c'est que de la provoc, il est juste là pour faire déféquer le monde. Si il sent qu'il fait déféquer personne, il partira ^^

Ignorer les provocations débiles j'ai fais ça toute ma vie. Croyez moi, testé et approuvé !

Et toi mon petit harceleur, sache que quand je te vois spammer tes âneries comme ça, je me dis que tu dois avoir une vie sacrément triste !
Je préfère mille fois passer la mienne dans la stupre, le vice, la luxure et la débauche plutôt que de tomber si bas :p

Merci mon gars, tu nous rappelles à tous combien la vie est belle :D

Com#123119  | score:-13  +1 -1 | Par Jean21

Un des modérateurs a jugé que ce commentaire ne respectait pas la charte du site. Ce commentaire et ses éventuelles réponses sont pour le moment désactivées.

Com#123433  | score:1  +1 -1 | Par Maggrubbic

Je suis pas ta grue ! ;)
Moi c'est bon, je lui ai dit ce que j'avais à dire, j'étais vénère et je voulais m'assurer qu'il savait bien pourquoi on le détestait et pourquoi ses anecdotes sensées n'auraient jamais de retour.
Maintenant c'est fait, je lui adresserai plus la parole, j'attends juste pépère que Stéphane bloque son IP.

Com#123449  | score:1  +1 -1 | Par Philoraptor

aha d'ailleurs d'où vient ce pseudo étrange ??

Ouais, dans le cas où il s'en occupe encore.. perso en attendant je m'amuse à le provoquer, au moins il vous fait moins déféquer ^^

Com#123451  | score:1  +1 -1 | Par Maggrubbic

Je l'ai déjà dit, faut suivre Philoraptor ! (et toi aussi au fait ça vient d'où ? Ca me fait penser à la chaîne du Raptor Dissident mais y a sûreent pas de rapport...). Bon allez je le rééxplique parce que je suis cool : c'est un mix de maggot et rubbish : asticot-déchet, la grande classe, et c'était le nom d'un perso qu'on avait inventé avec une pote quand on était petites : un mec immonde à qui il n'arrivait que des trucs gravement merdiques. :)
Ben il faut faudrait qu'il réagisse un jour quand me^me !
Bof, ça me gave même de le provoquer, il est trop con c'est pas drôle. Moi je me force à fermer ma gueule et j'écoute Buena Vista Social CLub, ça me détend haha.

Com#123465  | score:1  +1 -1 | Par Philoraptor

hey mais je lis pas forcément tous les commentaires moi oh ! ;)

d'accord, c'est con en fait. j'avais imaginé que tu t'appelais Magalie xD (magalie, mag, maggrubic..)

nan moi je parle de le provoquer en postant des anecdotes de cul exprès pour lui :p mais ça fait déféquer je suis déjà à court d'idée..

Com#123507  | score:1  +1 -1 | Par Maggrubbic

Et tu réponds pas à ma question eh oh ! Pourquoi philoraptor ? Je cru ouï dire que tu voulais devenir prof de philo, mais le rapport avec raptor ?

Ah ouais je vois, marrant... Cela dit j'aurais bien aimé avoir pour surnom Mag, Maggy ou quelque chose comme ça, je trouve que ça sonne bien. Mais mon prénom a rien à voir avec ça en fait.

Ah oui d'accord, ben attends je vais relancer la discussion, ce sera déjà ça.

Com#123523  | score:1  +1 -1 | Par Philoraptor

ah oui pardon ! bah y'a clairement un rapport avec la philo, mais ça vient d'un meme. Tape "philosoraptor" sur google x')

quelle discussion ? :0

Com#123573  | score:0  +1 -1 | Par Maggrubbic

AH mais c'est bien sûr ! Je savais pas que ce meme s'appelait comme ça. Mais pourquoi ce meme ?

Com#123436  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Je l'ai fais aussi, testé et non-approuvé, le mec a continué à me faire déféquer et je suis partie en dépression.
Un peu hors de question de revivre ça.

Com#123450  | score:1  +1 -1 | Par Philoraptor

sérieux ? en dépression carrément ? faut pas, c'est lui donner satisfaction !
t'as ptet pas attendu assez longtemps...

Com#123719  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Mais en fait, ça se contrôle pas tellement de partir en dépression. Donc "faut pas", ben, oui, j'aurais préféré aussi, mais c'est pas comme si j'y pouvais quoique ce soit. Et oui, sérieux, essaies juste d'imaginer tous les jours l'impact que ça peut avoir, surtout si les insultes touchent à une partie de ta vie intime, qu'elles sont accompagnées de menaces, d'humiliations publiques, de contacts avec tes proches, etc, etc. Ça va vite et JUSTEMENT parce que j'ai attendu longtemps en me disant que ne pas répliquer serait la solution.
Face à un harceleur il n'y a pas de bonne façon d'agir, on est pas en train de discuter avec quelqu'un de raisonnable, là, on parle avec un mec qui a un soucis, qui compense ce qui va pas dans sa vie par des pulsions totalement aléatoires.
Je réagis de la façon qui me fait du bien, qui me permet de ne pas me laisser atteindre, et franchement j'aimerais bien qu'on me laisse faire.
S'il y a quelqu'un à faire taire, ici, c'est lui, et ça doit pas relever de la responsabilité de ses victimes qui ont déjà autre chose à gérer...

Com#123732  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Ça serait bien que t'arrête de croire que j'essaye de te dicter ta conduite, quand même xD

Perso j'ai envoyé un mail à Stéphane, il m'a répondu qu'il était en vacances... dans mon mail j'ai évoqué le fait de porter plainte, que ça le mettrait en mauvaise posture (on peut pas dire qu'il n'a aucune responsabilité là dedans) mais franchement je pense que tu devrais porter plainte. Je vois juste pas d'autre solution là !

Et OUI oh mon dieu j'ai prononcé les mots "tu devrais" mea culpa ;)

Par contre si tu penses que ça conduira à la fermeture du site et que c'est ça qui te retient... je doute que subir ce qu'il te fait subit vaille vraiment le coup.

Des espaces de libre expression, y'en a d'autres.

Ou sinon, suffit de payer un développeur ou demander à un pote qui s'y connait de faire un nouveau SJN 2.0, sans les défauts :D

Com#123737  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Ben, de nouveau, même s'il y a "please" devant, "don't feed the troll" ça reste une façon de nous dire quelle réaction on devrait avoir...
Donc moi je veux bien arrêter de croire que tu me dictes ma conduite, mais c'est pas ce que je vois dans les faits, quoi.
Surtout avec le reste du message, qui vante une façon de faire qui serait "meilleure" que les autres, est du coup complétement hors de propos à ce niveau là, puisque je suis pas en train de faire un concours de la meilleure réaction à avoir face à la violence et que si j'applique une certaine méthode c'est parce que c'est celle qui me convient.
'Fin bref, c'est pas grave, juste que je commence à saturer d'avoir d'un côté un type qui me harcèle et de l'autre des gens qui me reprochent ma façon de me défendre - sans pour autant agir de leur côté (et là, je parle pas forcément de toi). En gros, je m'en prend plein la tronche, et en plus on me fait tout reposer sur le dos. C'est usant.

Ce qui m'agace dans l'idée d'une fermeture du site suite à plainte, c'est surtout que ça ne me paraît pas juste. Je considère que ce site, on y était bien jusqu'à l'arrivée de ce type, et que le faire fermer n'est pas équitable, pourquoi on "payerait" tous le même prix que lui pour ce qu'il fait ? Pour moi c'est à lui et uniquement à lui de payer, mais la situation ne le permet pas vraiment.

Et surtout, j'ai pas le temps et pas spécialement la force en ce moment de me lancer dans ce genre de démarche.
Bref, de toute façon, il semble s'être calmé, le kikinet. Avec un peu de chance on va pouvoir être tranquilles... Enfin, peut-être que je me trompe, j'ai pas trop suivi ces derniers jours.

Com#123740  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Meuf. Tu te rends pas compte de ce que tu dis je crois xD donc en fait toi tu mets « dont feed the troll/faut pas déprimer/ignore le » à égalité avec les injonctions sociales ? Tu trouves vraiment que dicter le comportement de quelqu'un en disant "Achète ce truc/ne porte pas ce vêtement/ne mange pas ça" c'est vraiment la même chose que le conseiller, l'inciter à adopter une solution à son problème ? XD VRAIMENT ?

C'est un peu comme si on te disait "Ignore-le cet abruti" et que tu répondais "Mais mince alors t'es pas mon père !!"

Bref. Peut-être que ta façon d'agir te soulage, mais c'est visiblement pas la façon d'agir à adopter si tu veux qu'il s'arrête.
Parce que c'est un peu l'idée de base non, qu'il s'arrête ?

C'est complètement à coté de la plaque et puéril d'envoyer bouler les gens qui te conseillent sur l'attitude à adopter pour qu'il te laisse tranquille uniquement parce "tu veux pas qu'on te dise ce que tu dois faire".
Au final tu en viens à te brouiller même avec les gens qui veulent ton bien uniquement parce que tu crois que ton bien est ailleurs.

Ça s'appelle l'ineptie.

À ça tu vas vouloir répondre "Et en quoi les autres sont mieux placés que moi pour savoir ce qui est bon pour moi ?!"
Ça t'a jamais effleuré l'esprit que tu peux te tromper toi même sur ce qui est bon pour toi ?
Nan parce que juste comme ça, la première fois que je t'avais dicté ta conduite (lol) tu étais qu'en phase colère.

T'as géré à ta manière, et maintenant tu nous dit qu'il s'en prend à ta vie privée et t'a conduit à la dépression. On en conclut que t'as fais le bon choix je suppose ?

Le plus fun c'est quand tu dis qu'on rejette la faute sur toi. Bah désolé Joris, mais même si c'est lui l'unique responsable de l'affaire, ton attitude (qui a consisté à entrer en confrontation avec lui, voir même le provoquer en l'insultant) a envenimé les choses. Et tant que tu le nieras, que tu t'entêteras, tu trouveras de moins en moins de gens pour te soutenir. Pourquoi ? Parce que quand ces gens te conseillent et que tu les envoie ch*er en faisant tout le contraire de ce qu'ils disent, ils n'ont plus envie.

Pour reprendre mon exemple de l'autre fois : si un mec t'insulte, que tu lui mets un pain au lieu de l'ignorer et qu'il t'en remet deux, alors t'as aussi ta part de responsabilité. C'est niveau collège.

Com#123756  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet [Android]

... Je me disais bien que t'avais rien compris.
Bien sûr que non, je ne mets pas tes "conseils" et autres impératifs au même niveau que les injonctions sociales, je ne vois pas où tu as vu ça, et ça n'a pas la moindre pertinence : je ne mets pas non plus la petite racaille qui insulte une meuf dans la rue au même niveau que le mec qui la violera, il n'empêche que ça n'en fait pas pour autant un comportement valable et légitime, désolée.
Là c'est pareil, je vais pas t'excuser de chercher à me dire quelle devrait être mon attitude (comme si t'étais une référence en la matière) sous prétexte "qu'on fait pire ailleurs".

Je sais pas si tu te rends compte que toi, t'es là à moraliser et culpabiliser la personne qui est victime. T'es là, avec toute ta prétention, à juger que tu es apte à dire à quelqu'un ce qu'il doit faire, et à croire en plus que tu détiens la solution miracle. Que ça fait quinze plombes que je te donne mon ressenti, que je t'explique que tu m'enfonce, que tu participes davantage à mon mal-être qu'à m'aider et que tu te sens quand même super légitime à continuer. Que tu tentes désespérément de justifier tes multiples remarques qui m'enfoncent plus qu'elles ne règlent quoique ce soit (c'est bien le harceleur qu'on veut faire taire, non ?) parce que tu veux absolument prouver que tu sais mieux que moi ce qu'il faut faire, que t'es le mec raisonnable, sympa et surtout pas problématique ici. Ben désolée, mais c'est pas le cas : ton attitude manque clairement d'empathie, mis à part me culpabiliser de mon attitude DÉFENSIVE, t'as tenu compte à quel moment de mon ressenti ? A quel moment tu t'es soucié de comment j'allais, comment je le vivais ? Jamais ! La vérité c'est que tu t'en tape, ce qui t'intéresse ici c'est de te valoriser toi et ta "médaille d'or de la meilleure victime de harceleur", l'individu en face de toi tu t'en cogne à peu près autant que la personne qui la harcèle.

"C'est complètement à coté de la plaque et puéril" de croire que tu peux me dire et me conseiller une attitude à avoir si je ne te la demande pas. Je t'ai demandé des conseils ? Non ? Ben voilà, c'est donc que je savais de quelle façon gérer la situation toute seule comme une grande, et ce même si ça te titille dans ton égo. Je ne t'ai rien demandé, donc je ne vais certainement pas te remercier de m'enfoncer.
Chercher à "m'inciter" à quoique ce soit n'est pas ton droit, que ça te plaise ou non, tu n'en as pas la position. Tu n'es pas légitime, valable à le faire.

Ma priorité c'est de me préserver. Je suis pas juste spectatrice, là, je connais mes limites, je sais quand on les atteint et je sais de quelle façon on les atteint. Qu'il s'arrête ne devrait pas relever de MA responsabilité à moi qui suis en train déjà de batailler pour continuer à aller bien. Tu te rends simplement compte de ce que tu me demande, là ? "Subis et adopte ce que je juge être la bonne attitude pour qu'il s'en aille". OK, mais mon état mental, on en fait quoi ? On s'en branle, c'est ça, c'est un détail, un "dommage collatéral" ?
Est-ce que tu dirais la même chose à une victime de viol dont tu serais témoin, est-ce que tu arriverais la bouche en cœur pour lui dire que d'après toute ton expérience à toi testée et approuvée, elle devrait serrer les cuisses plutôt que de le griffer, le mordre, le frapper ?
Et si elle te fait remarquer que t'es un peu à côté de la plaque, là, et que merci mais tes conseils elle en veut pas et elle préférerait que tu viennes l'aider à t'en débarrasser, tu la sermonnerais en mode "Ah mais moi je suis venue t'aider, hein, c'est parce que tu te débats que tu envenimes la situation et qu'il ne te lâche pas, désolé mais si tu réagis comme ça personne ne voudra plus te soutenir !!!" ?!

Et cette remarque teeeeeellement paternaliste et prétentieuse : "Ça t'a jamais effleuré l'esprit que tu peux te tromper toi même sur ce qui est bon pour toi ?" : si je te suis bien, toi tu sais. Toi, qui ne me connait pas, qui n'a pas la moindre idée de ce que j'ai vécu, qui était simple spectateur jusqu'à il y a peu... tu penses savoir ce qui est bon pour moi ? Sérieusement ? Mais comment, exactement ? Par quel miracle ?!
Désolée, ici c'est toi qui te trompe. Pas moi.

" T'as géré à ta manière, et maintenant tu nous dit qu'il s'en prend à ta vie privée et t'a conduit à la dépression. On en conclut que t'as fais le bon choix je suppose ?" : On s'est mal compris. Ce n'est pas d'ici et de ce cas précis dont je parlais. Au contraire, là, je vais bien, je gère bien, et c'est PARCE QUE j'ai réagis ainsi que j'ai pu garder à la fois estime de moi, confiance et dignité. Je parlais justement de mon vécu et de ce qui fait que je SAIS aujourd'hui comment réagir pour ne pas sombrer. Mais même à ce niveau là, t'as vu ta réaction ? "Faut pas déprimer" ?! Tu es du genre à dire aux gens qui vont pas bien "Ben... t'as qu'à aller bien, hein" ?

J'adore quand tu me dis "même si c'est lui l'unique responsable tu as envenimé les choses" ou comment me dire qu'il est l'unique responsable tout en me disant que j'ai une part de responsabilité. Super cohérent. Assume au moins de considérer qu'une victime peut avoir une part de responsabilité dans ce qu'elle subit, qu'on puisse au moins débattre pour de bon du fond de ta pensée...
Au sujet des conseils, il y a deux choses : déjà, un conseil peut être donné sans user d'impératif et sans sous-entendre être une "meilleure solution" que celle employée par le demandeur.
Ensuite je n'ai jamais demandé de conseil. Le soutien et les conseils CE N'EST PAS LA MÊME CHOSE ! Et je sais bien que les gens ont du mal avec ça, et ont besoin de donner leur avis, mais je suis désolée, je vais pas m'adapter à un comportement qui n'est pas (malgré ce que tu sembles croire) de "l'aide" juste sous le prétexte que ça part d'une bonne intention : je suis déjà chargée de ma défense et de mon bien-être, désolée de ne pas parvenir à me soucier EN PLUS de préserver votre égo au détriment de ce pour quoi je suis déjà en train de lutter. Ça va bien de me charger, c'est si difficile que ça de se présenter en soutien, d'agir comme tu peux de ton côté, sans avoir besoin de me montrer à quel point ton attitude à toi est meilleure (au nom de quoi ?) ? Tu ne peux pas SIMPLEMENT faire ce que tu peux pour qu'il se taise, sans chercher à imposer à LA VICTIME une attitude particulière que TU as décidé "meilleure pour elle" ?

Pour ta dernière remarque, ah bah voilà, on y revient donc : la victime aurait donc une part de responsabilité pour toi. Ça s'appelle du victim-blaming, ça pue, c'est davantage du ressort de vieilles notions judéo-chrétiennes peu pertinentes que d'un niveau collège. C'est LUI qui a initié une situation conflictuelle, c'est LUI qui a choisi d'user de violence, c'est LUI qui a décidé qu'il ne devait aucun respect, qu'il pouvait empiéter sur les limites et c'est LUI qui choisit de continuer à maintenir cette situation. Il est L'UNIQUE responsable de ce qu'il se passe aujourd'hui, tout comme un mec qui en frappe un autre est L'UNIQUE responsable des coups qu'il recevra par la suite.
Que la situation perdure ou non ne change rien, l'agresseur est TOUJOURS celui qui place sa victime dans un contexte de violence non-désiré, non-consenti, et SURTOUT impactant son intégrité, ce qui engendre des réactions défensives LÉGITIMES.

Maintenant, stop. Je ne peux pas perdre davantage de temps à éduquer un mec sur les leçons de bases de la bienveillance, ça va bien.
Si t'es pas content de la façon dont je réagis, tant pis ! Je ne cherche pas ton approbation de toute façon, là. J'ai un peu d'autres choses en tête.

Com#123760  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

C'est vraiment le bordel dans ta tête, Joris... je comprends mieux de quoi les gens parlent quand ils disent que les agressions sexuelles laissent des marques indélébiles. Comme le fait de perdre tout discernement dès qu'on touche à un sujet sensible.

T'es une meuf tout à fait posée et réfléchie, avec qui j'ai plaisir à dialoguer, SAUF dès qu'il s'agit d'un sujet en lien avec les agressions faites aux femmes où là tu pars au quart de tour, à extrapoler, interpréter, me faire dire ce que je ne veux pas dire, enchaîner les amalgames.

Dans tout ce que t'as écris là, j'y vois au moins trois interprétations différentes de mon discours, mélangées.

Exemple : je n'ai jamais dis que mon idée était celle qui allait marcher, ni la meilleure. Je n'ai jamais dis que je savais ce qui était bon pour toi.

C'est un peu comme si tu déversais sur moi tout ce que tu avais à dire concernant tout ceux qui t'ont dit ce que tu devais faire, à un moment où à un autre de ta vie, tout profil et tout discours confondu.

Oh et puis par pitié, les "slutshaming, fatshaming, mansplaining, victimblaming" et compagnie... on peut pas parler en français ? Avec des phrases complètes ? Au lieu d'inventer un mot à la con dès qu'on veut éviter de réfléchir.

À ce compte là, le dadshaming et le manblaming on en parle ?

Et tu sais ce que c'est la preuve ultime que tu perds les pédales SYSTÉMATIQUEMENT sur ce sujet là ? « faut pas, c'est lui donner satisfaction ! » je l'ai dis exactement comme quand on dit « tu t'es cognée ? faut pas le faire ! »

Tu l'as compris précisément de la façon qui te faisait déféquer alors que t'étais même pas encore en rogne. Rien que ça. Alors imagine le reste.

M'enfin tu me fais comprendre au moins une chose : le viol détruit. Enfin ça je le savais, mais j'avais pas réalisé à quel point il peut foutre le bordel et à aussi long terme.
Je comprends mieux pourquoi c'est autant le bordel dans le féminisme.

Com#123764  | score:0  +1 -1 | Par Dorothée Dyspraxie

Ah non mais là non, quoi ! Encore une fois tu te poses en juge de ces personnes qui soi-disant manqueraient de discernement et l'utilises pour ne pas avoir à te remettre en question... Tu ne peux visiblement pas avoir tort, c'est ça ? C'est forcément que nous on est des victimes impactées par un événement au point d'en être coupé de la réalité, ça peut évidement pas être toi qui agirait d'une façon inappropriée ?
Tu ne t'es pas demandé si, justement, ça ne pouvait pas être que ces fameux événements nous ont fait prendre conscience de comportements LARGEMENT répandus et problématiques ? Que la façon dont on s'y est retrouvé confrontés, violente et flagrante, nous a permis de mettre des mots dessus et de les remettre en question ?
C'est dingue, ça, à quel moment as-tu réellement pris la peine de lire ce que je t'écrivais, d'y réfléchir et de chercher à comprendre pourquoi je te le dis ? A quel moment as-tu cherché à prendre un minimum de recul sur les événements, sur ce que tu fais et ce que tu me reproches ?!

Et en plus tu es de mauvaise foi. Quand tu dis "testé et approuvé, croyez moi !" tu ne dis pas que ça va marcher, bien sûr. Quand tu dis "Peut-être que ta façon d'agir te soulage, mais c'est visiblement pas la façon d'agir à adopter si tu veux qu'il s'arrête.", tu ne dis pas que ta solution est meilleure, bien sûr. Et quand tu me dis "Ça t'a jamais effleuré l'esprit que tu peux te tromper toi même sur ce qui est bon pour toi ?" tout en me disant quoi faire, tu ne suppose pas, quelque part, qu'il y a une possibilité que tu saches mieux que moi ce qui est bon pour moi, bien sûr. Quand tu dis "Au final tu en viens à te brouiller même avec les gens qui veulent ton bien uniquement parce que tu crois que ton bien est ailleurs." tu n'es pas du tout en train de me dire que je me trompe d'endroit où situer "mon bien", bien sûr.

Et je n'ai repris que quelques exemples de cette page, on en trouve un bon paquet dans le même style les autres fois où on en a discuté !

Je déverse sur toi exactement la même chose que j'aurais déversé à n'importe qui qui me sortirait ce discours puant. Parce que je ne le supporte plus, justement parce qu'il est problématique !

Mais regarde ta condescendance, quoi ! "Au lieu d'inventer un mot à la con dès qu'on veut éviter de réfléchir." Monsieur sait toujours mieux que tout le monde, Monsieur est toujours moins con que les autres, Monsieur ne se renseigne pas une seule seconde sur le pourquoi on utilise ces termes mais se permet de juger qu'il sont le résultat d'une paresse intellectuelle.
Franchement, tu ne te rend vraiment pas compte d'à quel point tu prends les gens de haut ? D'à quel point tu juges, et cela de la position la plus confortable vis-à-vis de ces termes, justement ? De la position de celui qui ne subit pas le concept qui y est lié continuellement ?
Et surtout : pourquoi ? Pourquoi tu te lance dans un débat autour du mot qui désigne une oppression plutôt que parler directement de l'oppression en question ? Qu'est-ce que ça apporte dans notre histoire, là, tout de suite ?

Tu dis aux gens de ne pas se cogner comme si c'était un acte volontaire de leur part ?!
Désolée, mais en fait je crois bien que le bordel il est dans ta tête, pas dans la mienne.
Et merci de ne pas décider si je suis détruite ou non, merci de ne pas m'imposer ce genre de propos, merci d'essayer trois secondes de te mettre à ma place, merci de ne pas croire qu'en tant que mec t'as la moindre idée de si c'est le bordel ou non dans le féminisme.

Bref, sérieusement, ça sert à rien de discuter avec toi, je me retrouve à parler dans le vide et à monopoliser du temps pour quelqu'un qui ne souhaite pas m'écouter et qui part d'office du principe que je ne peux pas avoir de "discernement".
Beh si c'est comme ça que tu me considères, cesse donc de vouloir m'aider, crois-moi je ne m'en porterais pas plus mal.

Com#123767  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

« Tu ne peux visiblement pas avoir tort, c'est ça ? »

Mais... et toi ? :/

Com#123772  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Ce n'est pas moi qui suis venu te dire quoi faire et comment le faire dans une situation où je n'y suis pas légitime.
Ne mélange pas tout.

Com#123776  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Voilà une curieuse conception de la liberté d'expression et de la légitimité.

Com#123779  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Confonds pas tout à nouveau, je n'ai pas demandé la censure de tes propos, je t'ai demandé à toi, en tant qu'individu, de les remettre en question.

Ensuite, personne ne peut donner son avis sur tout. Je ne peux pas donner mon avis sur la façon dont tu dois faire ton taf, là, parce que je n'en sais rien. Si je le faisais ce ne serait pas pertinent. Je ne suis pas légitime à le donner puisque je ne sais pas de quoi je parle. Ça, c'est le truc principal : dans ce cas précis entre nous, tu as donné ton avis sans savoir de quoi tu parlais puisque tu ne me connais pas et mon vécu non plus.

Com#123766  | score:0  +1 -1 | Par Maggrubbic

En fait je crois que vous vous comprenez pas. Je prends des pincettes là, je sais que la situation est déjà épineuse, je veux juste essayer de calmer les esprits parce que je vous aime bien tous les deux.
Je me trompe peut-être mais je crois que Philoraptor voulait dire que le problème c'est que ce mec te harcèle, et que c'est absolument omniprésent sur sjn vu que dès que t'interviens, il réagit avec des insultes, tu te défends, ça fait des discussions à rallonge sans queue ni tête puisque lui c'est un troll et que son vocabulaire se réduit la plupart du temps à 3-4 insultes. C'est chiant pour toi d'avoir ce mec qui pour une raison obscure, a décidé de te faire déféquer, et d'autre part c'est chiant pour tout le monde de voir ça : 1) parce qu'on t'aime bien et qu'on sais que tu le mérites pas 2)parce qu'il s'en prend aussi à tous les gens qui parlent de sexe, et que c'est usant de se faire insulter, même si c'est des insultes à la con 3)parce que ça pique les yeux de pas pouvoir lire une discussion sur sjn qui ne soit pas pourrie par ses commentaires.
Le problème c'est donc bien ses commentaires, pour ces raisons là. Il y a ce que toi tu ressens, et ce que nous on ressent de cette situation, évidemment c'est pas le même ressenti mais on est d'accord pour dire quel est le problème et pourquoi il faut que ça cesse.
A la base, je crois que Philoraptor pense que le meilleur moyen de faire cesser ces commentaires, c'est de ne pas y répondre et de le laisser rager tout ça et de cette façon, ils deviennent moins visibles que si on y répond et qu'on transforme ces quelques insultes de demeuré en grandes discussions sans fin qui ne mènent à rien, à part à la surenchère d'agressivité.

Toi, tu penses que tu ne peux pas supporter les insultes sans riposter, sinon ça te rend mal. Bon, c'est ton droit, tu t'exprimes comme tu veux et je crois que personne ne remets ça en question, personne ne veut t'empêcher de t'exprimer (au contraire, on apprécie beaucoup de discuter avec toi de sujets variés, parce que t'es en général ouverte d'esprit, cultivée et intéressante).

Philoraptor doit respecter ce droit, évidemment, et je pense qu'il va pas t'imposer le silence et qu'il a jamais parlé de faire ça. Personne va t'empêcher de lui répondre si ça te fait te sentir mieux, mais il a aussi le droit de penser que c'est pas la solution pour faire cesser les commentaires de ce débile sur sjn. Il le pense, toi tu t'exprimes comme tu veux. Pas la peine de partir en live et de se reprocher tout et n'importe quoi mutuellement sur fond d'analyse psychosociales... Je crois que c'est n'importe quoi ces vieilles rengaines, vous vous calculez pas, ça mène à rien.

La solution qui reste, et qu'on applique tous puisqu'on est d'accord sur le fond du problème (à savoir faire cesser les commentaires), c'est d'envoyer des mails à Stéphane. On l'a fait, et on va continuer, voila.

Com#123769  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

On se comprend pas oui, ont peut dire ça XD

Ce que j'adore c'est que comme tu dis, le fond du problème c'est ce débile qui fait ch*er le monde et qu'on est tous d'accord pour dire qu'il faut le tej au plus vite, mais que malgré cela on arrive quand même à se prendre le bec UNIQUEMENT parce que certains sont pas d'accord avec la manière dont certains proposent leurs solutions provisoires.

C'est du gros gros délire xD

Com#123771  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Je crois que tu sous-estimes à quel point ta "manière de proposer des solutions provisoires" est violente.

Com#123774  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Violente, selon ton point de vue.

Com#123777  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Euh, oui, mais comme c'est moi que tu voulais aider, il compte pas un peu mon point de vue dans l'affaire ?

Com#123781  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Si, bien sûr. Et en tant que télépathe j'ai tout de suite su que tu le prendrais mal, c'est pour cela que j'ai fais exprès de m'exprimer de la façon que tu allais trouver violente ;D

Com#123786  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Et quand je te l'ai dis la première fois, c'était pas suffisant pour que tu arrêtes ?

Com#123787  | score:-11  +1 -1 | Par Gustavo

Un des modérateurs a jugé que ce commentaire ne respectait pas la charte du site. Ce commentaire et ses éventuelles réponses sont pour le moment désactivées.

Com#123791  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Tu ne m'as pas dis que la forme te blessait. Tu m'as dit que je n'avais aucunement le droit de te dicter ta conduite.

Com#123796  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Et ce n'est pas la vérité ?
On a eu une longue conversation par la suite où j'expliquais pourquoi et où je parlais bien du fait que je le ressentais comme une violence, au même titre que le harcèlement que je subissais.
Je t'ai donné divers liens et termes qui te permettaient de voir que le soucis ne m'est pas propre, que je ne suis pas la seule à souffrir de ce genre de comportement.
Pourquoi on en est encore là ce soir ?

Com#123803  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Le truc cool c'est que je suis pas un harceleur, du coup si je te fais déféquer m'ignorer est d'autant plus efficace ;)

Et si tu n'as pas envie de me foutre un gros vent (c'est vrai que je le prendrais pas très bien), à l'avenir dit moi simplement "tu me fais déféquer, là"

Si on en est encore là c'est parce que je dois être mentalement défaillant, forcément, seule explication possible.

Com#123806  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Je pense que si on en est encore là c'est qu'on ne s'était pas compris (et pas besoin de défaillance pour ça) mais je nous sens sur une meilleure voie, là.

Le côté "tu me fais déféquer" m'embête parce que ne s'inscrit pas dans mes méthodes de... "répulsions amicales" habituelles, mais si toi ça te convient, alors OK, je prends note.

Perso me dire "notre conversation commence à me mettre mal à l'aise" devrait fonctionner.

Com#123819  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

en tout cas je crois que je préfère ça plutôt qu'un vent

Com#123824  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Bah après, je peux tenter d'y mettre les formes, en mode "j'suis désolée t'sais que j't'aime bien mais là sérieux tu me fais déféquer désolée désolée" ? x)

Com#123770  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

"A la base, je crois que Philoraptor pense que le meilleur moyen de faire cesser ces commentaires, c'est de ne pas y répondre et de le laisser rager tout ça et de cette façon, ils deviennent moins visibles que si on y répond et qu'on transforme ces quelques insultes de demeuré en grandes discussions sans fin qui ne mènent à rien, à part à la surenchère d'agressivité."

Ils seront moins visibles pour ceux à qui ils ne sont pas adressés.
Le site ne me permet pas de ne pas voir, que ce soit par la jolie banderole jaune ou par les MP que je vais consulter parce que je ne discute pas qu'avec lui... Du coup, en fait, je me les prend de toute façon en pleine poire, ses insultes, et ça je ne peux rien y faire.

" il a aussi le droit de penser que c'est pas la solution pour faire cesser les commentaires de ce débile sur sjn. "
Le penser est une chose, et il en a bien le droit, bien sûr, et c'est là qu'entre en jeu la bienveillance, qui n'est plus une question de droit mais d'empathie finalement : ai-je vraiment besoin de savoir ce qu'il pense de ma façon de me défendre ? Est-ce vraiment si pertinent ici ? Et surtout : s'il tient absolument à me donner son avis, sous quelle forme peut-il le demander et sous quelle forme est-ce que ça devient maladroit, voir carrément inapproprié et culpabilisant ? Le moment où la personne est en train de se défendre, donc est certainement déjà un peu prise sur autre chose de pas tellement confortable, est-il vraiment idéal pour rajouter l'information "tu fais pas les choses comme il faudrait" ?

"Pas la peine de partir en live et de se reprocher tout et n'importe quoi mutuellement sur fond d'analyse psychosociales... Je crois que c'est n'importe quoi ces vieilles rengaines, vous vous calculez pas, ça mène à rien. "

Et pourtant, comme expliqué, il y a bien un aspect psychosocial qui entre en jeu ici, je ne vois pas comment on pourrait regarder cette situation autrement que par ce biais là, ni même pourquoi on le ferait.
La plupart de nos comportements sont dictés par l'environnement social, et ce que je pointe dans les actes de Philoraptor, c'est loin d'être isolé et anodin. Sans regarder la situation au travers du prisme de certains acquis sociaux, comment on fait pour les combattre ?

Com#123775  | score:1  +1 -1 | Par Maggrubbic

Un avis est toujours pertinent, même s'il est différent du tien. Je crois qu'il s'exprime spontanément et peut-être que ça a manqué de tact et que tu as interprété ses intentions de façon négative. Il me semble qu'il a décidé de te donner son avis, au moment où tu continues de te débattre avec lui, parce que justement c'est une situation chiante, et donc, devant une situation chiante, on peut proposer une solution. Le reste est une question de formes, et d'accepter l'opinion différente de quelqu'un. A vous deux de faire cet effort, parce que je pense qu'au fond, vous vous respectez l'un et l'autre suffisamment pour ça en fait.

D'un point de vue extérieur, vous vous faites des reproches gros comme le monde, des reproches à l'échelle de l'humanité et c'est à côté de la plaque (victimblaming, "trauma des femmes violées"...). Vous connaissant tous les deux un petit peu, quand même, il me semble que tout ça c'est hors de propos. Ces reproches reflètent votre propre prisme perso, votre façon d'interpréter les choses, ça colle pas du tout à ce que vous êtes l'un et l'autre. Pourquoi régler une prise de bec en se reprochant les maux de l'Humanité..?

Com#123778  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Je ne suis pas d'accord, un avis n'est pas toujours pertinent, non.
Ce n'est pas une question de différence, mais simplement de légitimité à le donner.
Je ne vais certainement pas aller voir une femme voilée et lui dire ce que je pense qu'elle doit faire de son corps et de sa religion, ça ne me concerne pas, je n'ai pas à donner mon avis s'il n'a pas été au préalable demandé.
Ça relève davantage du jugement que de l'avis, à ce niveau là.
Comme dit plus haut, je ne doute pas de ses bonnes intentions, mais qu'elles soient bonnes ou non elles m'atteignent négativement et je crois que c'est mon droit de le lui signaler aussi. J'ai des limites, ça en est une et je la lui ai signifié plusieurs fois.

Pour ce qui est des reproches gros comme le monde, sans doute, mais quelque part ce sont des acquis sociaux gros comme l'occident qui motivent nos actes, et je ne trouve pas cela hors de propos.
Comme dit plus haut, son comportement je l'ai rencontré plusieurs fois, on est de nombreuses victimes à l'avoir rencontré plusieurs fois et dénoncé (jusqu'à lui donner un nom), ce n'est pas juste un événement isolé et je ne crois pas que, pour une bonne compréhension de ce dont il s'agit, il soit intéressant de traiter cette histoire comme si nous étions deux individus exempts de toute influence sociale...

Com#123782  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Ah d'accord parce que toi tu fais pas de diff entre "Salut j'aime pas tes vêtemnts" et "Fais gaffe t'es en train de jeter de l'huile sur le feu" ?

Com#123785  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

De quoi tu parles ?

Com#123789  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

« Je ne vais certainement pas aller voir une femme voilée et lui dire ce que je pense qu'elle doit faire de son corps et de sa religion »

- On est sur une question d'ordre culturelle, tout ça c'est relatif, selon si tu vois le voile comme un symbole de radicalisme musulman OU pas, tu te sens aggressée ou pas.

- Quand je te disais dont feed the troll, y'a aucune relativité là dedans --' un mec décide de te casser les couilles, c'est en réagissant que tu le pousses à continuer. C'est mécanique, logique, y'a pas de question culturelle.

Tu ne peux donc pas comparer les deux.

Com#123794  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Tu poses tes arguments comme des réalités irréfutables. Sauf que non, il y a bien une relativité à prendre en compte. Pour avoir été dans des assos militantes qui s'adressent à un large public ET être en contact avec des personnes touchées par des troubles psychiques, crois-moi, il n'y a pas qu'un seul et même type de harceleur. Il n'y a pas qu'un schéma "mécanique, logique".

Com#123799  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Oui d'accord m'enfin avoue que ce schéma là est quand même très répandu...

Com#123805  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Ben, non... Vraiment, c'est super diffus, et ça dépend vachement de ce qui motive ce comportement là (besoin d'attention, manque affectif, problèmes d'estime de soi...). Et même à partir de là, ça s'exprime différemment selon la façon dont le vécu a engendré de tel problème (je sais pas si je suis claire). Et comme souvent ça touche un truc méga-sensible chez eux, on peut pas dire qu'ils soient supers loquaces sur le sujet.
D'un point de vue extérieur, à déterminer ce n'est pas si simple que ça.

Com#123818  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Ouais, mais on est sur internet.. sincèrement je vois pas pourquoi il s'entêterait si on ne lui répond pas. Bref.

Com#123823  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Perso (et bien sûr, je me trompe peut-être), j'ai vu en lui un besoin d'asseoir son autorité qui prendrait sa source dans une certaine forme de misogynie. Me "soumettre" en restant passive face à lui, ça aurait pu le faire rester par simple plaisir de me voir sous son pouvoir, subissant sans répondre. Internet ou pas, d'ailleurs. Suffit qu'il ne puisse avoir cette forme de contrôle "IRL" et ce site devient la boîte de Pandore pour lui.
Je sais pas. J'ai déjà vu ça à l’œuvre, assez souvent, et son discours sur les femmes (celui qu'il tient quand il "débat sérieusement") va plutôt dans ce sens.
Mais franchement, ça reste de l'ordre hypothétique, juste que du coup ça reste une possibilité...

Com#123830  | score:1  +1 -1 | Par Maggrubbic

Alors là pas d'accord sur l'avis. On doit nous demander ce qu'on en pense pour avoir le droit de donner son opinion ? Tout en restant tout à fait respectueux, tout le monde a la légitimité d'exprimer une opinion, sinon ça veut dire qu'un système politique qui n'inclue pas d'option "et vous les gens, vous en pensez quoi ?", tu dois le subir quoi qu'il arrive en fermant ta tête parce que t'as pas la légitimité de donner ton avis ? Ca veut dire qu'on t'impose de faire si ou ça sans te demander ton avis, tu le fais sans rien dire, parce que t'as pas la légitimité de dire que t'es pas d'accord ? Tu vois devant toi des gens faire une chose abominable, s'ils te demandent pas ton avis, tu n'as aucune légitimité à t'opposer au nom de tes valeurs morales, tu laisses pisser ?
Non. Un blâme, un reproche, là d'accord, t'as pas toujours la légitimité de le faire, mais un avis ça n'a rien à voir. Par exemple pour le truc abominable duquel t'es témoin ; reprocher à ces gens ce qu'ils font, leur dire "c'est mal, fais pas ça, je t'interdis de faire ça", c'est pas la même chose que de dire "à mon avis, c'est pas cool ça, parce que blabla...".

Je crois vraiment qu'il s'agit plutôt de votre personnalité, de votre vécu et de votre humeur là.

Com#123837  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Mais on parle de deux choses différentes, là.
Bien sûr que lorsqu'on est concerné et directement impacté on a pas à attendre qu'on nous demande notre avis pour le donner, mais ce n'est pas ce dont il s'agit ici.
Ici, il s'agit de donner son avis à quelqu'un sur la façon dont celui gère sa vie, gère quelque chose qu'il subit, donc quelque chose qui ne l'impacte directement lui, pas les autres.

Comme si un type venait te dire "Je trouve ça absolument trop moche" au sujet de ta nouvelle coupe de cheveux dans la rue : c'est pertinent, c'est utile et surtout, en terme de bienveillance : c'est vraiment quelque chose qui mérite d'être dit ?

Là c'est pareil, et le contexte du harcèlement rend l'idée particulièrement problématique : donner son avis ça revient à valider ou invalider le comportement de quelqu'un ("c'est bien ce que tu fais"/"c'est pas bien ce que tu fais"). Déjà c'est pas top, le seul comportement à invalider c'est celui du mec qui agresse. Ensuite, le faire publiquement donc face à ce même agresseur, ça revient à valider son comportement (et oui, après tout, c'est moi qui envenime la situation, c'est donc de ma faute s'il continue). En gros, c'est son comportement qui devient légitime... !

Je sais que c'est dur de transposer les violences IVL aux violences IRL mais vraiment, ça vaut le coup d'essayer, là. Qu'est-ce vous penseriez d'une situation, dans le métro, où une nana se fait insulter, bousculer, harceler par un type et qu'un témoin venait dire à cette même nana qui se défend "Arrêtez, vous l'encouragez et envenimez la situation, ignorez-le il s'arrêtera tout seul" puis s'en va tranquillou la bouche en cœur pendant que la meuf continue à subir les assauts du gars ? Ça vous paraît vraiment juste comme réaction, vraiment utile ?

Com#123843  | score:0  +1 -1 | Par Maggrubbic

Ben non, t'as pas compris la différence que je faisais entre "donner son avis en respectant les gens, même ceux dont l'avis est différent" et "blâmer, reprocher quelque chose, sanctionner...". Un avis c'est pertinent parce que ça te permet de savoir ce que l'autre personne pense et pourquoi (un minimum d'argumentation c'est mieux), et c'est bien de prendre les autres en considération, non ? Personne te demande d'être d'accord avec l'avis des autres, personne n'a dit que qui que ce soit avait raison, mais leur avis vaut autant que le tien, même si le point du vue est différent. Ici, on vit tous cette situation de façon différente, chaque avis a la légitimité d'être exprimé.

Si un mec vient me dire qu'il trouve mes cheveux absolument trop moches, il sait qu'il ne me respecte pas, on le sait tous, y a pas photo. Parce que justement il blâme, il rabaisse, il me dit clairement "ton goût en terme de coiffure est nul à gerber", c'est pas du tout la même chose que quelqu'un qui va te dire "j'aime bien quand tu te coiffes comme l'autre jour là, je trouve que ça va bien avec la forme de ta tête". Ben oui c'est vrai être respectueux c'est une question de formes... Là c'est éventuellement pertinent oui, en tous cas c'est pas vexant même s'il s'agit de mes cheveux à moi strictement personnels et de mon incapacité à me coiffer bien personnelle aussi.

Non, un avis c'est pas juste "bien/mal", c'est bien plus que ça, c'est formuler une pensée, une opinion, avec "on pourrait faire.../je pense que...parce que.../de mon point de vue j'ai remarqué que.../sais-tu que..?"
Là t'extrapoles, c'est "philo est pas du même avis que moi/ l'autre con qui m'emmerde est pas du même avis que moi/donc philo soutient l'autre con. C'est une fausse logique, Philoraptor a jamais soutenu l'autre vilain, il t'a toujours affirmé son soutient contre lui, c'est clair pour tout le monde et ça le serait encore plus si vous vous engueuliez pas pour rien.

Je refuse de faire ces analogies.

Com#123845  | score:0  +1 -1 | Par Valentin épervier [Android]

Le truc c'est que la beauté ou la tenue vestimentaire qui renvoie telle ou telle image, ça dépend de l'interprétation de chacun. Ainsi, effectivement un avis n'as pas plus de valeur qu'un autre quand on parle de ça. C'est la même chose pour les arts, ou dans l'absolu n'importe quel choix de vie qui n'a aucune influence sur autrui.

Donc là où je rejoins Joris c'est qu'aller apostropher quelqu'un pour critiquer (ou même valoriser !) quelque chose d'aussi relatif, c'est totalement inutile voir pire.

Ça devient grave quand on en fait une histoire de valeur (en général morale) : gnagnagna jupe courte gnagnagna dignité gnagnagna berk c'est du rap gnagnagna truc de racaille gnagnagna tu fumes du shit gnagnagna t'es un camé gnagnagna

Mais par contre, dire "tu devrais pas fumer, c'est mauvais pour la santé" C'EST QUELQUE CHOSE DE (certes, notoriété publique) TOUT A FAIT LEGITIME

Sauf que voilà, dans un conversation entre humains normaux, monsieur/madame ne répond pas "ta tête je fais ce que je veux putin !" mais plutôt "ouais j'sais mais bon, quand t'as commencé c'est trop dur de s'arrêter".

(d'ailleurs c'est souvent parce que jeune on a répondu "ta tête je fais c'que j'veux" qu'on en vient plus tard à la deuxième réponse xD)

Com#123850  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

La question à se poser c'est : quel est l'intérêt de dire à quelqu'un qui vit dans la même société que nous et est certainement au courant (sûrement même plus qu'un non-fumeur...) que fumer est mauvais pour la santé ?

Personnellement, je fais remarquer à la personne que je suis au courant et n'ai pas besoin de son avis.
Il y a des avis qui ne servent qu'à se gargariser soi-même de ce qu'on considère "savoir mieux" que les autres, ou sur lesquels on se sent plus valorisés, et clairement, non, ceux-là je ne considère pas qu'ils ont à être donnés.

Com#123852  | score:0  +1 -1 | Par Maggrubbic

Tu parles de quoi quand tu dis "quelque chose d'aussi relatif" ? Son exemple de cheveux ou la situation de sjn avec le con qui emmerde tout le monde ?

En fait ce qui est grave c'est de considérer un avis supérieur à un autre, juste parce que ça sort de la bouche d'un mec en particulier. L'argument d'autorité en fait. Qui est donc l'inverse d'un argument. C'est genre "Truc pense ça, donc on ne doit pas faire ci, cela sera puni" (nb : truc ça peut être quelqu'un, un tyran, un texte sacré, un bouquin...). Ce qui est grave, c'est quand l'avis d'un mec est édifié comme le meilleur, on le transforme soi-disant en "morale" mais en fait c'est rien que l'avis perso d'un mec, qui éventuellement peut être égoïste, se gourer, vouloir du mal aux autres...
Donc ouais, pas de hiérarchie des avis selon moi. Même si y en a des plus intéressants que d'autres (un mec informé sur le sujet, en général c'est plus constructif).

Ahah, après je vois pas trop où tu veux en venir. M'est avis qu'on peut dire aux gens ce qu'ils risquent, histoire de les informer (on va pas se mentir, tu peux te créer des jolis cancers purulents dans la gorge en fumant, mais tu peux aussi crever en voiture, t'étouffer avec un chamallow, te prendre un coup de bûche, mourir d'une vilaine chiasse à cause de moules avariées ou faire une rupture d'anévrisme sans prévenir, comme ça). Donc après, personne n'a la légitimité d'empêcher les gens de faire ce qu'ils veulent de leur corps et de leur vie. :)

Com#123848  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Beh oui, mais justement, tu considères pas que me dire que "j'encourage mon harceleur", et que donc c'est ma faut s'il continue, puisqu'il aurait cessé si j'avais eu une autre attitude, est une forme de blâme et de sanction ?

Et, sincèrement, quand tu te fais agresser, tu ne pense pas que tu as autre chose en tête que de savoir ce qu'une personne extérieure pense de la situation et pourquoi ? Il n'y a pas un moment qui serait plus approprié ? Un contexte, aussi, privé si possible ?

Et prendre en considération un avis non-demandé à un moment où on doit gérer un type qui use de violence sur nous, c'est vraiment la priorité, tu penses ? C'est vraiment si difficile à envisager que je puisse avoir autre chose à faire qu'écouter ce qu'on a à me dire sur ce que je fais pour me défendre ? Que ça puisse me paraître complétement hors de propos qu'on me demande d'avoir une réaction particulière plutôt que celle qui me vient à moi et m'est nécessaire ?

Et pour construire un avis, n'est-il pas nécessaire, à un moment ou un autre, d'avoir un minimum de connaissance de la situation ? Te paraît-il pertinent de dire à quelqu'un comment il doit gérer sa vie quand... tu ne la connais pas ?

Parce que là, je m'interroge, c'était sensé apporter quoi et à qui, en fait ?

Je rappelle que Philoraptor m'a dit plusieurs fois que j'encourageais les réactions de mon harceleur, que j'envenimais la situation, et a même été jusqu'à me dire que je ne valais pas mieux que lui et ne méritait pas d'être soutenue.

Par ce biais, il donne bel et bien raison à l'agresseur : puisque je l'encourage et envenime la situation, c'est son comportement à lui qui devient justifié, pas le mien, puisque moi je n'ai qu'à changer d'attitude pour que la situation cesse. La responsabilité me revient donc.

Que ce ne soit pas un soutien exprimé explicitement, ça n'en est pas moins ce qu'il en ressort : je suis victime parce que je continue à lui répondre, si j'avais arrêté il serait parti, je suis donc responsable du fait qu'il soit encore là et s'en prenne encore à moi.

Pourquoi refuser de faire cette analogie ? Qu'est-ce qui te dérange ?

Est-ce que tu préfères qu'on transpose SJN à une entreprise où un type dit à une collègue harcelée par un autre de l'ignorer, que ça finira par cesser ?

On a un harceleur, dont on ne connait pas les motivations, qui n'a pas spécialement envie de partir de toute façon, qui semble avoir des humeurs totalement aléatoires et est violent régulièrement. Un mec qui, dès qu'il croise sa cible, l'insulte. Qu'elle ai daigné lui adresser la parole ou non.

On a un patron absent qui s'en fout.

Puis une nana harcelée, qui peut pas faire un pas sans qu'il lui saute dessus et qui a choisit de ne pas se laisser faire... à qui on dit gentiment d'ignorer, à qui on dit que son attitude provoque le harceleur. Sauf qu'elle, "ignorer" c'est un peu compliqué. Ça signifie soit "subir en silence et advienne que pourra de son état mental", soit se casser.

Ça te paraît toujours aussi pertinent, aussi utile, aussi bienveillant comme "avis" ?

Je suis désolée, mais là, vraiment, je ne comprends pas.

Com#123851  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Et j'ajoute qu'on parle d'avis depuis tout à l'heure, mais... l'utilisation de l'impératif, c'est pas tout à fait compatible avec la définition "d'avis".

Com#123780  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Tu sembles oublier qu'on est sur Internet, si je devais prendre des précautions de folie à chaque fois que je veux émettre une idée, ça prendrait des plombes. Je suis ici pour échanger des idées, pas pour écrire des romans de mille pages.

Alors oui, je te le dis, au moment où je m'exprime j'en ai pas grand chose à cirer de blesser quelqu'un. Parce que si je devais faire en sorte de blesser personne, je dirais jamais rien.
Tu connais pas le "This offends me as" ?

Ensuite, dans la mesure où jeter de l'huile sur le feu a des conséquences pour toute la communauté (il m'a harcelé moi aussi, preuve que c'est à la communauté active qu'il en veut, pas à toi en particulier) j'estime que c'est légitime de te dire d'arrêter.
Surtout que, comme je l'ai dis, ça te soulage peut-être mais ça l'encourage.

Com#123784  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Pourquoi des précautions de folie ? Y a des règles simples en communication non-violentes qui te permettent même d'aller plus vite et qui sont tout aussi compréhensibles IVL qu'IRL.

Le fait de ne pas en avoir grand chose à cirer de blesser quelqu'un, c'est plutôt représentatif de ce que je disais, non ? Tu veux donner ton avis, même s'il blesse, et en plus tu l'adresses à quelqu'un qu'on est déjà en train d'attaquer. Tu vois vraiment pas le soucis ?

Et pour l'histoire de la communauté, ça n'a pas été le cas les deux premiers mois, pour rappel. Il y a eu une looooongue période, celle dans laquelle on a commencé à se prendre la tête, où il ne s'en prenait à répétition qu'à moi, et quoiqu'il en soit, je reste victime, et à nouveau, il n'existe pas de bonne solution.
C'est là où on ne se comprend pas, je crois que tu penses sincèrement que l'ignorer peut le faire partir, et peut-être que oui. Moi je crois sincèrement que si on ne l'avait pas laissé s'installer tranquillement et insidieusement en toute impunité, si tout le monde lui avait dès le départ fait comprendre qu'il n'était pas le bienvenu, ça l'aurait sans doute déjà fait partir, et depuis longtemps, parce que c'est une solution que j'ai déjà vu à l’œuvre et qui a été diablement efficace. Du coup on fait comment ? Je te dis que vous l'encouragez à vous laisser faire sans répondre et que je suis donc légitime à vous dire de réagir comme moi je le fais ?
Ça n'a pas vraiment de sens, là.

Com#123788  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Et bah allez, bug à la con, lets rewrite --'

- Je prends au moins la peine d'écrire mon message de façon à ce qu'il ne ME paraisse pas blessant, si quelqu'un s'en trouve blessé, je m'explique. Sauf que parfois, effectivement sur des sujets sensibles la personne se braque dès le début.

- La négativité affectait tout le monde, j'ai même fini par me casser deux semaines.
- C'est l'effet collectif qui est important. Qu'on choisisse de spammer, rejeter, ignorer. Or moi j'opte toujours pour la solution économique. Surtout que c'est plus facile de mobiliser un grand nombre de personne pour rien faire, plutôt que pour réagir.
Or comme t'étais la seule à te débattre, forcément ça pouvait pas marcher.

- Je t'ai d'ailleurs AUSSI soutenu à ta manière : je l'ai envoyé chié, spammé, souhaité la non-bienvenue (en comm ou MP), et j'ai même fini par le taunt avec des anecdotes en espérant qu'il te lâche un peu.

Com#123793  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

- Il y a plusieurs choses à prendre en compte : ce qui ne te paraît pas blessant peut être remis en question, justement. C'est pour ça que je parle de "communication non-violente", c'est un mode de dialogue qui a fait ses preuves et qui cherche à exclure toute formulation blessante. De base, utiliser l'impératif, par exemple, c'est pas une bonne idée. Ensuite faut prendre aussi en compte le contexte, une personne déjà ciblée par un taré et qui reçoit sa violence n'est pas forcément en état de recevoir ce genre d'information pour des raisons sommes toutes assez compréhensibles : elle est déjà fragilisée par les circonstances.

- La négativité n'affectait pas tout le monde de la même façon. La souffrance du témoin n'est pas la même que celle de la victime, il y a blessure indirecte et blessure directe. Sans compter qu'un gros paquet de ses attaques n'étaient pas publiques.
Quand quelqu'un se fait agresser dans le métro, il est logique de se soucier d'abord de la victime, de la mettre hors de danger en empêchant son agresseur d'agir, que de se préoccuper de la souffrance des témoins.

- D'accord, tu optes pour cette solution, mais pourquoi on te suivrait toi et pas moi ? A nouveau, c'était moi la cible. Ta méthode ne me convenait pas. Est-ce vraiment la "facilité" qu'il fallait prendre en compte ici, au détriment de mon état à moi ? C'est pour ça que je parlais de dommage collatéral. Ce que tu m'as demandé c'était ça, d'être un dommage collatéral en plus d'être sa cible.

- Je n'ai pas dis le contraire. J'ai même apprécié.
La différence, c'est que je ne t'ai jamais dit, à aucun moment, quelle attitude vis-à-vis de lui tu devais adopter.
Parce que, justement, je n'ai pas à le faire, pour la bonne et simple raison que je ne considère pas que ça aurait été pertinent de remettre en question ton attitude à toi plutôt que celle de l'agresseur.

Com#123798  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

- C'est là que tout pêche. Tu considères de manière absolue que "Personne ne doit dire à quiconque comment il doit se comporter."

Sache que tout le monde ne partage pas ce principe. Heureusement !

Com#123804  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Heureusement ?
C'est normal, selon toi, de dire à quelqu'un comment il doit se comporter ? Que c'est même souhaitable ?

Ben voilà, c'est la que tout pêche, comme tu dis.
Je pars du principe que je m'adresse à des individus à part entière, qui ne correspondent pas forcément à ce que je vois d'eux, ou à ce que moi j'ai vécu, je ne m'attribue pas le pouvoir de savoir ce qui est bon pour eux.
Quand on me demande mon avis, je le donne. Quand on ne me demande pas mon avis mais que j'ai une remarque à faire, je la présente de façon non-violente, en utilisant des suggestions, ou des anecdotes...
Bref, j'essaie de faire attention au fait que je ne sais pas comment ça touche la personne à qui je m'adresse, je pars du principe que je veux aider et non blesser, et surtout je ne me mets pas dans la position "je sais mieux que toi".

Com#123809  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Parfaitement normal, dans certains cas. Toi tu n'as l'air de faire aucune nuance.
Le genre de cas où on peut se le permettre, c'est quand la personne est contre-productive.
Alors OUI JE SAIS ça te faisait du bien de te fight contre lui, d'accord, je comprend, ok, c'est cool.

N'empêche qu'il est resté et t'a faite souffrir.

Ce désaccord, si on y pense, peut très bien venir du fait qu'on éduque les femmes et les hommes différemment.

Com#123810  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Mais du coup, c'est toi, au travers de ton prisme à toi, de tes considérations à toi, qui décide de quand la personne est contre-productive ou non ?

Je crois que ce qui n'est pas clair, là, c'est que je vais bien. Et que d'expérience je sais que je vais mieux que si j'avais laissé couler (ce qui ne l'aurait peut-être jamais fait partir, encore une fois on en sait rien !).

Je pense en effet que d'une façon ou d'une autre ça joue dans l'incompréhension entre nous, oui.

Com#123813  | score:0  +1 -1 | Par Antoinette Ré

Un des modérateurs a jugé que ce commentaire ne respectait pas la charte du site. Ce commentaire et ses éventuelles réponses sont pour le moment désactivées.

Com#123814  | score:0  +1 -1 | Par Antoinette Ré

Un des modérateurs a jugé que ce commentaire ne respectait pas la charte du site. Ce commentaire et ses éventuelles réponses sont pour le moment désactivées.

Com#123802  | score:-11  +1 -1 | Par Olaf41

Un des modérateurs a jugé que ce commentaire ne respectait pas la charte du site. Ce commentaire et ses éventuelles réponses sont pour le moment désactivées.

Com#123833  | score:0  +1 -1 | Par Maggrubbic

Arrête, là tu nous accuse de ne pas avoir tenté de le chasser ?! Là non, franchement...

Com#123838  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Je ne parle pas de toi.
Il y a des gens qui ne se sont pas sentis concernés, n'ont rien fait, mais sont quand même venus me faire la morale.

Blâme#124642  | score:0  +1 -1 | Par Mustafa61

Un des modérateurs a jugé que ce commentaire ne respectait pas la charte du site. Ce commentaire et ses éventuelles réponses sont pour le moment désactivées.



Anecdote précédente   Toutes les anecdotes   Anecdote suivante

Chercher sur le site (les anecdotes, les commentaires, les gens...)

Exemples de requête : 'dans le métro', 'vernis', 'Ernestine Radioconducteur', 'moi aussi !'


Ajouter un tag

TagVotesTagger
Vulgaire21
Spam !!
Drôle
Poétique
Psychopathe
Sérieuse
Pathétique
Bizarre
Mal écrite
Intéressante
Glucose
Stupide
Pas claire
Mignonne
Invraisemblable
Quelconque
Bâclée
Trash
Immature