Pseudo :   Mot de passe : 
sera ajouté automatiquement à la fin de votre texte.

300 caractères restant (et 3 anecdotes aujourd'hui)


Choisissez une catégorie :
Prévenez moi si mon anecdote reçoit des commentaires. Email :
58% normal (66 votes)

je pense que sous couvert d'un langage sentimental ou amoureux, le sexe est profondément EGOISTE, car il n'est que plaisir qu'on prélève sur le corps de l'autre, et plus encore à notre époque de libéralisme et de consumérisme sexuel Suis-je normal ?

Auteur : Antoinette Ré, il y a longtemps

Ils sont dans le même cas

Une seul personne

100% de 'moi aussi' anonyme

Les commentaires sont désactivés pour cette anecdote




Blâme#116895  | score:0  +1 -1 | Par Ankae

Pas d'accord.
Pour moi le sexe est un acte de partage, de tendresse, d'amour, de plaisir MUTUEL et le sera toujours. Et de toute façon la seule façon de s'assurer que ce soit un réel acte de partage, de tendresse, d'amour, de plaisir mutuel est de le faire avec quelqu'un que l'on aime réellement, et qui évidemment nous aime en retour. (Je ne critique pas les gens qui le font avec des inconnus ou autre, je donne juste mon point de vue PERSONNEL.)

Com#116906  | score:0  +1 -1 | Par Antoinette Ré

la plupart des couples se mettent ensemble sur une attirance physique, et sans se connaître, ou à peine
alors non : c'est pour moi une transaction de viande à viande

Com#116949  | score:-1  +1 -1 | Par Ankae

Cela n'a pas été mon cas avec mon copain. Nous ne nous sommes pas choisis.

Com#116974  | score:0  +1 -1 | Par Antoinette Ré

comment vous ne vous êtes pas choisis??
cette pseudo "magie" qui fait te sentir fortement attirée par lui, c'est son physique
après ça n'empêche pas qu'il soit gentil ou intelligent

Com#116975  | score:-1  +1 -1 | Par Ankae

Je t'assure que tu peux pas réellement être attiré physiquement dans les circonstances que j'étais lors de la période où je l'ai connu...

Com#116976  | score:0  +1 -1 | Par Antoinette Ré

je veux pas te paraître intrusif, mais tu le trouvais mignon dès le début, non?

Com#117025  | score:0  +1 -1 | Par Ankae

D'après une seule photo il était beau, certes, mais je trouvais beaux d'autres garçons ou autres personnes et c'est pas pour autant que j'ai essayé de me rapprocher d'elles, ou de flirter. (Et d'ailleurs j'ai jamais essayé de flirter ou de me rapprocher de mon copain, ça s'est vraiment fait tout seul...)

Com#117008  | score:0  +1 -1 | Par schizotravestie

C'est pas plutôt l'odeur ?

Com#117009  | score:0  +1 -1 | Par schizotravestie

O_o
Heu ça veur dire quoi "nous ne nous sommes pas choisis" ?

Com#117026  | score:0  +1 -1 | Par Ankae

Eh bien simplement que nous sommes tombés amoureux comme ça... Sans s'y attendre. C'est une relation à distance, donc circonstances compliquées et pourtant notre amour est bel et bien là maintenant. Je le revois très bientôt d'ailleurs et j'ai hâte.

Com#116978  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

La rencontre est une phase très "riche en hormones", c'est souvent pour cette raison que les premiers temps d'une relation sont passionnels et semblent irraisonnés.
On est des humains, des animaux, avec un système hormonal qui nous influence, oui. Mais ça, pourquoi ce serait un inconvénient ? Après tout, quel problème ça pose ? On apprend à se connaître au fur et à mesure, ça passe ou ça casse, et puis c'est tout, c'est pas pour autant qu'on traitera l'autre comme un bout de viande...

Com#116977  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Mmmh, "plaisir qu'on prélève sur le corps de l'autre", oui et non, déjà parce qu'on prend en compte le consentement de l'autre (enfin, or viol, quoi...) en prenant du plaisir avec son corps sous SES conditions, ensuite parce qu'il y a une réciproque, que l'on donne en partie de soi aussi pour le plaisir de l'autre.
Sans même parler de sentiments amoureux, de tendresse ou quoi ou qu'est-ce, une relation sexuelle consentie, consensuelle c'est un plaisir égoïste rempli à deux, partagé.
Maintenant, peut-être que tu considères que toute action qui remplit une satisfaction personnelle est égoïste... Mais si on va par là, l'acte altruisme n'existe tout simplement pas.
Chacun des gestes que l'on fait, chacun des actes que l'on va avoir, ce sera en premier lieu pour soi, pour ce qu'il nous apporte. Donner une pièce à un SDF tout autant que faire l'amour, puisque tu en retires également la satisfaction d'avoir fait "une bonne action".
Et en fin de compte, l'égoïsme, en soi, c'est si mauvais que cela ? Pourquoi toujours ce regard négatif quand on parle d'égoïsme, pourquoi est-il si mal jugé de penser à soi, à quel moment est-ce sensé nous empêcher de penser aux autres ?

Com#116980  | score:2  +1 -1 | Par Antoinette Ré

je dois reconnaître que tu as de bons arguments
toutefois ce qui me semble agaçant c'est que la société mette autant en valeur, voire sacralise, cette phase où on ne se connaît pas, comme Beigbedder avec ce titre agaçant "l'amour dure 3 ans", et pas la suivante où on se connaît mieux, où c'est donc un amour véritable
ce sont surtout les jeunes qui sacralisent l'imaginaire, du genre "je l'aime pour son mystère"
les plus âgés savent qu'aimer dans la durée apporte souvent plus de vérité à cet amour

Com#116991  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Alors ça là-dessus je te rejoins énormément !

Actuellement c'est le côté passionnel des premiers temps très "hormonaux" qui sont mis en avant quand on parle d'amour... ou même parfois celui qui ressemble à de la dépendance quasi-pathologique, à de gros manques affectifs.

L'amour à la base, pour moi, c'est un mot "fourre-tout" qui parle simplement d'un sentiment d'attachement pour quelqu'un (voir quelque chose...). J'aime très fort mes chiens, ma famille, mes amis, mes amants, mes amoureux... Et tout ces amours, qu'ils soient platoniques ou non, qu'ils soient passionnels ou non, ont le même potentiel de "valeur" à mes yeux.
Maintenant si je devais mettre des mots sur la différence entre ce que j'éprouve pour un ami et pour un amoureux... je dirais que ça se situe dans le niveau d'intimité, de complicité, et dans le désir d'alimenter, d'approfondir, d'enrichir la relation, de la faire perdurer, notamment par le biais d'engagements. Désir sexuel ou non.

Je ne pense pas que le temps apporte plus de "vérité" à un amour, mais en tout cas il lui apporte de la profondeur et une construction plus solide. Comme tout lien "mûrit" avec le temps, qu'ils soient amicaux, ou fraternels... :)

Com#117028  | score:0  +1 -1 | Par Antoinette Ré

mot fourre-tout et on ne peut plus polysémique...
et il y a des degrés, on aime sa montre ou son chien, ou ses parents (donc pas le même potentiel de valeur contrairement à ce que tu dis)
Mais il est vrai que dans le désert affectif d'une monde envahi par la technologie, l'érotisme apparaît comme une chose d'essentiel, raison de plus pour une société marchande d'exploiter cette obsession ambiguë qui se cristallise autour d'une sorte de mot-fétiche : "amour"
et de privilégier cette première phase pour vendre méthodes de séduction, cosmétiques, et promouvoir les fesseste de la beauté !

Com#117042  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Quand il s'agit d'êtres vivants, qu'il s'agit d'une relation, je considère bien que toutes ont le même potentiel de valeur. Que ce soit mon chien, mes parents, un amant, un ami.
Qu'appelles-tu des "degrés" et comment les définis-tu ?

Com#117029  | score:1  +1 -1 | Par Antoinette Ré

j'avais mis le c u l t e de la beauté, ils ont remplacé par fesste de la beauté !
sont graves



Anecdote précédente   Toutes les anecdotes   Anecdote suivante

Chercher sur le site (les anecdotes, les commentaires, les gens...)

Exemples de requête : 'dans le métro', 'vernis', 'Ernestine Radioconducteur', 'moi aussi !'


Ajouter un tag

TagVotesTagger
Sérieuse
Pathétique
Bizarre
Mal écrite
Intéressante
Glucose
Stupide
Pas claire
Mignonne
Invraisemblable
Quelconque
Bâclée
Trash
Immature
Vulgaire
Spam !!
Drôle
Poétique
Psychopathe