Pseudo :   Mot de passe : 
sera ajouté automatiquement à la fin de votre texte.

300 caractères restant (et 3 anecdotes aujourd'hui)


Choisissez une catégorie :
Prévenez moi si mon anecdote reçoit des commentaires. Email :
69% normal (107 votes)

Je fatigue de tous ces interdits autour du sexe... La plupart n'ont pas le moindre intérêt moral et ne servent qu'à satisfaire l'égo des gens qui pensent "valoir mieux" en s'octroyant un droit de regard sur la vie privée des autres. Plus ça va, plus je suis fière de me revendiquer "salope". Suis-je normale ?

Auteur : Joris Genet, il y a longtemps

Ils sont dans le même cas

2 personnes

100% de 'moi aussi' anonyme

Les commentaires sont désactivés pour cette anecdote




Blâme#109968  | score:-4  +1 -1 | Par Sophie Attitude

Tiens donc, j'en étais sûre que c'était toi qui avait écrit ça !

Com#110849  | score:-1  +1 -1 | Par Jasmine Crêpe

Et moi j'étais sûr que t'allais poster un commentaire comme celui-ci !

Com#118186  | score:0  +1 -1 | Par Judith reine de coeur

Toi, je ne t'ai rien demandé !

Com#109983  | score:-1  +1 -1 | Par Sophie Attitude

Tu sais quoi, je sais que tu parles de moi dans ton anecdote, mais il ne faut pas croire que mes valeurs servent à flatter mon ego ! Au contraire, elles peuvent parfois me pousser à m'auto-blâmer car je ne les respecte pas forcément, comme c'est le cas avec cette attirance pour un autre que mon ange de copain, son frère qui plus est, et mineur par-dessus le marché ! Un jour, je me suis imaginée demander à ce dernier de me frapper, qu'il refuse, que j'insiste lourdement, qu'il finisse par me mettre une bonne droite parce que je l'aurais énervé, que je pisse le sang par le nez, que je tombe au sol, que je devienne sa carpette, qu'il me marche allègrement dessus en m'ignorant, qu'il me balance des coups de pieds dans la tronche pour se défouler, que j'en crache mes dents, puis je me suis imaginée au tribunal toute défigurée, à continuer de le soutenir, et dire que c'est moi qui le lui avais demandé. Ou alors, le plus souvent, j'attends le jour ou mon copain ne se révèlera plus si angélique que ça, en me faisant une crasse bien méchante.

Com#110021  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

En fait je ne parle pas uniquement de toi, ça a été une anecdote postée suite à une accumulation de détails chiants qui font partie de mon quotidien (regard en coin, question indiscrètes, jugements, "ah ouais t'es comme ça", culpabilisation, etc, et j'en passe et des meilleures, et des drôles et des pas drôles.). Tout ça parce que quoi ? Parce que je m'occupe de vivre ma vie plutôt que regarder ce que les autres font de la leur. Sérieusement, c'est épuisant, ça m'use, les jours où je me sens de revendiquer c'est cool, les autres c'est juste déprimant.
Mais du coup, ton commentaire ne va pas à l'encontre de ce que je dis, ce n'est pas parce que tu ne peux pas appliquer tes principes (et il y a tout un tas de très bonnes raisons à ça) que tu ne te sens pas valorisée de les avoir. Et je rajouterais qu'imposer des choses à soi-même ne donne pas le droit de juger, de chercher à imposer la même chose aux autres.
Tes principes ne me conviennent pas. J'ai eu une sexualité "trop tôt", j'ai une vie sexuelle "trop agitée", avec "trop de partenaires", et je ne crois pas que ça autorise quiconque à me déconsidérer. Mes propres principes, mes propres valeurs, je cherche à y tendre, à les appliquer (et je n'y arrive pas forcément non plus), mais jamais il ne me viendrait à l'esprit de condamner ceux qui ne le font pas.

Com#110026  | score:-1  +1 -1 | Par Sophie Attitude

Tu vois ce que ça fait d'être jugé sa sexualité. Qu'on ait en trop ou qu'on n'en ait pas, ont est jugé ! C'est déprimant hein ?

Com#110029  | score:0  +1 -1 | Par Sophie Attitude

Et encore toi, tu arrives à être fière de toi parfois. Moi j'ai fait une dépression de 4 ans avec 3 TS à cause des jugements, j'ai toujours l'impression d'être une mêrde à cause de ces gens, faut bien que de temps en temps je lâche cette mêrde qu'ils ont mis en moi, sinon je ne parviendrai jamais à déployer mes ailes. J'en ai marre qu'il n'y en ait que pour les hypersexuels, et que nous les asexuels, on soit déconsidérés de cette façon ! Parce que toi avec tes envies, tu satisfais au moins des hommes. Nous (je dis "nous" parce que je sais qu'on est nombreux même si beaucoup se cachent parce qu'ils ont sûrement honte), nous n'avons pas ce pouvoir-là. Pour beaucoup d'hommes on "sert à rien". Toi au moins dans les yeux de ces hommes tu "sers" à quelque chose, même si c'est réducteur c'est déjà plus flatteur que de ne servir à rien !

Com#110033  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Mais c'est complétement con ce que tu fais ! "C'est déprimant d'être jugé sur sa sexualité alors je vais juger les gens sur leur sexualité" ?! Non, sérieux, tu te compares, toi qui est jugée et qui juge, à moi qui ne fait qu'être jugée ? Arrêtes un peu, justement, ce que j'essaie de te faire comprendre c'est qu'être déconsidérée ne te donne pas l'autorisation de déconsidérer, donc joue pas la victime qui rétablirait juste "l'équilibre" par une espèce de justice tordue qui n'existe que dans ton esprit.
Et le coup de "mon vécu fait que", euh.
Pour résumer, première expérience sexuelle, un viol, suivi par du harcèlement sexuel composé globalement de jugements, justement, pendant trois ans, une dépression, des tentatives de suicide... A ce moment là, j'étais plutôt du côté de l'asexualité dans le prisme de la sexualité, et me faire traiter de salôpe, avec tout ce que cela sous-entendait, avec la misogynie en fond que je percevais sans comprendre, ben non, clairement, j'en étais pas fière figures-toi.
Cette fierté est très récente et découle d'un travail sur moi que je ne saurais que te conseiller de faire. Dans mon entourage des gens qui revendiquent l'asexualité comme je revendique mon hypersexualité, il y en a, et personne ne se sent obligé de se tirer dans les pattes l'un l'autre.
Parce que NON, être une salôpe ce n'est pas flatteur dans le regard de ces hommes là. Je rappelle quand même que pour eux, salôpe = disponible et consentante à tout. Chaque fois que je rencontre un mec, s'il apprend que je suis un peu "libérée", je joue à la roulette russe avec le viol, il n'y a rien de "valorisant" de mieux qu'à être asexuelle, nous subissons une oppressions TOUTES LES DEUX et ça serait cool de pas la faire perpétrer, surtout si tu t'en plains.

Com#110048  | score:0  +1 -1 | Par Sophie Attitude

Mais tu n'as rien compris ! Ce n'est pas dans l'optique de rétablir un certain équilibre (ça c'est ce que j'essaie de me faire croire à moi-même pour tenter de déculpabiliser), c'est juste plus fort que moi ! C'est sur le moment, ça sort, parce que ces jugements que j'ai subis, je les ai encore en travers de la gorge ! Ne crois pas que je n'attends pas avec impatience ce moment où j'arriverai à ne pas tirer dans les pattes des autres ! En plus, je sais que certaines personnes ayant été violées jeunes ont tendance à devenir hypersexuelles par la suite, ce n'est pas nouveau. Je ne jette pas la pierre, là. Tu as bien de chance d'être parvenue à faire ce travail sur toi.

Com#110054  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Mmmh. Okay. Juste, je comprends qu'à l'oral ce soit parfois difficile de retenir des remarques spontanées... mais à l'écrit ? C'est nettement moins "improvisé" comme contexte, du coup il serait peut-être plus facile de commencer par là... Attendre avant de valider un commentaire, se relire, essayer de tenter d'imaginer comment la personne en face le vivrait. C'est un média qui te laisse cette opportunité, un bon moyen de s'entraîner, quoi.

Pour l'hypersexualité et le viol... peut-être. Chez d'autres personnes. Pour ma part ça a plutôt causé asexualité, vaginisme, honte, culpabilité, tout un cocktail qui fait qu'il m'a fallu presque 10ans et deux amants bienveillants pour avoir une sexualité dite "normale". Quant à mon "hypersexualité", elle s'est épanouie assez récemment, avec l'aide d'une sexothérapeute (en plus de mon psychologue) et de bonnes rencontres.

C'est assez compliqué d'essayer d'expliquer ce qui "cause" tel ou tel penchant. Avec mon expérience, j'aurais vite fait de conclure qu'une asexualité provient forcément d'une sexualité "négative" et que, au contraire, l'hypersexualité provient d'expériences sexuelles positives... Mais j'en doute. Je crois que c'est nettement plus complexe que cela. Qu'il y a autant à chercher dans notre psychique que dans notre biologie (hormones) et notre environnement (culture).
Donnes-tu une "explication" pour ton asexualité ? Si c'est le cas, je peux te demander de la raconter ?

Com#110056  | score:0  +1 -1 | Par Sophie Attitude

C'est bien plus compliqué que ça ! Si je n'arrive pas à me contenir à l'écrit, je te laisse le loisir d'imaginer la bombe que je deviens à l'oral... Et encore, parfois il m'arrive d'écrire un commentaire, puis de l'effacer au lieu de le valider.
Pour ce qui est de l'asexualité, je serais tentée de dire que c'est parce que ma première expérience s'est faite au hasard sur un coup de tête (comme je te l'ai dit, parce que j'en avais assez d'être vierge, j'avais l'impressin d'être une mêrde), et que je n'ai pas apprécié l'acte en lui-même (j'étais juste contente de m'être libérée d'un fardeau une fois l'affaire terminée). Ensuite, j'ai essayé d'avoir un plan Q avec un mec plus âgé (juste pour me dire : je l'aurai fait !) mais je me suis sentie ultra mal-à-l'aise à chaque fois, je ne l'aimais pas, ne le trouvais même pas beau, je trouvais ça dégoûtant, tout ce qu'il voulait c'était du Q et rien d'autre. Ça pourrait être une bonne raison, mais le truc, c'est que même avant que tout cela ne se produise, je n'étais pas vraiment tentée par une expérience sexuelle. Peut-être que je voulais en avoir pour me sentir désirable, mais je n'avais pas d'envie au fond de moi. C'est pourquoi je ne voulais surtout pas faire ça avec n'importe qui, jusqu'à que cette virginité devienne un réel fardeau et que je pète les plombs avec des inconnus rencontrés sur Internet.

Com#110058  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

D'accord.
Beh, j'ai ce même problème, cette difficulté à contenir mes écrits dans certaines circonstances. On risque de se prendre le chou encore longtemps x)

D'après ce que tu me dis, j'ai l'impression qu'en fait l'asexualité a toujours été là, non ? Quand tu dis que dans le fond, tu n'as jamais vraiment été tentée par les rapports sexuels... Cela ne viendrait donc peut-être pas de tes expériences avec ces hommes, même si de toute évidence tu les a vécu négativement et que, j'imagine, cela n'a pas aidé...
Maintenant la sexualité n'a rien d'une obligation ou d'un but en soi dans la vie (sauf si tu veux que ça le devienne ! en gros : c'est comme tu veux)... et je comprends ce que tu ressens quand on te juge là-dessus. C'est en ça que nous vivons la même oppression, cette même oppression qui me fatigue : en quoi notre vie sexuelle ferait-elle partie du domaine public, en quoi les gens auraient-ils un droit de regard dessus ?

Com#110070  | score:0  +1 -1 | Par Sophie Attitude

Oui, mais je pense plutôt que c'est le sexe masculin qui ne m'attire pas (par sexe, j'entends les organes génitaux, pas le genre), parce que je me masturbais à l'âge de 8 ans sans connaître le jargon du sexe, mais aussi, jamais il ne m'est venu à l'esprit de me mettre un doigt où tu sais... Par la bouche je déteste aussi (mais peut-être parce que ma première expérience de ce genre a été avec cet homme plus vieux qui avait un phallus à la place du cerveau). Et avec mon copain, on a trouvé un compromis. Mais un jour, j'aimerais essayer avec une femme pour voir si c'est le sexe masculin qui me rebute, ou le sexe tout court. Malheureusement, les femmes ne m'attirent pas, ou très, très rarement. Et encore, quand c'est le cas ce sont des célébrités.

Com#110073  | score:0  +1 -1 | Par Nicolas écluse

Essaie avec un(e) transexuel(le), comme dirait SdC.

Com#110076  | score:0  +1 -1 | Par Sophie Attitude

C'est une idée mais non merci, je pense que ça me perturberait plus qu'autre chose.

Com#110077  | score:0  +1 -1 | Par Nicolas écluse

C'est clair, c'est spécial.

Com#110080  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

C'est marrant je me reconnais beaucoup dans ce que tu dis. Masturbation jeune aussi, et pourtant tout ce qui est pénétration, aussi bien vaginale que buccale, a eu longtemps tendance à me poser problème et je ne le recherchais pas.

Tu prends du plaisir vaginalement ? Perso c'est à force d'en ressentir que j'ai commencé à apprécier l'idée de la pénétration vaginale, mais du coup pour le buccal je ne suis toujours pas super à l'aise, il n'y a qu'un partenaire avec qui je me sens de pratiquer, et encore, pas "jusqu'au bout".

Après l'orientation sexuelle et l'orientation amoureuse, c'est pas forcément toujours en accord... Je te souhaite de rencontrer une femme (ou un homme transgenre, comme suggère Nicolas Ecluse) avec qui tu pourrais découvrir, expérimenter, bref farfouiller un peu ta sexualité :)

Com#110083  | score:0  +1 -1 | Par Sophie Attitude

Non, je ne prends pas vraiment de plaisir vaginalement. C'est uniquement clitoridien. Après, il paraît que ça s'entraîne, mais avec mes réticences faut dire que je ne l'entraîne pas souvent T_T C'est gentil de me souhaiter de trouver ma sexualité un jour, merci. Peut-être que mes orientations sexuelle et amoureuse sont effectivement à l'opposé l'une de l'autre.

Com#110086  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Ouais, y paraît que ça s'entraîne, mais perso je suis pas hyper convaincue qu'en restant dans une démarche classique de la pénétration avec un pénis (entrée - sortie - entrée - sortie) ce soit l'idéal pour découvrir ce plaisir là.
Moi, je l'ai découvert avec les doigts de mes amants, avec un mouvement plus centré sur la "zone G" (qui ne serait en fait - même si c'est pas une science exacte - la partie interne du clitoris).
Si tu n'as jamais essayé, ça peut valoir la peine de tenter.
M'enfin, j'ai tendance à me dire que le plaisir vaginal, on peut aussi très bien s'en passer...

Com#110087  | score:0  +1 -1 | Par Sophie Attitude

Oui, je pense que ça s'entraîne plutôt avec les doigts, avec un pénis ce serait trop "direct". Et il paraît qu'en stimulant le clito en même temps, ça peut éveiller des sensations.

Com#110088  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Yep', les deux en même temps, c'est juste magique.

Com#110090  | score:0  +1 -1 | Par Sophie Attitude

Le truc, c'est que je ne suis même pas motivée pour essayer T_T

Com#110091  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Beh si je peux me permettre un conseil : force pas et te culpabilise pas pour ça.
C'est pas grave. Si un jour ça vient, tant mieux. Sinon, des possibilités de satisfaction, y en a d'autres (et je parle pas forcément dans le cadre de la sexualité) ! :)

Soutien#110052  | score:0  +1 -1 | Par Jackie Irone

J'ai lu pas mal de tes anecdotes/commentaires et je pense que tu es une personne géniale et assez libre. C'est altruiste de donner ton expérience comme ça !

Com#110055  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Et ben...! C'est super flatteur ce que tu me dis et je t'en remercie sincèrement, ça me met du baume au cœur ! :) J'en perd un peu mes mots.
Tu es nouveau/nouvelle sur ce site ?

Com#110142  | score:0  +1 -1 | Par Jackie Irone

Pour être précis, j'étais vaguement actif sur ce site il y a un moment. Je suis un ado avec lequel tu as parlé par messages privés à un moment, j'étais super content de voir qu'il y avait des gens gentils et ouverts et je pense que les discutions le polyamour m'ont rendu plus tolérant. Merci !

Com#110160  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Je ne suis pas sûre, mais... je crois comprendre qui tu es. Et si c'est le cas, je suis vraiment, vraiment ravie de te revoir ici :)

Com#110172  | score:0  +1 -1 | Par Jackie Irone

Je suis désolé, je ne me souviens plus vraiment de mon ancien pseudo ^^ Et si c'est le cas, eh bien... Merci !

Com#110186  | score:0  +1 -1 | Par mondoudou

T'as sûrement plus d'ego qu'eux d'être fière d'être une sal*ope

Com#110188  | score:1  +1 -1 | Par Jackie Irone

Ce n'est pas sûr. Quand tu appelles quelqu'un une "vilaine", tu dis en gros "sa vertu est nulle", c'est-à-dire "elle ne respecte pas les interdits sociaux sur le sexe que moi bien sûr je respecte parce que je suis meilleur qu'elle". Elle préfère laisser si j'ai bien compris laisser libre cours à ses désirs en partie plutôt que se conformer à des lois qui laissent plus de place à l'égo humain, je ne suis pas sûr que ce soit plus égoïste.

Com#110187  | score:0  +1 -1 | Par mondoudou

Je devais le sentir que t'en es une, de sal*ope, quand on parlait du polyamour. Inconsciemment je devais le sentir, et c'est pour ça que j'étais contre la vision de la sexualité, je devais sentir que quelque chose n'allait pas dans ta vision des choses, ta vision de la sexualité étant excessive, à cause de tes idées sur l'inceste

Com#110189  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Je crois que tu n'as pas bien compris le message que j'essaie de faire passer. Une salôpe, dans l'imaginaire populaire, c'est jamais rien qu'une femme qui aime le sexe, qui le pratique avec plaisir, parfois avec beaucoup de partenaires, parfois dans des pratiques peu approuvées, souvent de façon jugée "déviante" par des gens comme toi. Et tout ça, c'est jugé "mauvais". Pour quelles raisons ? Qu'est-ce qui ne va pas dans ma "vision de la sexualité" ? Qu'est-ce qui est excessive, qu'est-ce que je fais de "mal" ?
La raison qui fait que je me revendique fièrement salôpe, ce n'est pas une question d'égo, c'est une réponse aux jugements des gens comme toi qui pensent que ma sexualité les regarde et qu'ils peuvent se permettre de la juger. Je me permet juste de montrer à ces gens que je n'aurais pas honte contrairement à ce qu'ils voudraient, parce qu'il n'y a pas de honte à avoir.
Par contre, je m'inquiète de ta propension, à toi, à tout associer au sexe. Une relation ouverte n'est pas plus une question de sexe que n'importe quel couple exclusif.
Tu serais sans doute très surprise de constater que j'ai des relations très profondes, pleine d'affection, d'attachement, de tendresse, sans qu'il y ait baise à chaque fois que je les vois. Mais ça, c'est ta foutue tendance à juger ce que tu ne connais pas en te basant sur ta vision limitée des choses (pourtant pas faute de t'avoir proposé de venir voir ce qu'il en était en réalité).

Com#110191  | score:-1  +1 -1 | Par polen

J'étais un peu hors-sujet, mais j'avais envie de dire ça. Mais c'est quand même lié. T'es excessive. Et en fait je ne te considère pas trop comme une sal*pe dans le fond. Peut-être juste que je juge déviantes certaines choses en toi, le polyamour, et je n'ai pas tort car le fait que tu défendes l'inceste prouve que t'es déviante. C'est lié.
Ben si, les gens qui font le polyamour veulent être bien libre sexuellement, hein. Pouvoir avoir des sexe friands, comme si un copain ne leur suffisait pas. Même si c'est plutôt "avoir plusieurs copains", mais bon.

Com#110192  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

On va dire que certains de mes points de vues dévient à la norme, si tu veux. Ça ne répond pas à la principale question : en quoi est-ce mal ? En quoi cela devrait-il être "honteux" ?
Explique moi donc ce qui est "mauvais", ce qui va à l'encontre de la morale dans le polyamour ?

Ne me dis pas ce que font ou ne font pas les polyamoureux, s'il te plait, tu n'en sais rien, tu ne les connais pas, ce n'est pas un groupe uniforme où tout le monde pense pareil et vit sa vie de la même façon. Tu n'as toujours pas intégré le principe depuis un an que je te l'explique alors, je t'en prie, cesse de vouloir faire croire que tu sais de quoi il s'agit, que tu connais leurs motivations. C'est très irrespectueux, et stupide.

Com#110194  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

"Insolite : les avantages d’être polyamoureux (Emilie Cailleau)

Aimer plusieurs personnes à la fois est une situation compliquée et complètement inconcevable pour certains. Il n’empêche que les polyamoureux auraient une facilité à communiquer supérieure aux couples "classiques".

Critiqués, jugés, mal aimé, les polyamoureux ont un style de vie qui peut déranger. Ils seraient 4 ou 5% d’Américains à avoir plusieurs partenaires à la fois. En France, les chiffres font défaut, puisque le phénomène reste marginal (ou tabou).

Qui sont les polyamoureux ? Des personnes qui ne s’interdisent pas d’aimer et de vivre plusieurs relations amoureuses, avec le consentement du ou des partenaires. Que ce soit une relation sérieuse avec la possibilité de convoler ailleurs occasionnellement ou bien plusieurs histoires qui gravitent en parallèle, le polyamour se définit de façons multiples.

S’il est difficile d’en tracer les contours, certaines qualités les différencieraient des couples plus « tradis ». Ainsi des scientifiques du Champlain College dans le Vermont (Etats-Unis) affirment que leur approche à la jalousie, l ’engagement et l’amour est bien différente.

Les polyamoureux : plus ouverts, plus honnêtes…
Quelles sont ces fameuses qualités à piquer aux polyamoureux? Ils seraient plus ouverts aux nouvelles expériences. Cette ouverture d’esprit irait de pair avec un attachement au vécu et moins aux choses matérielles comme l’argent, selon le psychologue. La communauté des polyamoureux brillerait aussi par son enthousiasme à creuser les émotions. L’honnêteté et la communication sont les pierres angulaires de leurs relations. "Les polyamoureux communiquent vraiment, en cas de conflit ils mettent tout sur la table", explique Bjarne Holmes, psychologue et auteur de l’étude. "Cette faculté à se dire tout devrait être suivie par les couples "monogames" pour améliorer leurs relations".

…Et moins jaloux ?
Alors que la jalousie est mal vécue par la plupart des couples monogames, conduisant parfois jusqu’à la rupture, elle est accueillie de façon plutôt positive par les polyamoureux. Quand leur partenaire flirte avec un autre, les polyamoureux ont moins tendance à ressentir de la jalousie et d’autres sentiments négatifs. Si un polyamoureux est jaloux il va chercher à analyser les causes avant d’en discuter et de fixer d’éventuelles limites avec son partenaire.

Enfin, les relations sexuelles extra-conjugales, généralement acceptées par les partenaires, seraient plus protégées que chez les monogames. Sans doute parce qu’ils considèrent qu’il n’y a pas tromperie et que ces aventures peuvent être plus pensées et programmées."

Un petit article qui répète deux trucs que j'aimerais vraiment bien que tu intègres : tous les polyamoureux ne sont pas pareils et tu ne peux pas faire des généralités sur leur dos (surtout si tu n'en connais qu'une et que tu ne veux pas rencontrer les autres), et aussi que NON, en france, le polyamour N'est PAS accepté, même pas toléré, et que parler de "polyamour conformiste" c'est un contresens.

Et petit clin d’œil vis-à-vis du passage de l'article qui explique que la plupart des poly sont moins matérialistes/consuméristes que la plupart des mono. ;)

Com#110199  | score:-1  +1 -1 | Par mondoudou

Mais oui, bien sûr, t'es plus ouverte (laisse-moi rire), plus honnête, moins matérialiste, et tu sais mieux communiquer que la moyenne. Bien de te lancer des fleurs ? Et après tu penses avoir moins d'ego que les autres ? Tu cherches tout le temps à faire croire aux autres que t'es parfaite. De toute façon ce que tu dis dans ton anecdote est faux, ce n'est pas forcément parce qu'ils croient valoir mieux que certains critiquent la sexualité des autres.
Ils ont besoin d'avoir plusieurs copains, comme des objets, c'est pour ça qu'ils sont plus matérialistes.

Com#110220  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

"Je" me lance des fleurs ?! Eh, sérieux, apprends à lire, il s'agit d'un article écrit par une journaliste (qui n'est pas moi), qui se réfère à une étude effectuée par des chercheurs (qui ne sont pas moi), au sujet DES polyamoureux (dont je fais partie, mais j'ai jamais prétendu NULLE PART dans ce texte que je me reconnais dans chacune de ces qualités). Tu m'expliques où tu vois que je me lance des fleurs ? Je te rapporte des observations qui ont été faites et qui concerne LES POLYAMOUREUX. Pas JORIS GENET. Tu comprends ou vraiment pas ?
Mais oui, j'imagine que ça pince, hein, de voir que des gens qui ont VRAIMENT pris la peine de s'intéresser à nous, qui ne se lancent pas dans des jugements à la volée façon "on m'a toujours dit que c'était comme ça alors c'est comme ça et puis c'est tout", qui établissent de VRAIES études, sur la base de VRAIES personnes, te dire que finalement, les polyamoureux seraient peut-être pas si méprisables que ce que tu adores croire... Pauvre chou, encore une fois le monde n'est pas exactement comme tu aurais voulu qu'il soit, c'est tellement triste.

Oh mon Dieu !!! Tu as plusieurs amis, tu es matérialiste !!!

Com#110225  | score:0  +1 -1 | Par mondoudou

Si tu le copie et colle, c'est bien parce que ça te complimente. Donc tu te lances des fleurs.

Ok, donc pour toi, l'amour et l'amitié c'est la même chose ? C'est pas pour rien que ça a des noms différents, hein. Y en a qui fonctionnent comme ça : quand ils aiment quelqu'un puis qu'ils s'intéressent à une autre personne, ils s'intéressent moins à la première personne. Et puis de toute façon, si tu veux comparer ça a l'amitié, y a toujours un ami qu'on préfère, notre meilleur ami, par rapport au fait de pouvoir aimer plusieurs amis à la fois ou non, même si c'est un peu HS là.

Com#110241  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Purée, mais t'es la reine de la mauvaise foi, là.
Je l'ai copié/collé parce que Môdame Flouflouf pensait pouvoir dire qui sont les polyamoureux et quelles sont leurs motivations. Tu sais, Flouflouf, la meuf qui sort pas de chez elle et qui réfléchit pas une seconde plus loin que le bout de son nez ?
Ce copier/coller c'était là pour te rappeler qu'il y a un monde dehors dont tu n'as pas conscience.

Je n'ai jamais eu de préférence entre mes amis. Je ne les considère pas comme des objets, MOI, donc je n'établis pas de comparatif entre eux pour savoir qui est "mon préféré".
Et rien de HS, il ne s'agit pas de la différence entre l'amour et l'amitié, ici (ben quoi, tu les aimes pas tes amis ? On utilise bien le mot "aimer", hein, et "amour" même pour ses enfants, ses chiens, ses amis), il s'agit du principe "avoir plusieurs = matérialiste". Va falloir argumenter, là, parce que ça ressemble pas du tout à un raisonnement logique pour le moment.

Com#110246  | score:0  +1 -1 | Par mondoudou

Ah bon, pour toi, préférer une amie c'est les considérer comme des objets ? Mais p*utain... Les sentiments amoureux ne se commandent pas, mais les sentiments amicaux non plus. Quand on adore une amie, que nos humeurs dépendent d'elle, qu'on la considère comme une soeur, c'est pas qu'on la considère comme un objet, hein. C'est pas VOULU qu'elle soit notre préféré, elle est notre préféré parce qu'on a plus de points communs avec elle, qu'on rigole mieux avec, qu'on s'entend mieux avec, qu'on l'aime plus. T'as jamais eu de meilleure amie, d'âme soeur, sérieux ? Ben si tu sais pas ce qu'est l'amour/l'amitié exclusif, ne vient pas tenter de philosopher sur la monogamie et l'égoïsme des gens, hein.
Pourquoi tu veux argumenter l'amour ? Ca ne s'explique pas, comme on dit. Je sais que tu veux donner des arguments à tout et n'importe quoi, tout expliquer, mais là quand même... Quand on s'intéresse à un homme, on ne s'intéresse pas à d'autres, normalement. Sinon c'est que tu l'aimes pas vraiment.

Com#110249  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

J'ai des relations amicales avec des gens dont je suis plus proche que d'autres. Mais pas de "préférence", je ne réfléchis pas dans ce sens là, pas de cette façon là. Ça n'a pas de sens, ce que tu fais, pour moi. Comme émettre une préférence entre ses enfants, entre ses parents, entre ses chiens, tout ça n'a pas le moindre sens.
Alors donc ce serait idiot de considérer que c'est "la considérer comme un objet" mais décréter qu'avoir plusieurs amoureux signifie les considérer comme des objets ne le serait pas ? Tu m'expliques ?
Et non, je ne sais pas ce qu'est l'exclusivité, en effet, pour une fois tu tombes juste. Je préfère l'inclusivité. Et ça, c'est toi qui ne sait pas ce que c'est, donc cesse deux minutes de prétendre pouvoir en parler.
Purée, tu bois, tu avales toutes les idées reçues du monde naïvement sans t'interroger davantage et après tu me prends le chou parce que je ne vois pas ton "anticonformisme". Qu'est-ce qui pourrait justifier qu'on ne s'intéresse pas à d'autres ? Et en quoi cela voudrait il donc dire que "tu ne l'aimes pas vraiment" ? Tu l'aimes comment, alors ? Il y a du "vrai amour" et du "faux amour" ? C'est quoi le vrai, c'est quoi le faux ?
Et oui, la vie est dure, quand on veut faire croire qu'on a raison à des gens, il faut être capable de le prouver. Sinon, il y a peu de chance qu'ils changent d'avis.

Com#110255  | score:-2  +1 -1 | Par flouflouf

Mais comment ça se fait que tu ne supportes pas les règles, qu'elles soient naturelles ou inventées par l'humain ? T'as été traumatisée par les règles dans ton enfance ? Tu dois être sacrément gamine pour ne pas les supporter, les règles. C'est gamin, ça.

Donc toi t'as besoin de réfléchir pour avoir une préférence entre tes amis ? Tu vois, c'est toi qui les considère comme des objets. J'ai pas besoin de réfléchir, moi. On a besoin de réfléchir pour aimer à différents degrés ?
Mais... Je répète que l'amour c'est pas comme les parents, les enfants... Même l'amitié...
C'est peut-être de l'amour que t'as, mais un peu détaché je dirais, pas très sincère. En tout cas c'est ce que je ressentirais si j'avais plusieurs copains. Je ne me vois pas aimer à fond plusieurs hommes à la fois.
Mais tu sais bien que l'amour ne s'explique pas, donc arrête de dire n'importe quoi. Le fait que tu veuilles l'analyser et l'expliquer, prouve encore une fois que tu aimes de manière superficielle. Enfin j'en sais rien bien sûr, je dis ça par logique.

Com#110258  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Tu peux préciser quelles règles je ne supporte pas ? Non parce que je crois que celle que je ne supporte pas sont celles qui n'ont aucun sens, aucun intérêt moral, celles qui apportent plus de tort qu'elles ne font de bien.
En gros, être capable de remettre en question ces règles là ce serait gamin ? Ce serait pas parce que tu n'es pas capable de le faire, toi et ton esprit limité, que tu vois ça comme ça ?

Ben non, justement, le fait que j'ai besoin de réfléchir, que répondre à cette question de préférence me soit impossible, c'est justement ce qui fait sue je ne les considère pas comme des objets. Faire un choix, établir une préférence sur des objets, comme un lave-vaisselle, je sais très bien le faire, merci. C'est justement parce que ce sont des êtres vivants que je n'y arrive pas.

"Pas très sincère", tu te bases sur quoi, ENCORE UNE FOIS, pour le dire ? Tu es dans ma tête ? Tu es dans mon corps ? Tu les connais ? Tu sais ce qu'ils m'inspirent ? Tu sais comment je leur parle, comment je leur montre mes sentiments, comment je m'exprime avec eux ? Tout ça, t'en as une idée ou encore une fois tu te réfère au fait qu'on t'a toujours répété les mêmes conneries et que les remettre en question te demanderait trop d'effort ?

Et donc, puisque Madame Flouflouf, ce centre de l'univers, cette référente en matière d'amour, ne se "voit pas aimer à fond plusieurs hommes à la fois", alors personne ne le peut, c'est ça ? Parce que, bien sur, tes sentiments à toi sont les seuls valables, il n'y a que toi qui compte, et tout ceux qui ne font pas comme toi sont donc "anormaux" et ont un truc à corriger, c'est ça ?
T'es sérieuse ?

Non, je ne sais pas que "l'amour ne s'explique pas", ça, c'est une réponse de fainéant, une réponse facile avec laquelle on espère pouvoir tout justifier.
Des recherches sur l'amour on en fait. On en explique même beaucoup, en fait, mais je vois pas le rapport avec la superficialité. Tu expliques ?
Expliquer un sentiment, depuis quand ça signifie "ne pas le ressentir" ? Ça n'a rien de logique, c'est complétement idiot, même Oo...

Com#110263  | score:-2  +1 -1 | Par flouflouf

Mais tu fais plus de mal, en sortant avec plusieurs mecs à la fois, qu'un monogame. Car tu fais du mal à tes mecs, plus que le fait de pas vouloir que notre mec sorte avec d'autres. Alors ne parle même pas de ça.

Ben oui pour toi avoir un amoureux préféré ou un ami préféré c'est les considérer comme des objets, donc forcément... C'est toi qui est matérialiste et considère les gens comme des objets, pas les autres. Je répète que ma façon de préférer un amoureux et ami ne fait pas que je le considère comme un objet, relis ce que j'ai écrit à ce sujet. Parfois on dirait que t'as pas de cerveau avec ce que tu dis...

Com#110266  | score:2  +1 -1 | Par Joris Genet

Mais Flouflouf, qu'est-ce que tu en sais que je leur fait du mal à ces mecs ? Prouve le moi, justifie le. Ou alors "ne parle même pas de ça"...
Vraiment, j'attends des preuves, là. Tu ne peux pas balancer que je rend les gens malheureux comme ça.

Et toi, ton cerveau, il est où depuis un an ? Tu ne m'as toujours pas expliqué en quoi je considérais les gens comme des objets et en quoi j'étais matérialiste, ça repose encore une fois sur rien ton message, là...

Com#110277  | score:-1  +1 -1 | Par Albert Ankylose

Ben tu trouves que choisir un meilleur ami c'est comme le considérer comme un objet. Or tu aurais cette tendance, que tu refuses d'avoir. Car si tu choisissais un ami préféré, tu le considérerais comme un objet.

Com#110288  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

J'aurais cette tendance ? Euh... quoi ?
Je ne comprends pas.

Com#110295  | score:0  +1 -1 | Par Albert Ankylose

tu dis que choisir un meilleur ami c'est le considérer comme un objet, donc c'est toi qui fonctionnes comme ça

Com#110300  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Okay... Ta phrase n'a aucun sens, aucune logique, c'est comme si je te disais ceci :
Tu dis qu'avoir plusieurs copains c'est les considérer comme des objets, donc c'est toi qui fonctionnes comme ça.

Com#110304  | score:3  +1 -1 | Par Donatien Osmose

Je vais me permettre d’intervenir, en tant que premier concerné par ce que tu dis ici : « Mais tu fais plus de mal, en sortant avec plusieurs mecs à la fois, qu'un monogame. Car tu fais du mal à tes mecs, plus que le fait de pas vouloir que notre mec sorte avec d'autres. Alors ne parle même pas de ça. ».

Il se trouve que je suis un « ex-amoureux » de Joris, justement, et que tu parles en mon (en notre) nom.
Je crois bien que cet argument « tu leur fais du mal » te paraît être la dernière barrière qui justifierait la violence dont tu fais preuve, l’enjeu moral sur lequel tu peux t’appuyer pour excuser de ne pas accepter ce qu’elle et d’autres font. Et évidemment, Joris ne peut te contredire, puisqu’elle a conscience de ne pouvoir parler qu’en son nom – et je suis persuadé que tu le sais, d’ailleurs. On repassera donc sur le côté honnête de ta démarche, sans compter que nous avons eu plusieurs fois l’occasion d’en discuter toi et moi et que tu n’en as jamais pris la peine. C’est ton droit, bien évidemment, de ne pas vouloir me parler. En revanche, je ne crois pas que t’appuyer sur une idée que tu refuses de vérifier, de valider par sa source, soit recevable et te rende légitime à l’utiliser.

Donc, notre souffrance, à nous, les « copains » de Joris en plusieurs points – que j’ai repris plus ou moins de ce qui ressort de ton discours depuis plusieurs années :

1 – « Bonheur/malheur » : Je commence par là parce qu’il me paraît très important de souligner que cette opposition n’existe pas à proprement parler. Je ne crois pas avoir rencontré une seule personne dans ma vie qui puisse définir sa vie selon le terme « heureuse » ou « malheureuse » de façon absolue. Être heureux en amour ne sous-entend pas être heureux tout court. Outre les causes biologiques – car il existe des causes, notamment hormonales, au malheur –, on peut lister un certain nombre d’éléments qui vont jouer sur cet état d’esprit, et qui reposent, globalement, sur les différents besoins humains. Ces besoins, si on en retrouve qui vont être communs à l’espèce entière (besoins primaires – nourriture, eau, chaleur…), on en retrouve aussi dont l’expression va varier d’une personne à l’autre, et c’est exactement ce dont il s’agit quand on aborde le relationnel et les préférences dans ce domaine.
J’ajouterai que satisfaire un besoin peut rehausser ton « niveau de bonheur », jusqu’à te donner le confort, l’assurance, te permettant de reconsidérer d’autres besoins. Voir, parfois, de les voir disparaître - on pourrait parler de la dépendance affective, par exemple, qui trouve souvent son origine dans un manque de confiance en soi. A partir de là, se reposer sur « tel type d’accord relationnel rend malheureux » est peu pertinent, peu évident, puisqu’il existe un nombre de variation et de nuance tout simplement impossible à considérer en un seul regard.

2 – « C’est toi, Joris, qui leur fait du mal » : Je ne vais pas insister trois plombes là-dessus, je vais me contenter de rappeler que nos sentiments, nos ressentis, sont de notre propre responsabilité, c’est-à-dire, et j’insiste là-dessus, qu’il n’a jamais été question de demander à Joris d’être responsable de mon bonheur, et qu’il est donc hors de question de lui en faire le reproche si je suis malheureux. Ce qui m’amène au point 3.

3 – Nous ne sommes pas des victimes. : Merci de te « soucier » de ses copains. Mais personne ne te l’a demandé, qui plus est tu t’y prends mal, et pour de mauvaises raisons. Ce qui ressort de tes écrits, c’est que nous sommes des hommes qui subissons les déviances imposées de Joris – par sens du sacrifice, par faiblesse ou par amour, je ne sais pas ce que tu as dans la tête. Or, je connais aujourd’hui la plupart des hommes que fréquente Joris, et je pense pouvoir affirmer qu’aucun d’entre nous ne subit quoique ce soit, bien au contraire.
« Je ne suis pas exclusive et je ne compte pas le devenir », voilà grosso-modo l’une des premières choses que Joris m’a dit. C’était posé là, comme elle aurait pu me dire « Je vis dans un pays lointain et je ne compte pas le quitter ». Voilà. Elle se présente, donc, et me donne les éléments nécessaires à ma décision de continuer – ou non – ce que nous avons commencé. Parce qu’elle a confiance en ma capacité à décider si oui ou non je veux d’une telle relation, parce qu’elle ne décide pas à ma place de ce qui pourrait ou non être bon pour moi, bref, parce qu’elle me considère, moi, comme un homme tout à fait capable d’entendre ce qu’elle est, de choisir, d’assumer et d’exprimer ce dont j’ai « envie » ou « pas envie » avec elle.
Et c’est ce que j’ai fait. Et c’est ce qu’ont fait ses différents amants. Choisir ou non de la suivre, en toute connaissance de cause et avec la responsabilité que cela induit.
Nous ne sommes pas des victimes. Nous sommes consentants, nous l’avons voulu aussi, merci pour nous.

4 – « Si Joris n’avait pas été polyamoureuse… » : J’extrapole sur ce que tu avais dit dans une autre anecdote, sur l’idée que nos relations seraient plus profondes si nous étions exclusifs.
Avec des « si », on refait le monde, comme dirait le dicton. Si Joris avait été exclusive, peut-être que je ne l’aurais jamais rencontré. Ou peut-être que notre relation ne serait jamais allé au-delà de la cordialité professionnelle. En rencontrant Joris, j’ai rencontré une polyamoureuse. Cela faisait partie du package, de ce qu’elle était, de ce qui m’a séduit et de ce qui a conduit à ce que nous sommes aujourd’hui. Et ça, au même titre que son caractère (que son foutu caractère, si tu veux), que ses idées, que ses passions, que ses valeurs, bref, ce qui fait qu’elle est Joris. Une Joris différente, ce n’est plus Joris, ce n’est donc plus la fille à laquelle je me suis attaché. A partir de là, je pense qu’on peut conclure aisément que « si Joris n’avait pas été polyamoureuse » nous ne savons pas ce qu’aurait été notre relation, toi encore moins que nous.

5 – « Amour un peu détaché, pas très sincère, superficiel, matérialiste… Binarité amour/amitié… » : Je reviens aussi là-dessus.
Je vais répéter ce que Joris n’a eu de cesse de tenter de chercher à te faire passer : tu as une vision de l’amour qui t’est propre. Tu le vois comme un idéal, au-dessus de tous les autres types de relation qui finalement auraient moins de valeurs et qui justifie, du coup, d’exclure les autres relations. Pas nous.
Nous, nous voyons les relations humaines comme un univers de possibilités variables, ou chacune, sans avoir forcément le même niveau d’intimité, auraient au moins la possibilité de s’épanouir et d’être, au même titre que n’importe quelle autre et indépendamment des notions de compétition/préférence et de celles d’amour et d’amitié. C’est-à-dire que, oui, il y aura des relations moins profondes, moins fortes, bien sûr. C’est logique, la profondeur d’une relation, d’un lien, tient au vécu commun, aux attaches, évidemment qu’une relation à distance de quinze jours n’aura pas la même profondeur qu’une relation en concubinage de neuf ans… et alors ? On le sait, et c’est pareil en amitié, il y a des gens dont on se sent plus proches. Mais cela ne signifie pas que ces relations, celles dont on se sent moins proches, ne méritent pas d’être vécues, ne valent pas qu’on les laisse perdurer. Au contraire.
Il n’est pas inconcevable de voir deux relations grandir et s’approfondir à un même « niveau », il n’est pas non plus inconcevable d’avoir, en effet, une relation plus détachée, moins engagée, avec un ou plusieurs autres partenaires. Et alors ? Ça donnerait moins de valeur à la relation, elle deviendrait moins valable, elle ne mériterait donc pas d’exister ? Pour en revenir à l’amitié, si j’ai bien suivi, tu fonctionnes aussi sur une base exclusive : « J’ai ma meilleure amie ». Considères-tu que tes autres amis te sont dispensables ? Que tu pourrais les supprimer de ta vie ? Qu’ils ne t’apportent rien ?
A partir de quel moment une relation devient-elle « valable » à tes yeux ?
Et surtout, SURTOUT, cela ne signifie pas que nous avons moins de respect, de considération, ou que nous sommes moins honnêtes ou sincères avec les personnes dont nous ne sommes pas les « plus proches ». A moins que tu considères ne pas respecter, considérer, tes amis qui ne sont pas « ta meilleure amie », tu appliques déjà cette dynamique toi-même. Il n’y a pas besoin d’être « l’unique » pour quelqu’un pour respecter, être respecté et se sentir respecté. Il s'agit simplement de ne pas lui porter atteinte, de le chérir, quelques soient les tournants que prennent, ou ne prennent pas, votre relation. Il s’agit de bienveillance, ni plus ni moins.

6 – « L’exclusivité fait moins de mal » : Tu dis à un moment qu’il est plus douloureux pour nous de voir Joris avoir d’autres amants que de devoir être exclusif. La connaissant, je pense qu’elle est déjà revenue sur ce point, mais je vais en remettre une couche.
Notre relation s’est basée sur une démarche où l’acceptation de l’autre ne se fait pas sous la condition qu’il restreigne sa liberté au bénéfice de son partenaire. Nous ne fonctionnions pas aux sacrifices, aux règles et aux interdits. Et je ne parle ici pas uniquement d’exclusivité amoureuse et sexuelle. C’est quelque chose qui était valable sur tous les domaines.
S’il est arrivé que voir Joris avec un autre homme soit douloureux, cela ne m’a jamais empêché d’être reconnaissant à la vie – et à Joris – de m’avoir permis de découvrir un fonctionnement relationnel qui soit aussi épanouissant, qui laisse autant de place à l’écoute de soi, de ses besoins, et qui permette en plus d’en trouver satisfaction sans avoir à le justifier, sans devoir en rendre compte.
J’ai connu plusieurs femmes avant Joris, monogames, avec qui j’ai aussi été heureux. Du moins, en surface. Jamais je n’ai appris auprès d’elles tout ce que j’ai pu apprendre à mon sujet auprès de Joris, jamais elles ne m’ont permis d’être aussi proche de moi-même et de vivre autant d’expériences enrichissantes.
Jamais je ne m’étais senti aussi écouté, respecté, accepté, jamais je n’avais pu aussi bien dialoguer, échanger, que dans mes relations polyamoureuses.
L’exclusivité fait du mal, mais un mal qui est difficile à identifier quand on a connu que cela. L’inclusivité, le polyamour, fait du mal, mais un mal facile à identifier et à gérer, puisqu’il nous donne aussi les armes pour le combattre.

Je reviens aussi sur le matérialisme même s’il n’est plus question de moi pour une petite remarque : les trois quarts des polys que je connais accordent, comme le dit si bien l’article, bien plus d’importance à l’enrichissement par le vécu et l’expérience que par les biens matériels. C’est de cette façon que tu peux t’apercevoir que la grande majorité d’entre eux n’ont pas la télé et préféreront aller au théâtre, n’ont que de vieux téléphones sans connexion internet, etc, etc.
Par contre, je rappelle simplement que le couple monogame aujourd’hui est l’un des public clé, l’une des principales cibles du marketing et des fabricants : on veut lui faire acheter tout et n’importe quoi, on veut qu’il possède, qu’il possède, encore et encore… et la démarche fonctionne, en effet, il suffit de jeter un coup d’œil à ce qu’il se passe les jours de St Valentin.

Voilà, j’ai fini.

Et un bisou pour Joris – je me fais grand défenseur du polyamour, tavu ? Cœur sur toi, à bientôt.

Com#110306  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Et bah. Elle ne lira sans doute pas, mais moi j'ai lu.
Merci... :)

Com#110315  | score:0  +1 -1 | Par Donatien Osmose

Je t'en prie. Pas d'altruisme ici. J'aime pas trop qu'on parle en mon nom.

Com#110222  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Oh, et, donc, pourquoi certains critiquent donc la sexualité des autres, selon toi ? Parce que c'est cool de balancer ça comme ça, mais alors explique. Quel est leur intérêt, au juste ?

Com#110226  | score:0  +1 -1 | Par mondoudou

parce qu'ils trouvent la sexualité un peu vulgaire, peut-être ? Et toi on a raison de critiquer ta sexualité ou ta vision de la sexualité, de toute façon...

Com#110227  | score:0  +1 -1 | Par mondoudou

Enfin je veux dire ils trouvent la sexualité de certains un peu vulgaire

Com#110242  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

...
Et alors ?
Je trouve la sexualité de beaucoup de gens fade, vide, inintéressante.
J'ai raison de critique leur sexualité et leur vision de la sexualité ?

Où sont le reste des explications ? Tu me répond simplement en disant "de toute façon on a raison" et tu espères qu'en effet je me dise "ah mais oui elle a trop raison !!!!" sur la base de... rien ?

Com#110247  | score:0  +1 -1 | Par mondoudou

Et ça te choque qu'elle soit fade, vide, inintéressante ? C'est pas comparable à l'inceste.

Com#110250  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Sauf que je ne pratique pas l'inceste, ce n'est pas là-dessus que me jugent les gens, et si je le faisais ça ne regarderait que moi.
Et oui, en effet, je rencontre souvent des visions de la sexualité qui me choquent, notamment quand tu vois que la place du consentement est secondaire pour plein de gens, et que ça c'est considéré normal.
Mais j'attaque l'idée, moi. Pas les individus.

Com#110256  | score:-1  +1 -1 | Par flouflouf

Mais inconsciemment on ressent quand même que ta vision de la sexualité et anormale et excessive. Donc oui on te juge aussi pour ça avant de savoir que t'es pour l'inceste.

Com#110259  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Mais Flouflouf, je crois que tu perds de vue le problème, là.
Okay, admettons, disons que ma vision est anormale et excessive... quel genre de droit tu penses que ça donne aux gens ? Je vais répéter encore une fois : ma sexualité, comme celle de n'importe qui, ne concerne que moi et n'a d'impact sur personne d'autre que moi... qu'on s'en prenne à mes idées, c'est une chose, qu'on s'en prenne à moi c'en est une autre et ça n'a aucune justification valable.
Je sais bien que pour toi, insulter et manquer de respect aux gens pour leurs idées c'est normal, que c'est mérité. Mais non. Désolée.
Les gens n'ont pas à faire preuve de violence à mon égard parce qu'ils ne sont pas d'accord avec moi. Point.

Com#110264  | score:-3  +1 -1 | Par flouflouf

Encore une faible excuse pour justifier tes tendances perverses... Incroyable comment t'es égocentrique...Donc dans ce cas, tu es pour la zoophilie et pédophilie tant que c'est pas concrétisé ? Ils ne font de mal à personne, n'est-ce pas ?

Com#110267  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Ah ouais, t'en es à ce niveau là du refus de comprendre et de la mauvaise foi, alors.
On reparle consentement ?

Com#110273  | score:0  +1 -1 | Par Albert Ankylose

Bah quoi ? je vois pas ce que la pédophilie et la zoophilie ont de plus grave que l'incestes, si ce n'est pas concrétisé. Tu dois être pour ces choses-là aussi, puisqu'ils ne font de mal à personne. Alors ? Rien à répondre ?

Com#110280  | score:0  +1 -1 | Par Albert Tabatier

Baise et reviens nous voir après !

Com#110284  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

OK, donc, en effet, il faut qu'on reparle de consentement.
"Ils ne font de mal à personne"... Ben, si.
Je répète pour la énième fois : un acte pédophile est un acte SUBIT par un enfant qui n'est pas capable de consentement éclairé et dans un rapport d'autorité. C'est un VIOL.
La zoophilie, c'est un acte SUBIT par un animal dont on ne peut avoir l'assurance du consentement. C'est un VIOL.

Revois ton argumentaire.

Com#110296  | score:0  +1 -1 | Par Albert Ankylose

Bordel, mais tu lis ce que je dis ou pas ?? J'ai dit sans être concrétisé !!

Com#110301  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Ah. Ben si c'est pas concrétisè, je vois même pas pourquoi on en parle, en effet. On s'en fout, qu'est-ce que tu veux que ça fasse que des gens aient ce genre de fantasmes s'ils ne passent pas à l'acte ? Oo
Je suis ni "pour" ni "contre", quoi, je m'en tape. Oo

Com#110317  | score:0  +1 -1 | Par Donatien Osmose

Ce qu'essaie de te faire comprendre Joris, c'est que tu mélanges les idées et les gens. Encore ici, où tu parles de zoophilie et de pédophilie non concrétisée et de gens qui ne font rien de mal.
D'un côté, il y a donc des idées, que tu peux discuter si tu veux, même si dans ce cas précis il s'agit de fantasmes sur lesquels, bien souvent, nous n'avons de toute façon aucun pouvoir (ni les personnes concernées, ni leur entourage, ni la société), et de l'autre il y a les gens.
Que tu sois en désaccord avec ces fantasmes, c'est une chose, et c'est ton droit, et tu as le droit aussi de l'exprimer. Par contre, t'en prendre aux gens, leur manquer de respect, les blesser que ce soit par tes actions ou par tes propos, ce n'est plus ton droit, c'est outrepasser tes libertés au détriment de celle des autres. Et en effet, sans passage à l'acte, ils ne font de mal à personne et ne méritent pas d'être punis pour des fantasmes qu'ils ne maîtrisent pas.
Le mélange que tu fais, pour grossir le trait de façon à ce que tu en prenne conscience, c'est ce qui a été fait par les agresseurs des attentats de Charlie hebdo, qui ont choisis de s'attaquer aux dessinateurs plutôt qu'à leurs dessins (leurs idées, donc). Et ça, ce n'est pas défendable.

Soutien#110207  | score:1  +1 -1 | Par Jasmine Silice

Faut arrêter les conneries. T'es pas une sal*pe parce que tu couches avec qui tu veux.

Com#110221  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Ben... La vilaine, en fin de compte, c'est une "femme de mauvaise vie, dévergondée, débauchée".
Quelque part, en se basant sur les normes et les standards actuels en France, je rentre bel et bien dans cette définition. Et c'est pas un problème... le problème c'est pas vraiment le mot, ni sa définition, c'est la honte qu'on aimerait que l'étiquette apporte à la personne concernée, c'est la culpabilité qu'on veut nous induire, c'est le fait d'être "punie" pour ça.

Com#110275  | score:-1  +1 -1 | Par Jasmine Silice

Les mots ne portent pas qu'un sens objectif, ils portent aussi parfois un jugement moral, c'est le cas ici. Et c'est bien ça le problème.

Sauf dans des contextes bien particuliers, "sal*pe" c'est un reproche. Or, on ne peut pas reprocher à une femme ce qu'on ne reprocherait pas à un homme. Ça n'a pas de sens.

En tout cas, si t'es une sal*ope, t'es une de mes sal*pes préférées. :) (Non pas que j'en connaisse beaucoup. :p)

Com#110286  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

C'est ça que je souligne justement, c'est ce qui me dérange.
D'où l'intérêt de le revendiquer ! "Je n'ai pas honte, ton reproche n'a pas d'effet sur moi". M'enfin, en théorie c'est cool, dans la pratique c'est pas toujours facilement faisable.

Je te remercie ! (c'est très mignon, ça, "t'es une de mes sal*pes préférées xD )

Com#110294  | score:0  +1 -1 | Par Jasmine Silice

En fait, se revendiquer sal*ope, je ne pense pas que ça soit une bonne chose. Même quand tu le dis, je n'arrive pas à y voir autre chose qu'une auto-dépréciation. Je n'arrive pas à y voir le message d'une femme qui assume sa sexualité.

Je pense que ce mot est beaucoup trop connoté péjorativement. Mais c'est que mon point de vue, mon avis personnel.

Tu ne penses pas qu'il serait possible de trouver un autre mot, une autre expression pour ça ?

Com#110299  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Je ne pense pas, le truc c'est que c'est justement le fait que ce soit leur arme que je réutilise qui me paraît utile, ici.

Com#110336  | score:0  +1 -1 | Par Jasmine Silice

Mouais, je sais pas. Moi je le sens pas comme ça.

Com#119167  | score:0  +1 -1 | Par Isaac Hile

Oh mon dieu! Je réfléchissais au mot sal.pe pour ou chercher un anagramme qui pourrait le rendre positif, et je viens de réaliser que le plus proche c'est "la poste" !! Enfin bref, ça me fait rire mais ça a aucun sens.

Com#110310  | score:1  +1 -1 | Par Donatien Osmose

Ce qui est revendiqué ici, ce n'est pas la sexualité libérée en elle-même, mais le fait de ne pas en avoir honte et de ne pas tenir compte du regard des autres. Du coup, réutiliser sal*pe c'est justement tout l'intérêt de la démarche : montrer que son sens péjoratif n'atteint pas son but punitif. C'est une façon de faire un gros doigt d'honneur à ces idées rétrogrades, façon "je suis une sal*pe ? Ouais, et alors ?".

Com#110223  | score:-1  +1 -1 | Par mondoudou

Ben si c'en est une de sal*pe, puisqu'elle pourrait sucer son frère qu'elle connaît depuis sa plus tendre enfance et avec qui elle partage les mêmes parents. Cette fille n'est pas nette au niveau de la sexualité. C'en est la preuve.

Com#110243  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Ah pardon, j'oubliais que quand on suce quelqu'un qu'on connait depuis sa plus tendre enfance et avec qui on partage les mêmes parents, la terre explose et tout le monde meurt. C'est vrai.
Ce qui justifie que tu te préoccupes à ce point de ce que je pourrais ou ne pourrais pas faire de mes fesses. Toutafait.

Et je rajoute, encore une fois, que non, dans l'état actuel des choses qui ne bouge pas et a peu de raisons de bouger, je ne sucerais pas mon frère.

Mais j'aimerais que tu m'expliques cette "preuve" que tu prétends avoir.

Com#110244  | score:-2  +1 -1 | Par mondoudou

Y a que le fait que la Terre explose et que tout le monde meurt, qui est grave ? Espèce de gamine.

Ben quand même, si t'es prête à le sucer, c'est que y a quelque chose qui cloche chez toi.

Com#110248  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Tu comprends pas l'humour, toi. Non, y a pas que le fait que la terre explose qui soit grave, j'essayais simplement de te faire comprendre que dans tous les cas tu ne serais pas impacté par ce que je fais de mon c*l. Alors pourquoi perdre ton temps à t'en préoccuper ?

Il y aurait quelque chose qui cloche chez moi parce que... ?
Tu n'as pas ne serait-ce qu'un début d'argument ? T'es sûre que ça tient sur quelque chose de viable, tes affirmations, si tu parviens pas à les justifier ?

Com#110253  | score:-1  +1 -1 | Par flouflouf

Et pourquoi je devrais me soucier UNIQUEMENT de ce qui est grave pour moi ? Car l'inceste, oui, je trouve ça dérangeant, même si ça n'a pas d'impact CONCRET dans ma vie.

Com#110254  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Et qu'en plus, ça n'a aucun impact CONCRET dans la vie de personne à part les deux concernés ?

Com#110257  | score:-1  +1 -1 | Par flouflouf

Tu te rends pas compte des choses. T'es encore un bébé qui n'a pas conscience des choses. Laisse tomber.

Com#110260  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Tu me fais rire...
Venant de la meuf qui parle de sexe et d'amour sans avoir vécu aucun des deux, c'est quand même fort de t'autoproclamer plus adulte que moi sur le sujet.
Laisse tomber, oui.

Com#110261  | score:-2  +1 -1 | Par flouflouf

Oui, parce que t'es tellement matérialiste que pour toi, être adulte c'est avoir déjà fait du sexe, se débrouiller tout seul dans la vie, avoir un emploi... Comment ça se fait que je connaisse quelqu'un qui a tout ça mais qui est incroyablement gamin et immature ? Etre adulte c'est dans la tête. Je sais pas si dans la tête je le suis, mais toi non.

Com#110265  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Le problème, c'est que pour me dire que je suis encore un bébé, tu me dis que c'est parce que je "n'ai pas conscience des choses". Ces mêmes choses que toi, tu ne parviens pas à expliquer. Tu trouves ça cohérent ? En gros, tu me dis "tu es un bébé parce que tu n'as pas conscience de certaines choses que je ne peux pas expliquer moi non plus, et sur lesquelles je ne suis pas d'accord avec toi, et qui peut-être n'existent que dans ma tête mais ça me ferait trop mal d'y réfléchir parce que ça remettrait tout mon petit monde chéri et confortable en question". Pour moi, ça, c'est pas très mature non plus.
Pour le reste de ton commentaire, ce n'est pas moi qui ai prétendu être plus adulte que toi, ce n'est pas moi qui ai dit que tu étais un bébé, c'est TOI et toi seule. Donc cesses (encoooore) d'être de mauvaise foi et ne retourne pas ça contre moi sans l'assumer. Je n'ai jamais donnée ma définition de ce qu'est être adulte, tu ne la connais pas. Ce que je mettais en avant ici c'est que tu me parles de mon immaturité sur un sujet ou toi-même tu n'as pas la moindre expérience. Comment peux-tu te placer en référente sur ces sujets précis, le sexe et l'amour, sachant que tu n'en as toi-même pas encore fait l'expérience ?
C'est comme si je te disais que j'avais réponse à tout au sujet de la montée de l'Everest alors que je n'ai jamais approché cette montagne. Ça te paraît pas incohérent, ça ?

Com#110269  | score:0  +1 -1 | Par Albert Ankylose

Pour toi être mature c'est se débrouiller seul dans la vie. Je le sais. Tu as déjà dit que je suis immature par rapport à ça. Et relis ce que t'as dis dans le message avant : "Venant de la meuf qui parle de sexe et d'amour sans avoir vécu aucun des deux, c'est quand même fort de t'autoproclamer plus adulte que moi sur le sujet.". Etre adulte c'est ça aussi pour toi.
Mais je sais un peu quelles sensations ça fait, le sexe. Je connais certaines sensations dont on m'a déjà parlé. Le sexe, le désir de sexe, le plaisir, chacun peut le connaître.

Com#110272  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Tu as eu une partie de ma définition. C'est tout.
La maturité, déjà je ne vois pas ça comme un absolu concernant un individu. C'est pas "il est mature" ou "il est immature", c'est plutôt "sur certains points, dans certains domaines il est mature, dans d'autres il l'est moins". Il n'y a pas ce côté binaire (raisonnement sur lequel tu sembles décidément fonctionner dans tous les domaines qu'on aborde...) bien/mal, mature/immature. Je peux dire que je suis immature sur tout ce qui relève de l'administration, de mon foyer, je ne remplis pas toujours les responsabilités qui m'incombent à ce sujet. Etc, etc. Bref, il faut que tu arrêtes de me dire ce qu'est un concept "pour moi", tu te fais un peu trop confiance sur ce coup là, il vaut mieux me demander avant de te lancer dans des affirmations.

Des sensations dont "on t'a déjà parlé", ça n'en fait pas des sensations que tu connais. Les gens qui t'ont parlé t'ont expliqué comment EUX avaient vécu ces expériences. Ça ne signifie pas que tu les vivra de la même façon, et les avoir écoutés ne remplacera jamais tes propres expérimentations.

Com#110274  | score:0  +1 -1 | Par Albert Ankylose

Bizarre, parce que y a quand même beaucoup de personnes qui ont les mêmes sensations. On est tous humains. On est tous différents, mais on ressent souvent les mêmes choses.

Com#110285  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Bien sur, on ressent souvent les mêmes choses, notamment quand il s'agit de sensations purement physique, comme la faim, la soif, la maladie, etc, etc.
Mais là on parle de sexe. On parle de désir. On parle d'amour. Bref, on parle de sensation qui font autant appel à l'état physique que psychique. Et l'état psychique, selon ton vécu, ta culture, ton environnement, tes croyances, tes principes... selon qui tu ES, quoi, ben c'est pas le même.

Je peux t'assurer que selon l'état d'esprit, le désir, le plaisir tu ne les vis pas de la même façon.

Com#110276  | score:2  +1 -1 | Par Jasmine Silice

mondoudou, est-ce que tu pourrais t'abstenir de parler sur des sujets auxquels tu ne comprends rien ? Ça serait super gentil de ta part.

Com#110278  | score:0  +1 -1 | Par Albert Tabatier

Ce serait la moindre des choses plutôt. Elle est super étriquée cette meuf.

Com#110282  | score:-4  +1 -1 | Par Basile Tautologie

Si tu pouvais eviter de l'appeller "Meuf", ce serait super gentil de ta part. C'est une femme, meme une jeune femme, pas une "meuf".

Com#110380  | score:2  +1 -1 | Par Bastien Tamarin

C'est une meuf qui ferait bien de se regarder un peu avant de critiquer les autres bêtement ! Car elle fait idiote, oui. Arrête de la défendre. T'es bien le seul ici ! Elle est flemmarde en plus, elle n'a même pas lu le message de l'ex-amoureux de Joris. Et elle va quand même continuer à l'injurier sans avoir réfléchi VRAIMENT sur la question... C'est ça : le manque de réflexion, couplé à une bêtise méchante qui est énervant chez elle. A elle de changer. Et elle ferait bien de se débarrasser de ses croyances débiles aussi. On est en 2016 zut !!! C'est la seule qui pose autant de problèmes ici... C'est un FAIT. Et non je l'appelle "meuf" si je veux. Elle traite bien Joris de "vilaine" ou de "peste" ta mongoldoudou.

-1 dans ta face mec au fait :)

Com#110577  | score:1  +1 -1 | Par Anne Hussenvrac

Non, il y a moi aussi. Et nous sommes de vraies personnes, contrairement aux multiples comptes que tu t'es créés dans le but de t'auto-plussoyer, et de moinssoyer en masse ceux qui te contredisent ! Comme par hasard -4 sur le com de Nounours et 3 sur le tien (parce que tu ne peux pas voter ton propre commentaire bien sûr) !

Com#110578  | score:0  +1 -1 | Par Anne Hussenvrac

Ah non pardon ! 2 ! Parce que je viens évidemment de te mettre un magnifique -1. Et moi au moins je ne vote qu'une fois même si j'ai plusieurs comptes !

Com#110660  | score:0  +1 -1 | Par Basile Tautologie

Merci

Com#110308  | score:0  +1 -1 | Par Sophie Attitude

Houlà, c'est parti en cachuète ici !

Com#110313  | score:0  +1 -1 | Par Sophie Attitude

cacahuète arf... je ne suis pas là hein T_T

Com#110381  | score:0  +1 -1 | Par Bastien Tamarin

A cause de mongoldoudou. Encore une fois... Toujours. Sur elle, Jasmine a raison il faut le reconnaître. Elle ne se remet jamais en cause, alors qu'elle le devrait clairement. Tout simplement lamentable.

Com#110397  | score:0  +1 -1 | Par Sophie Attitude

Non, elle ne fait que mettre un doigt sur un problème majeur, elle a osé où je n'ai pas pu le faire par flemme de débattre. Respect à elle.

Com#110403  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

C'est quoi, le "problème majeur" ? Oo

Com#110851  | score:0  +1 -1 | Par Jasmine Crêpe

Ce n'est pas un problème majeur ! Ce n'est pas de phénomènes de grande échelle dont il est question ici. Juste de quelqu'un qui en a marre de la tyrannie du jugement sur les pratiques sexuelles féminines. Un problème majeur, ce serait plutôt la façon dont sont traités les femmes par les "wesh wesh" dans les banlieues, ou même par le patriarcat en général.

Com#110661  | score:0  +1 -1 | Par Basile Tautologie

Arrêtez de l'appeller comme ça ! Vous êtes vraiment debiles !

Com#110852  | score:0  +1 -1 | Par Jasmine Crêpe

Toujours moins que vous :)

Com#116538  | score:0  +1 -1 | Par Jézabel Présure

Fais toi plaisir. Tous les mecs aiment les vilaines mais n'osent pas forcément l'avouer. Éclates toi!

Blâme#117987  | score:-3  +1 -1 | Par Olaf

on est dans un monde de plus en plus amoral et à l'envers : les homos se vantent de se prendre les fesses, et les vilainES comme toi se vantent de collectionner les bites, indécent!

Com#117989  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Oh mais oui tu as complétement raison quelle horreur et quel tort je fais au monde entier et à l'humanité à aimer "collectionner des bites" (TES mots, pas les miens, certainement pas) !!! Pendez moi, je le mérite, mon comportement participe à la guerre, la faim dans le monde, le capitalisme et l'invasion alien.
Et évidemment, toi, en insultant autrui sur des détails de leurs vies qui ne te regardent pas, tu es persuadé d'être moins amoral et indécent, mmh ?

Com#118007  | score:1  +1 -1 | Par Sorbet du Chaos

Il faut savoir que tout homo n'est pas un sodomite.

Com#118125  | score:0  +1 -1 | Par Basile Tautologie

De leur esprit étroit, les gens veulent qu'il y ait forcément pénétration alors... Je sais même qu'il y a des "faux homos" (des gens qui ne le sont que parce que c'est la mode en fait) qui pensent que c'est la seule manière de le faire, et ose même dire que c'est répétitif, moins bien que pour les hétéros, qu'ils ont moins de positions et que c'est agréable que pour l'un... -_-'

Blâme#117991  | score:-3  +1 -1 | Par Olaf

j'avais mis sa...
pas vilaine
donc t'es fière de collectionner les queues?

Com#117992  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Et toi t'es fier d'être un énorme connârd ?

Com#117993  | score:-3  +1 -1 | Par Olaf

moi j'ai une femme unique qui me respecte
je serais pas fier de multiplier les partenaires comme toi
tu te vantes de collectionner les queues, où va le monde?
t'es comme ces méchantes de femen

Com#118127  | score:0  +1 -1 | Par Basile Tautologie

Comment tu fais pour avoir une femme toi? Tu la payes combien pour te supporter? C'est une poupée? Tu ne respecte même pas les femmes, même que tu le voudrais, tu pourrais même pas multiplier les partenaires. J'suis sérieux là, ça me stress, ta pauvre femme elle va finir suicidée avec toi. Et toi, tu collectionnes quoi au juste? La connerie? J'suis sûr t'as une étagère à conneries dans ta chambre, avec pleins de pots, et hop tu les déverse sur ce site. Trop d'honneur, on t'en remercie

Com#118188  | score:-1  +1 -1 | Par Gustavo

"A force de fréquenter des personnes ayant participé à ce genre de pratique, je suis de plus en plus tentée par la sexualité à plus de deux et surtout en public. Je crois qu'il ne manque qu'un petit rien du tout au niveau de ma confiance en moi pour oser sauter le pas" (anecdote JORIS GENET), t'appelles ça comment toi? exhibition polygame en public d'une grosse PUTE pour moi

Com#117994  | score:-3  +1 -1 | Par Olaf

j'avais pas mis méchantes mais pé...
je suis sûr qu'avec le nombre de queues que tu as sucées on pourrait relier la Terre à la lune!

Com#117995  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Le respect... ah ben ça, vu ce que tu as l'air d'en connaître, je vais me fier à toi sur le sujet, hein.

Oh, et puis, avec le nombre de queues que j'ai sucées, on fait même pas cinquante centimètres, très cher. Éclate toi pour aller sur la lune !

Com#117998  | score:-3  +1 -1 | Par Olaf

ouais c'est ça, 50 cm, 3 ou 4 queues, j'y crois pas, tu dis autre chose quand ça t'arrange
y en a marre des nanas écervelées, qui, en se vantant de collectionner les queues, participent à l'effondrement du mariage et de la famille
en Arabie Saoudite, on t'aurait déjà pendue 8 fois

Com#118001  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Non. C'est juste que je suce pas. Tu me connais tellement mal... :)
Et c'est toi qui fait une fixette sur "collectionner les queues", en fait, vu que ce n'est pas du tout ce que je revendique.
Le mariage, tu veux dire cette institution patriarcale qui a maltraité et déshumanisé les femmes pendant des siècles ? Mais tu as raison ! Quel dommage de ne pas l'appliquer bêtement !!
En fait, révises ton histoire. Le mariage et la famille nucléaire, à échelle humaine, a sans doute fait bien plus de mal que mon comportement. Mais bon, je suis écervelée, hein ! ;)
Prenant donc exemple sur l'Arabie Saoudite, ce pays qui participe certainement à faire de notre monde un monde plus humain !!

Com#118010  | score:-4  +1 -1 | Par Gustavo

je suis arabe, qu'est ce que t'as contre les arabes?
t'es raciste?

Com#118012  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Je ne suis pas d'accord avec un certain nombre de lois de ce pays, qui sont ce que j'ai attaqué dans ce que je disais. Je n'ai pas attaqué les arabes, mais l'Arabie Saoudite et son gouvernement, comme je le fais avec la France, avec les États-Unis, avec un certain nombre de pays, en fait.

Com#118013  | score:-4  +1 -1 | Par Gustavo

n'essaye pas de te rattraper, il a raison Olaf, chez nous les femmes sont fières d'être vierges au mariage, dans tous nos pays, et celles comme toi sont des p...

Com#118014  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Rattraper quoi ? C'est de la lecture toute bête digne d'un enfant, en fait, là.
Et bah tant mieux pour vos femmes. Je suis pas en accord avec leurs mœurs, c'est pas pour autant que je leur crache dessus.

Com#118018  | score:0  +1 -1 | Par Sorbet du Chaos

Dégage alors.

Com#118016  | score:-2  +1 -1 | Par Sorbet du Chaos

N'essaie pas, il ne comprendra pas. On est toujours obligé de se justifier avec ces macaques dominateurs et ils ne pigent rien.

Com#118017  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

J'ai plutôt l'impression que c'est quelqu'un qui s'amuse à nos (mes ?) dépends, là.

Com#118020  | score:-5  +1 -1 | Par Gustavo

non j'm'amuse pas
tu crois que c'est avec des nanas comme toi, qui saute sur tout ce qui bouge, qu'on va arriver à un monde plus humain? nous on respecte Allah et la sainte virginité
nous on est un milliard
vous les occidentaux vous croyez en rien

Com#118021  | score:3  +1 -1 | Par Joris Genet

Et bah tant mieux pour vous.
Tu t'attaques à mon mode de vie et t'as le sentiment de prôner un monde plus humain ? Sérieusement ? Elle est où la cohérence ?

C'est marrant, quand même, des partenaires qui croient en Allah, j'en ai, et ils sont loin d'être aussi violents que toi. C'est peut-être juste toi qui a un problème, en fait.

Com#118019  | score:-2  +1 -1 | Par Sorbet du Chaos

On n'aime pas trop les arabes en France ouais. Ils puent, sont agressifs et on dirait qu'ils vomissent quand ils parlent. Si vous pouviez vous casser et ne JAMAIS revenir ça serait pas mal, mince alorss de parasites !

Com#118022  | score:-6  +1 -1 | Par Gustavo

le macaque t'emmerde sale raciste

Com#118002  | score:-1  +1 -1 | Par Sorbet du Chaos

Nous ne sommes pas chez les Mahométans, et surtout pas de cette variété là (la plus barbare de toutes). Tu es libre de t'y installer... Par contre ils n'aiment pas trop les étrangers.

Com#118011  | score:-5  +1 -1 | Par Gustavo

n'insulte pas le Prophète Mahomet ! je suis arabe et fier d'être musulman !

Com#118015  | score:-1  +1 -1 | Par Sorbet du Chaos

Rien à foutre de toi et de ton "prophète", petit parano mahométan. Le seul prophète ici c'est moi.
Vous parlez de racisme, mais vous êtes le premier à vouloir qu'on fasse l'amalgame entre arabe et musulman.
Moi je le dis clairement : A BAS l'ISLAM !
Je pense que tu es un fake. Les musulmans n'appellent pas leur prophète comme ça.

Com#118023  | score:-4  +1 -1 | Par Gustavo

tu connais rien à l'Islam
t'es un athée décérébré, y a rien qu'à voir tes anecdotes : quand je mange du ciment , je bande suis je normal?

Com#118036  | score:2  +1 -1 | Par Philoraptor

Le truc c'est que toi non plus tu connais rien à l'Islam visiblement x)

Com#118025  | score:-3  +1 -1 | Par Fatima22

zont raison, vous êtes de gros racistes et moi jsuis fière d'être vierge à 22 ans !

Com#117997  | score:1  +1 -1 | Par Barnabé Idolâtre

Mais c'est carrément nul ce que tu dis !.. insultant, à côté de la plaque et pas drôle, tout ça pour ça franchement mais ftg.

Com#117999  | score:-3  +1 -1 | Par Olaf

toi si tu veux que y ait plus que des sa... sidaïques sur le marché, défends la
tu veux te la taper ou quoi? à mon avis c'est facile

Com#118000  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Je "collectionne les queues" et en dix ans, jamais eu la moindre IST/MST. Aaaaah les jugements et les conclusions faciles, quelle plaie...

Com#118003  | score:-3  +1 -1 | Par Olaf

jte crois pas
c'est pas la question en plus, mst ou pas
jme mets pas dans qqchose de sale

Com#118004  | score:2  +1 -1 | Par Joris Genet

Ben me crois pas, c'est ton problème, j'en ai un peu rien à foutre, en fait. Et oh, ne t'en fais pas, il faudrait de toute façon pour cela que j'ai envie de me taper un blaireau, ce qui n'est pas le cas :)

Com#118027  | score:-3  +1 -1 | Par Fatima22

excusez moi madame, mais ils ont raison, chez nous ce que vous dites est pêché, et la quête du plaisir de chaire ne conduit pas à un monde meilleur

Com#118028  | score:2  +1 -1 | Par Joris Genet

Parce que la répression, si ?

Com#118005  | score:1  +1 -1 | Par Barnabé Idolâtre

Je veux pas de tes coms à la con, tu dis que de la mèrde, t'es insultant sans aucune légitimité et ça m'énerve.
Aucun rapport entre être sidaïque et décider de vivre sa sexualité sans être jugé ! Ca a aucun sens ce que tu dis. Et de quel droit t'es insultant, de toutes façons t'as une femme, t'es marié, alors qu'est-ce que ça peut te foutre le "marché" (parce que oui considérer les gens comme des bestiaux sexuels sur le marché du cul ça te dérange pas ça, c'est pas un peu la déliquescence du couple matriarcal fidèle l'un à l'autre pour l'éternité..?)

Com#118189  | score:-2  +1 -1 | Par Gustavo

"A force de fréquenter des personnes ayant participé à ce genre de pratique, je suis de plus en plus tentée par la sexualité à plus de deux et surtout en public. Je crois qu'il ne manque qu'un petit rien du tout au niveau de ma confiance en moi pour oser sauter le pas" (anecdote JORIS GENET), t'appelles ça comment toi? exhibition polygame en public d'une grosse PUTE pour moi

Com#118229  | score:0  +1 -1 | Par Barnabé Idolâtre

Déjà, arrêtes avec tes multicomptes bidons, gros naze. Tout le monde t'a cramé dès le départ, on sait très bien que t'es TOUT SEUL a vouloir absolument t'acharner sur Joris (alors que la plupart des sjniens l'aiment beaucoup). On a tous très bien compris que t'avais grandement envie d'insulter JORIS GENET, gros teubé. Mais tu rallieras jamais personne à ta cause, parce que TOUT LE MONDE AIME BIEN JORIS PARCE QU'ELLE EST GENTILLE ET CALME ET RESPECTUEUSE ET INTÉRESSANTE. T'es content, gros nase ? Si tu viens lâcher des caisses infâmes sur SJN, attends-toi au retour de flamme. Continue à l'insulter et à la traiter de pute à cause de ses choix sexuels qui ne regardent qu'ELLE, et t'auras tous les Normaliens qui vont t'insulter toi et te cracher à la face toutes les qualités de Joris, que tu n'as pas.

Com#118254  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

J'avais pas lu ce message mais vraiment merci beaucoup. Merci, merci, merci.

Com#118006  | score:1  +1 -1 | Par Sorbet du Chaos

C'est techniquement impossible. Il n'y a pas assez d'hommes, et donc de bite, pour ce faire. Tu dis donc de la crotte.

Com#118008  | score:-4  +1 -1 | Par Gustavo

t'as calculé? comment t'as fait?

Com#118187  | score:-4  +1 -1 | Par Gustavo

"A force de fréquenter des personnes ayant participé à ce genre de pratique, je suis de plus en plus tentée par la sexualité à plus de deux et surtout en public. Je crois qu'il ne manque qu'un petit rien du tout au niveau de ma confiance en moi pour oser sauter le pas" t'es vraiment une GROSSE PUTE

Com#118215  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Alors, on reprend.

Pute : La prostitution est une activité consistant à échanger des relations sexuelles contre une rémunération.

Essaies encore.

Com#118218  | score:-1  +1 -1 | Par Gustavo

on utilise aussi ce mot pour signifier une sexualité dépravée, et ce site m'interdit le mot sa...

Com#118026  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Je trouve ça très, trèèèès étrange que d'un seul coup cette anecdote soit remontée non pas par UN pseudonyme mais par au moins trois. Toute une flopée de nouveaux intervenants !
La coïncidence est un peu grosse, là.

Com#118031  | score:-6  +1 -1 | Par Gustavo

t'es un cassos d'étaler ta vie privée sur le net, et ta boulimie de sexe

Com#118033  | score:2  +1 -1 | Par Joris Genet

Et ton irrépressible besoin d'insulter quelqu'un que tu ne connais pas, on en parle ?

Com#118035  | score:1  +1 -1 | Par Barnabé Idolâtre

C'est clair, pitoyable ce mec...(limite de 10coms/jour oblige !)

Com#118192  | score:-3  +1 -1 | Par Gustavo

"A force de fréquenter des personnes ayant participé à ce genre de pratique, je suis de plus en plus tentée par la sexualité à plus de deux et surtout en public. Je crois qu'il ne manque qu'un petit rien du tout au niveau de ma confiance en moi pour oser sauter le pas" (anecdote JORIS GENET), t'appelles ça comment toi? exhibition polygame en public d'une grosse PUTE pour moi

Com#118029  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Ah, et pour rappel, le harcèlement virtuel est puni par la loi. Nul doute que la police, elle, parviendra à démêler d'où viennent toutes ces identités "anonymes"... ;)

Com#118030  | score:-5  +1 -1 | Par Gustavo

c'est pas du harcèlement ça, car tu peux quitter ce site, ça change pas ta vie
et c'est toi qu'est tous les jours toutes la journée sur ce site
pas nous
et c'est toi qui as des propos racistes
nous on est arabes et solidaires

Com#118032  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Et alors ? A partir du moment où tu t'en prends à quelqu'un à répétition, c'est puni par la loi. La loi ne considère pas que ce soit à la victime de changer de comportement, désolée :)
Tous les jours, toute la journée ? Et bah, t'as l'air bien renseigné pour un pseudo tout neuf !
Tu ressembles teeeeeellement au cliché que les bons petits français blancs fachistes ont de cette communauté que je commence à me dire que tu es juste un gamin qui s'amuse avec des stéréotypes en se croyant crédible...

Com#118042  | score:-3  +1 -1 | Par Olaf

tu crois que les flics ont rien d'autre à foutre que d'écouter les déboires d'une nympho en chaleur qui se plaint de quelques remarques hostiles qu'elle a elle-même engendrés??

Com#118044  | score:2  +1 -1 | Par Joris Genet

Ah mais oui crois moi d'expérience je peux te dire que les flics prennent ça très au sérieux :)
Et la nympho en chaleur t'emmerde bien profond, mec. Visiblement tu ne connais ni la définition de "nympho", ni celle d'"en chaleur", donc niveau crédibilité on va dire que tu tapes dans le niveau sous la mer (et c'est moi qui suis "écervelée"...).
Et va falloir m'expliquer à quel moment tu crois que j'ai "engendré" des remarques hostiles (et sexistes, qui plus est, on appelle ça du slut-shaming, plus précisément).

Com#118045  | score:-5  +1 -1 | Par Olaf

t'es comme ces gamines de 19 ans aguicheuses qui portent des jupes raz le bonbon et qui se plaignent ensuite de se faire violer, des semaines que t'étales sur ce site tes coucheries et ton envie de te faire niquer, et qui joue les vierges effarouchée quand quelqu'un réagit, pitoyable!

Com#118048  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

...
C'est comme ça que tu légitime la violence ? Une femme mérite de se faire violer si elle porte des jupes à raz le bonbon ?
Comment ça se passe, vu que t'es un immonde connârd, on a le droit de te cracher dessus, de te péter les jambes et de te castrer en toute impunité ? Après tout, c'est un comportement hostile que TU auras engendré par tes idées de crotte, hein.
D'ailleurs, j'étale teeeellement mes coucheries que tu es infoutu de comprendre ce que je fais de ma sexualité, et j'ai teeeeeellement envie de me faire niquer que je suis celle de nous deux qui n'est pas frustrée de ne pas pouvoir le faire, visiblement. Parce que désolée mais ta fixette sur ce que je fais de mon cul, elle transpire pas la satisfaction sexuelle, hein.
Quant à "jouer les vierges effarouchées" : non. Je joue juste le rôle d'un individu, un être vivant, que tu n'as pas le droit de traiter comme tu en as envie. Salôpe, vierge, asexuelle ou nympho, tu dois le même respect à absolument toutes les meufs, et même tous les individus, en fait. Et ça ne se négocie pas, et t'as pas à chercher à juger de la "valeur" ou de la "moralité" de l'un d'entre eux pour déterminer ou non si tu vas le respecter.
T'es juste un pauvre mec, en fait.

Com#118133  | score:0  +1 -1 | Par Fatima22

ben si on sait maintenant que tu couches avec Donatien, entre autres

Com#118136  | score:0  +1 -1 | Par Basile Tautologie

Aucun rapport avec ce qu'elle disait en plus :')
On dirait un enfant, quand ils ne savent plus quoi dire ils disent des trucs du genre: "M'en fiche t'es plus mon ami" ou "jt'e passerais plus mes bonbons"

Com#118138  | score:0  +1 -1 | Par Fatima22

"D'ailleurs, j'étale teeeellement mes coucheries que tu es infoutu de comprendre ce que je fais de ma sexualité", voilà le rapport

Com#118141  | score:1  +1 -1 | Par Basile Tautologie

Tu le cherche vachement loin ton rapport là, dis.
Moi aussi je peux faire ça. Tiens, regarde, on va parler de... Brochettes. Et là, j'suis pas hors sujet, puisque ça a un rapport avec ça: "vous irez griller en enfer". Tu vois? J'aime les brochettes. Dommage que là, on soit tombés sur une brochette de cons.

Com#118142  | score:0  +1 -1 | Par Fatima22

elle étale sa sexualité sur le net, et fait comme si on pouvait pas savoir, autre exemple
elle s'est masturbé dès 8 ans ou :
"Moi, je l'ai découvert avec les doigts de mes amants, avec un mouvement plus centré sur la "zone G" (qui ne serait en fait - même si c'est pas une science exacte - la partie interne du clitoris)"

Com#118143  | score:0  +1 -1 | Par Basile Tautologie

et alors?

Com#118144  | score:-3  +1 -1 | Par Gustavo

elle est vraiment dégueux! fatima veut dire que oui on peut savoir sa vie sexuelle, contrairement à ce que Joris prétend

Com#118145  | score:0  +1 -1 | Par Basile Tautologie

Vous trouvez ça dégueu? Donc quand on vous (à toi, Fatima et Olaf, ne crois pas que je te vouvoie) dit des choses du genre: "Elle collectionne les queues", "je suis sûr qu'avec le nombre de queues que tu as sucées on pourrait relier la Terre à la lune!", "qui n'a d'égal que celle de ton vagin, qui pourrait accueillir un tronc d'arbre gigantesque tellement les bites l'ont dilaté", " jamais je n'accepterais de mettre ma queue dans un tel sac à foutre" et j'en passe, vous trouvez pas ça dégueu et légèrement -mais très légèrement- déplacé, violent, vulgaire et médisant?

Com#118162  | score:0  +1 -1 | Par Olaf

nos propos sont à l'image de cette pute, on peut pas parler d'un couché de soleil avec des mots obscènes ni d'un sac à foutre en y mettant des gants

Com#118165  | score:0  +1 -1 | Par Basile Tautologie

C'est sûr que lorsqu'on pense que le soleil est un gros ballon rempli d'urine, c'est plus simple ensuite d'utiliser des mots Vulgaires (pas obscènes, non)

Com#118167  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Laisse les crever mince alors

Com#118169  | score:-2  +1 -1 | Par Gustavo

et toi tu penses que c'est une princesse romantique qui attend son prince charmant?
un sac à foutre est un sac à foutre, même avec la meilleure volonté du monde on ne peut pas sublimer un sac à foutre poisseux et dégueulasse

Com#118170  | score:0  +1 -1 | Par Basile Tautologie

On m'a dit de vous laisser crever, alors salut.

Com#118193  | score:-3  +1 -1 | Par Gustavo

"A force de fréquenter des personnes ayant participé à ce genre de pratique, je suis de plus en plus tentée par la sexualité à plus de deux et surtout en public. Je crois qu'il ne manque qu'un petit rien du tout au niveau de ma confiance en moi pour oser sauter le pas" (anecdote JORIS GENET), t'appelles ça comment toi? exhibition polygame en public d'une grosse PUTE pour moi

Com#118773  | score:0  +1 -1 | Par Armelle Terrorisme

une pute d'occidentale bien blanche wallah

Com#118049  | score:1  +1 -1 | Par Philoraptor

Bon alors toi tu vas m'écouter.

T'as pas calé que ton voile, ton ramadan et ton ralouf nous on s'en bat les couilles ? On trouve que c'est débile et que ça sert à rien pourtant on t'emmerde pas pour que tu fasses comme nous, alors si la dame elle a envie de bouffer une nouvelle queue chaque week end pourquoi tu viens la faire déféquer ?

C'est agréable d'avoir des traditions qui te font croire que tu vaux mieux que les autres, mais tu ferais mieux de te réveiller mon coco parce que la chute vas faire mal.

Com#118050  | score:-3  +1 -1 | Par Olaf

vous irez griller en enfer toi et la pute
t'es pas une femme pour moi, t'es la vacuité cérébrale d'une sombre idiote qui n'a d'égal que celle de ton vagin, qui pourrait accueillir un tronc d'arbre gigantesque tellement les bites l'ont dilaté

Com#118051  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

L'enfer j'y crois pas, que tu me considères pas comme une femme je m'en branle, et te voir me parler d'idiotie et de vacuité cérébrale quand tu sembles avoir la capacité de raisonnement d'une huitre facho, ça me fait doucement rigoler.

Quant à mon vagin, t'es tellement loin du compte une fois de plus, si seulement tu savais ce qu'il en est réellement, comme tu le prétends pourtant...

Com#118053  | score:-3  +1 -1 | Par Olaf

c'est pas moi qui suis extrémiste, c'est toi, extrémiste dans la dégueulasserie sexuelle jusqu'à t'en vanter, "jmen branle" c'est un langage de pute ça, ou un langage de mec, en tout cas pas celui d'une femme élégante, jamais je n'accepterais de mettre ma queue dans un tel sac à foutre

Com#118054  | score:2  +1 -1 | Par Joris Genet

Nan mais mec, y a un truc que tu n'as pas compris : le sac à foutre il en veut pas de la queue des blaireaux dans ton genre. Mais genre, il en veut pas DU TOUT.

Quant à mon langage, bah oui, hein, c'est bien connu, les femmes doivent être soumises, passives, jamais vulgaires, sont des princesses qui pètent pas et font pas caca. Payes ton sexisme de primate, quoi (et encore, non, les primates n'avaient pas ce genre de bêtises en tête...).

Et extrémiste ? J'impose mon point de vue à personne, et je n'attaque pas ceux qui vivent différemment. Tu peux en dire autant, toi ? Non, hein, on en a bien la preuve sur cette page... et c'est moi l'extrémiste ? Révises la définition du terme, s'il te plaît.
Tiens, l'idiote que je suis s'y colle (une fois de plus) pour t'apprendre les concepts que tu essaies d'utiliser dans ton argumentaire (foireux) :

"L'extrémisme (ou jusqu'au-boutisme1) est un terme utilisé pour qualifier une doctrine ou attitude (politique, religieuse ou idéologique) dont les adeptes refusent toute modération ou toute alternative à ce que leur dicte cette doctrine.
Les actions extrémistes sont par conséquent des méthodes (pouvant être violentes et agressives) ayant pour but un changement radical de leur environnement."

En gros, c'est ce que TOI tu fais.
Tu peux me remercier :).

(Et j'attends toujours les exemples où je me "vante" d'une quelconque "dégueulasserie sexuelle".)

Com#118102  | score:0  +1 -1 | Par Olaf

t'es qu'une truie décérébrée qui se sert de la cause des femmes pour justifier sa luxure débridée
heureusement qu'elles ne sont pas toutes des putes comme toi
le monde serait un gigantesque amas de viande de partouzards écervelés
assume au moins ton insatiable et irrépressible besoin de queues
tu te rendras moins hypocrite

Com#118107  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Ah bah oui, quand on a pas d'arguments, on préfère l'insulte. Même si celle-ci ne repose sur rien d'autres que des fantasmes.
Commentaire vide, à nouveau.
Pour en arriver à un tel état de rage, t'as pas des trucs à compenser dans ta vie ? T'es au courant qu'il y a des méthodes plus saines et qu'on ne peut rien faire pour toi ?
Ca ressemble

Com#118104  | score:0  +1 -1 | Par Fatima22

moi je suis plutôt d'accord avec Olaf
bon il est un peu dur, mais on n'est pas toutes comme toi

Com#118108  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Ben forcément que t'es d'accord avec lui, chacune de tes apparitions coïncident étrangement avec les siennes :)
"Pas toutes comme toi", c'est pas le problème, évidemment qu'on est toutes différentes.
Le truc c'est qu'il n'y en a pas une qui mérite plus de respect que l'autre et que votre vision de la sexualité n'a pas à prévaloir sur la mienne.
Lui donner raison c'est donner raison à un système qui considère qu'on a le droit de se montrer violent en cas de désaccord et que l'intimité des gens fait partie du domaine public. En choisissant la virginité comme tu l'as fais, certainement que tu t'en prend plein la gueule également. Tu es d'accord avec ça ?

Com#118131  | score:0  +1 -1 | Par Fatima22

non mon mari sera gentil et moi pareil avec lui
y a pas que des mecs durs comme Olaf et des femmes qui couchent avec n'importe qui comme toi
mon chéri m'aura mérité autant que l'inverse, mais la joie d'avoir été élue tu peux pas comprendre je pense

Com#118211  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

"Mérité". Comme une médaille ? Comme un trophée ?
Ah oui, non, cette joie là je la connais pas, en même temps ça me donne pas tellement envie...

Com#118772  | score:0  +1 -1 | Par Armelle Terrorisme

BOUM BOUM dans ta face
wallah tu vas payer t'as offensé ma soeur

Com#118194  | score:-2  +1 -1 | Par Gustavo

"A force de fréquenter des personnes ayant participé à ce genre de pratique, je suis de plus en plus tentée par la sexualité à plus de deux et surtout en public. Je crois qu'il ne manque qu'un petit rien du tout au niveau de ma confiance en moi pour oser sauter le pas" (anecdote JORIS GENET), t'appelles ça comment toi? exhibition polygame en public d'une grosse PUTE pour moi

Com#118206  | score:0  +1 -1 | Par Moutonoir [Android]

"A force de fréquenter des personnes ayant participé à ce genre de pratique, je suis de plus en plus tentée par la sexualité à plus de deux et surtout en public. Je crois qu'il ne manque qu'un petit rien du tout au niveau de ma confiance en moi pour oser sauter le pas" (anecdote JORIS GENET), t'appelles ça comment toi? exhibition polygame en public d'une grosse PUTE pour moi

Com#118056  | score:0  +1 -1 | Par Basile Tautologie

Olaf ferme ta put.ain de grande gu.eule de mer.de ou je te jure que je vais choper ton adresse IP, venir chez toi, et ne faire que de toi qu'un mauvais souvenir, pigé? Tu me connais pas, tu ne sais pas jusqu'à où je pourrais aller, mais à ta place je prendrais pas de risque tu vois. Alors maintenant tu laisse notre "sac à foutre" tranquille, ou j't'explose la gu.eule à coup de semelles.
PS: ça va niveau langage de pute pour toi? Puisque je vois que tu parles pareil, ça doit te plaire. Mais bon, puisque j'aime pas trop ça, je préfère te parler comme une personne bien élevée, tu m'en voudras pas? Mes parents m'ont jamais très bien élevé, mais moi au moins j'ai eu la capacité de m'élever seule quand même. J'suis désolée que même avec des parents, tu sois aussi con. Franchement, si je pouvais, je ferais même une minute de silence pour toi, ça doit pas être évident tout les jours d'avoir un QI qui part dans les nombres négatifs.
Alors je vais te dire un truc Olaf, avec le plus de calme que je le peux, ose remettre une seule fois les pieds ici, t'en prendre à qui tu veux de ce site, et je te jure que je ferais tout pour que tu finisse suicidé. Tu prends le risque? Libre à toi, mais je t'aurais prévenu.

Com#118103  | score:0  +1 -1 | Par Olaf

suicide forcé
voilà qui sont les défenseurs d'une trainée
tu préfères tuer que de supporter une truie se faire remettre en place

Com#118109  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Tu ne me remets pas en place, tu n'en a pas le pouvoir, redescend de ton piédestal en carton. :)

Com#118195  | score:-2  +1 -1 | Par Gustavo

"A force de fréquenter des personnes ayant participé à ce genre de pratique, je suis de plus en plus tentée par la sexualité à plus de deux et surtout en public. Je crois qu'il ne manque qu'un petit rien du tout au niveau de ma confiance en moi pour oser sauter le pas" (anecdote JORIS GENET), t'appelles ça comment toi? exhibition polygame en public d'une grosse PUTE pour moi

Com#118118  | score:0  +1 -1 | Par Basile Tautologie

Moi, je préfère tuer? Mais toi tu peux parler dis. On ne t'a jamais fait tout le spleach commun comme quoi les mots sont plus forts que les gestes? Les mots peuvent tuer, ils sont gravés sur ta peau et dans ta tête et ils y restent. Tu ne la remet pas en place, tu l'insulte c'est différent. Et maintenant, sache cher Olaf, que tu regretteras à vie ce message. Et si tu ne peux supporter que je te remette en place, p'tit idiot, ça m'est bien égal. Tu le mérites, tu n'as pas à traiter des gens comme ça du haut de ton esprit tordu et berné. D'autant plus si c'est une personne que j’apprécie, j'y mettrai encore plus du mien

Com#118124  | score:0  +1 -1 | Par Olaf

tu te l'es tapée aussi? tu ne supportes pas qu'on critique ta dulcinée d'un soir?

"et je te jure que je ferais tout pour que tu finisse suicidé", ce sont des menaces de meurtre explicites

Com#118129  | score:0  +1 -1 | Par Basile Tautologie

On ne se tape pas une femme. Et non, ce n'est pas ma dulcinée d'un soir, j'ai déjà ma dulcinée tout court. Ce n'est pas parce que je n'accepte pas que tu la traites ainsi que c'est forcément qu'elle me plait ou que j'ai couché avec. C'est idiot comme raisonnement. Sérieux, tu deviens de plus en plus pathétique.

Et alors, tu vas faire quoi mon p'tit bout de chou? Tu vas porter plainte? Vas-y, je n'attends que ça, qu'on te remette enfin à ta place

Com#118209  | score:0  +1 -1 | Par Moutonoir [Android]

"A force de fréquenter des personnes ayant participé à ce genre de pratique, je suis de plus en plus tentée par la sexualité à plus de deux et surtout en public. Je crois qu'il ne manque qu'un petit rien du tout au niveau de ma confiance en moi pour oser sauter le pas" (anecdote JORIS GENET), t'appelles ça comment toi? exhibition polygame en public d'une grosse PUTE pour moi

Com#118208  | score:0  +1 -1 | Par Moutonoir [Android]

"A force de fréquenter des personnes ayant participé à ce genre de pratique, je suis de plus en plus tentée par la sexualité à plus de deux et surtout en public. Je crois qu'il ne manque qu'un petit rien du tout au niveau de ma confiance en moi pour oser sauter le pas" (anecdote JORIS GENET), t'appelles ça comment toi? exhibition polygame en public d'une grosse PUTE pour moi

Com#118220  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Oh, et. Les propos de Basile te posent problème ? Tu te foutrais pas un peu de notre gueule ?
Vu la gueule des tiens t'as bien plus à y risquer en justice, quand même, tu le sais j'espère ?
Non, je préfère te prévenir, je vois bien que tu t'amuses, ça m'embête de te gâcher ton plaisir, mais je pense que si tu continues ainsi d'ici quelques temps tu rigoleras moins, en fait.

Com#118207  | score:0  +1 -1 | Par Moutonoir [Android]

"A force de fréquenter des personnes ayant participé à ce genre de pratique, je suis de plus en plus tentée par la sexualité à plus de deux et surtout en public. Je crois qu'il ne manque qu'un petit rien du tout au niveau de ma confiance en moi pour oser sauter le pas" (anecdote JORIS GENET), t'appelles ça comment toi? exhibition polygame en public d'une grosse PUTE pour moi

Com#118774  | score:0  +1 -1 | Par Armelle Terrorisme

vazi le raciste, eh viens me voir dans ma banlieue je vais te péter la gueule miskine avec mes potes
ALLAHU AKBAR ! A mort l'Occident !

Com#118034  | score:2  +1 -1 | Par Philoraptor

Gustavo et Olaf, vous savez au moins que vous n'êtes pas musulmans ? :)

Com#118043  | score:-3  +1 -1 | Par Olaf

c'est un pseudo

Com#118047  | score:1  +1 -1 | Par Philoraptor

Cool ta vie. Mais t'es toujours pas musulman.

Com#118055  | score:0  +1 -1 | Par Donatien Osmose

Être musulman ça peut se traduire de différentes façons. Je ne cautionne pas leur raisonnement, mais en tant que concerné je ne tiens pas à ce qu'on "stigmatise" l'islam à l'inverse non plus : il y a encore des musulmans qui réfléchissent de cette façon sur ces sujets. J'aime dire qu'il y a autant d'islam que d'islamistes et que dans un débat de ce genre la difficulté est de passer outre la tentation de faire du colonialisme ("votre façon de penser est stupide/débile, chez nous c'est mieux, plus civilisé, etc").

J'encourage Olaf et Gustavo à réfléchir davantage sur leur propre considération des femmes et du sexe, visiblement très ancrées dans la tradition, sur leur motivation ici également, et à se rappeler que l'islam ne voit aucune justification à la violence ou à l'action punitive, le Coran nous dit d'ailleurs "Repousse le mal avec ce qu'il y a de meilleur".
Je ne crois que la violence et l'insulte soit ce que vous avez de meilleur à offrir.

Com#118076  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Oui ce que je voulais dire parce cette phrase volontairement provocatrice, c'est que leur attitude est à des kilomètres de la religion qu'ils défendent ^^ toutes les religions prônent la paix, l'amour et la tolérance. Enfin, jusqu'à ce que l'escroc et l'imbécile se rencontrent...

(Parole d'un athée)

Com#118106  | score:0  +1 -1 | Par Olaf

tes conseils sont judicieux, l'ennui c'est qu'avec une créature autant imprégnée de Satan comme joris, seule la radicalité verbale s'avère efficace, car il n'est pas aisé de lui faire comprendre que souiller son corps avec d'innombrables partenaires de passage, et en plus s'en vanter sur internet, n'est pas souhaitable
même toi qui a l'air modéré, elle te prend pour un extra-terrestre, tellement son désir de luxure est insatiable

Com#118110  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Ouais alors je vais t'expliquer, Donatien Osmose est un de mes partenaires sexuels - entre autres choses, en fait.
Encore une fois, les jugements et les conclusions hâtives, quelle plaie...

Ensuite :
- ta radicalité verbale N'est PAS efficaces, puisque j'en ai rien à taper de ce que tu penses de moi,
- le sexe n'a en rien le pouvoir de me souiller, et si tu considères l'intimité comme quelque chose de "sale", c'est ton problème, je ne peux que t'encourager à consulter,
- je ne m'en vante pas, et d'ailleurs tu dois bien t'en rendre compte puisque tu ne m'as toujours fourni aucun exemple malgré ma demande répétée,
- désir de luxure insatiable pourtant accompagné de relations sentimentales complétement platoniques et de périodes d'abstinences désirées pendant lesquels je ne ressens pas de frustration.
Mais admettons que ce soit le cas. Qu'est-ce que ça peut te foutre ? Il est où ton problème, à quel moment mon comportement impacte t-il ta vie ?

Com#118111  | score:-1  +1 -1 | Par Olaf

La différence entre toi et moi, c'est que j'ai lu les textes sacrés, et que ma culture a forgé mon opinion. L'opinion n'est jamais innée, et la tienne s'est faite sur le fumier nihiliste d'un occident amoral et sans valeurs. Voilà pourquoi tu te vantes sur internet aimer te faire qualifier de "sa..." tellement tu te forges une identité dans la dégueulasserie, par complexe de n'avoir autre chose de plus sain à revendiquer.
Je considère la monogamie comme propre, et toi tu n'as pas d'intimité puisque tu es un trou à bites, un hangar dans lequel n'importe qui peut entrer.

Com#118113  | score:1  +1 -1 | Par Joris Genet

Je n'aime pas me faire qualifier de salôpe. Tu as encore compris un truc de travers et m'attaque dessus... décidément, qu'est-ce que tu sembles sain, toi aussi !!

Ce que dit cette anecdote, c'est que je suis fière de me revendiquer salôpe. C'est-à-dire que face à des immondes connârds comme toi qui essaient de me blâmer sur ma sexualité, je suis fière de ne pas avoir honte. Je suis fière de préférer vivre ma sexualité (mon intimité, donc) PAR moi-même et POUR moi-même plutôt que de me référer à des textes sacrés, des injonctions et autres doctrines qui ne me correspondent pas, fière de ne pas la cacher et de l'assumer.
J'aurais été asexuelle - autre forme de sexualité constamment humiliée - ça aurait été pareil, j'aurais pu faire EXACTEMENT la même anecdote en remplaçant juste "salôpe" par "asexuelle".

Assure toi de comprendre ce que disent et font les gens avant de les insulter.
Et cogite un peu sur la liberté d'autrui et ton droit de regard dessus, aussi. Parce que tes valeurs me paraissent d'une moralité bien plus douteuses que les miennes.

Oh, et ! Bah non mon trou à bite, n'importe qui ne peut pas y entrer, regardes toi ! Tu n'y rentreras jamais, j'en veux pas de la tienne :)
Comme quoi il y aurait quand même une sélection à l'entrée ?
Certainement qu'elle repose sur des questions de respect, de tolérance et de communication saine, soit des valeurs totalement absentes de ta "culture"...

Pour le reste, pour ce qui est des textes sacrés et la "monogamie propre" je laisserais Donatien y répondre.

Com#118112  | score:0  +1 -1 | Par Fatima22

moi je suis choquée de ce que tu dis
c'est pas digne d'une femme
si, tu t'en vantes, lis le titre de ton anecdote : j'aime être une sa...

Com#118114  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Ben, justement, lis la l'anecdote. Tu oublies des mots.
Surtout que c'est pas comme si j'avais pas pris la peine de l'expliquer davantage en commentaire, bien avant ton arrivée et celle d'Olaf.
Avant de se permettre d'insulter, lire jusqu'au bout et pas oublier des mots, ça pourrait être intelligent.

Une femme qui tient ce genre de propos sexistes ? "Digne d'une femme", ah, il y a une dignité propre à la femme et une propre à l'homme ?
Olaf, arrête. T'es pas crédible en femme.

Com#118115  | score:-1  +1 -1 | Par Olaf

le problème avec toi c'est que tu crois que le nombre et la norme te donnent raison : "va consulter"
c'est pas parce qu'Hitler avait l'appui majoritaire du peuple en 1933 que le peuple avait raison
pareil c'est pas parce que l'Occident a de plus en plus de trainées comme toi, que ces trainées ont raison
merci Fatima, oui son titre est clair : "je suis fière de me revendiquer sa..."

Com#118116  | score:0  +1 -1 | Par Fatima22

je ne suis pas Olaf, mais il a un peu raison, et je ne revendique pas des propos sexistes, c'est le contraire
car c'est pas en salissant ton corps que tu vas te rendre digne et honorer la gente féminine
moi je me réserve entièrement pour mon mari

Com#118122  | score:0  +1 -1 | Par Basile Tautologie

Tu déshonore le genre humain, bravo

Com#118213  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Et bah tant mieux pour toi !
Mêrde, quoi, y a quoi que tu ne comprends pas ?
Mon épanouissement, mon bonheur, je l'obtiens pas de la même façon que toi. Et ?


Mais regardez vous, quoi ! Vous êtes là, à faire une fixette et à perdre votre temps sur moi sous des prétextes fumeux. Je fais du mal à qui ? A personne. Vous voulez avoir l'air cohérents ? Allez donc vous en prendre à tous les pédo que l'on croise sur ce site. C'est marrant, hein, pour l'instant j'ai rien lu à leur sujet.
A croire que pour vous, une femme qui aime le sexe sera toujours pire qu'un homme adulte qui viole un enfant. Pitoyable.

Com#118120  | score:1  +1 -1 | Par Philoraptor

Joris il ya trois sortes de gens dans le monde :
1 - Les éveillés, ceux qui ont compris, ceux qui sont de notre coté.
2 - Les endormis, ceux qui n'ont pas compris mais qui veulent/peuvent ouvrir les yeux.
3 - Les désespérés, ceux qui ne veulent/peuvent plus comprendre.

La catégorie 2 est celle sur la quelle tu dois te concentrer, et la 3e est celle que tu dois fuir !
Je t'ai déjà dis que tu perds ton temps, ton énergie et ta motivation avec ces gens-là alors que tu pourrais la mobiliser pour ceux qui en valent la peine..

Mais ce que tu comprends pas, c'est que tout ce que tu fais là c'est les conforter dans leur connerie ! Tu les pousses à croire qu'ils sont sur le bon chemin parce que tu les provoques donc les dégoûtes encore plus. Tu solidifies leurs croyances débiles, les radicalise et les rend encore plus susceptibles de transmettre leur connerie.

C'est totalement contre-productif, pire même, c'est destructif. Alors je t'en prie au nom de toutes les valeurs que tu défends... arrête de leur répondre x'(

Com#118126  | score:-1  +1 -1 | Par Olaf

tu parles à qui là? ça change tout si c'est à moi ou à joris

Com#118135  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Lis.

Com#118198  | score:-4  +1 -1 | Par Gustavo

"A force de fréquenter des personnes ayant participé à ce genre de pratique, je suis de plus en plus tentée par la sexualité à plus de deux et surtout en public. Je crois qu'il ne manque qu'un petit rien du tout au niveau de ma confiance en moi pour oser sauter le pas" (anecdote JORIS GENET), t'appelles ça comment toi? exhibition polygame en public d'une grosse PUTE pour moi

Com#118210  | score:-1  +1 -1 | Par Joris Genet

Je ne suis pas d'accord.

Ça les choque de voir une nana se défendre comme ça ? Tant pis pour eux. Je vais pas me laisser marcher sur les pieds sous ce prétexte là, je vais pas encaisser toutes leurs vilaineries et prendre sur moi comme si c'était normal, ce qui serait tout aussi contre-productif, destructeur, et qui les conforterait tout autant dans l'idée qu'ils ont raison.

Je suis pas en train de défendre des valeurs. Je suis en train de me défendre, moi, en tant qu'individu, et c'est si je ne le fais pas, que je baisse les bras, que j'y perd.

Com#118319  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Ça les choque pas, ils s'en foutent. Et si tu en faisais autant, si tu ignorais simplement, ils parleraient dans le vide et se prendraient masse de vote négatifs, constatant que tout le monde déteste ce qu'ils disent.

Tu te défends ? Et tu y perdras quoi ? Tu y gagnera quoi ? On est sur un site anonyme, jamais cet abruti n'influera sur ta vie et jamais il ne comprendra. Tu vois bien qu'il ne t'écoute même pas, il cherche, dans ce que tu dis, ce qui va lui servir pour rebondir et t'en mettre plein la gueule.
Et ça doit tellement l'amuser qu'il peut tenir encore longtemps comme ça à mon avis !

Com#118353  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Bien sûr, refaire la carpette, le paillasson, une fois de plus en somme.

Écoute, tu réagis de la façon dont tu veux quand quelqu'un t'emmerde, moi je viens pas te faire la leçon.
Son comportement, ce genre de rage aveugle là, c'est pas la première que je la rencontre, et ce site est bien le seul endroit où j'ai l'espace de répondre et de gueuler.
Et je ne devrais même pas avoir à justifier de le faire !

Je te remercie, mais je n'ai pas besoin qu'on m'explique ce que je dois faire dans ce genre de situation. S'agit pas d'être "productif", ou "intelligent", ou "constructif", là. Je m'en fous qu'il comprenne pas. Au moins je réponds.

Com#118631  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Tu pourrais me faire la leçon si j'agissais comme toi. Là tu mérites même pas qu'on soit de ton coté, tu agis de manière aussi stupide qu'eux.

Ce que j'essaye de te dire c'est que ce que tu fais là, ça aura des conséquences. Cela revient indirectement à faire l'apologie du sexisme et de la religion puisque tu les pousses dans le mauvais sens.

Parfaitement irresponsable.

Com#118635  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Ah ouais d'accord.
Le fameux "tu nuis à ta cause"...
Je sais pas si tu te rend compte que tu es en train d'expliquer à une femme ce que doit être le féminisme, ce qui est bon pour elle... en tant qu'homme.
C'est-à-dire en tant que personne qui ne subit pas directement les violences sexistes.

Me dire que je fais l'apologie du sexisme (que tu mets au même rang que la religion ?! Sérieusement ?!), c'est gonflé.

Je crois que tu n'as pas bien saisi que la pédagogie, c'est pas notre rôle, que je suis pas tenue en tant que féministe à représenter tout le mouvement dans chaque débat qui se lance et que là, en l'occurrence, sur quelque chose d'aussi personnel la seule responsabilité qui me revient est de me défendre PERSONNELLEMENT.
Merci de pas jouer les mecs qui croient qu'ils ont des leçons de féminisme à donner aux femmes, mis à part encourager l'idée que les femmes peuvent pas s'en sortir sans vous, on peut pas dire que tu fasses mieux.
Et en plus tu "leur" donne raison officiellement par ton dernier commentaire...

Pas plus responsable, en somme.

(T'as pas mal d'article sur le net qui explique quelle est la place des hommes dans le féminisme, ça pourra t'aider. Et aussi, jette un coup d’œil à la notion de tone policing, je crois qu'elle te sera tout aussi utile.)

Com#118632  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Au passage, tu es plus dans une rage aveugle qu'eux. Et en rageant tu vas leur montrer que vivre dans le péché, ça rend hargneux et agressif. Ils raconteront à leurs enfants l'histoire de cette folle que la luxure a rendu si mauvaise.

C'est ça que tu veux faire ? Feed the troll ?

Com#118636  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Ah bon ? J'ai créé 15 pseudonymes, édité 4 anecdotes, envoyés 20 MP et pourris chacune de ses anecdotes, moi ?

Mais tu te rend compte de ce que tu dis ? Je suis une femme, donc je suis sensé représenter toutes les autres, c'est ça ? Et je me dois d'être irréprochable en tout temps, de garder pour moi mes sentiments et ma colère face à l'injustice parce que quelques débiles vont penser que mon mode de vie rend hargneux et agressif ?!
En gros, je dois m'écraser, tout en en payant le prix (qui est cher, hein, je sais bien que t'en a pas conscience puisque ce genre de violence tu ne la vis pas au quotidien...), pour leur tronche à eux ? Parce qu'ils sont trop débiles pour comprendre ?!
Comme tu le dis, il y a des gens qu'on ne convaincra pas. Ni par la pédagogie, ni autrement. Je le sais. Du coup, quoique je fasse, c'est pareil. Mais là, au moins, j'en ressors pas avec la sensation d'être toujours cette pauvre femme passive sur qui on peut piétiner.

Com#118639  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Toi, ce que tu fais, c'est ça :

"La police du ton, c’est quoi ?

La police du ton (ou tone policing), c’est lorsque des personnes dominantes demandent à des personnes dominées de se calmer.

Par exemple, une personne hétéro A tient un propos biphobe (« les bi sont instables »). Une personne bi s’énerve et la remet brutalement en place. Une personne hétéro B demande à la personne bi de se calmer. Voire de « respecter les opinions » de la personne A.
Ou lui dira que sa colère « dessert la cause bi ».

Ça, c’est le cas d’école. C’est clairement inadmissible d’ailleurs.

Parce que ce n’est pas à une personne hétéro de dire aux bi comment réagir face à la biphobie.
Ni aux hommes cis de dire aux féministes ce qu’iels doivent dire et faire, et comment.
Pareil pour la psychophobie, le validisme, la grossophobie, le racisme…

De plus, ce n’est pas aux personnes dominantes/non-concernées de décider ce qui sert ou dessert une cause qui n’est pas la leur. Il ne me viendrait pas à l’idée de m’inviter dans une réunion syndicale de cheminots pour leur reprocher de gueuler trop fort et d’avoir des slogans trop violents.
C’est pareil pour tout groupe opprimé.

Enfin, une opinion LGBTQIA-phobe, sexiste, raciste… par définition ne respecte pas les personnes du groupe visé.
Nous n’avons pas à respecter des opinions qui ne respectent pas nos personnes.

Bref, pour revenir à l’exemple plus haut, lorsque la personne hétéro B demande à la personne bi (qui vient de se faire insulter dans son identité) de se calmer, c’est une seconde agression verbale. Et c’est tout aussi biphobe que le propos initial (« les bi sont instables »).

Du coup, beaucoup de groupes, associations… qui militent contre les oppressions interdisent purement et simplement la police du ton (tone policing)."

Com#118674  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Meuf tu pars dans ces délires, j'ai check la notion de tone policing, et tu te fais de gros films xD j'ai jamais voulu te faire un cours de féminisme, ni te prendre de haut, ni te dominer, ni te demander de te calmer.

Tout ce que je te dis c'est de lâcher l'affaire car ces débiles ne comprendront jamais, et qu'en t'entêtant tu envenimes les choses.

Aaah et j'adore le fameux argument du "T'es un mec, ça te regarde pas". Laisse moi te dire que t'es une meuf et tu peux pas comprendre ce que je subis. À ça tu vas répondre "ooh pauvre petit mec, ça t'arrive souvent de te faire violer et harceler ?".
Alors moi je te répondrais "non mais tout comme toi je me prends de violentes injonctions depuis tout petit qui me pourrissent la vie, et ça me pourrit d'autant plus que personne ne me prend au sérieux quand j'en parle".

Bref. T'es en train de péter un câble, et je dis pas ça parce que tu fais la féministe révoltée, mais parce que ta rage est ineptique. J'ai l'impression que là tu réagis de la même manière qu'un poivreau de fête votive quand il met un pain au gars qui vient de le traiter d'félicité.
Au lieu d'ignorer, laisser filer et mobiliser ton énergie sur quelque chose d'utile.

Btw à propos de mon premier com : si tu avais bien lu tu aurais remarqué l'adverbe "indirectement". J'espérais que ça suffirais mais je reformules : c'est comme si tu encourageais indirectement le sexisme oui. Issu entre autre de la religion, à laquelle ces gens ont l'air très attachés.

En fait tes commentaires sont tellement à coté de la plaque que j'ai même pas l'impression que c'est à moi que tu voulais répondre, comme si t'avais pré-collé une étiquette sur mon avatar et mon pseudo.

Si après tout ça t'es encore vénère contre moi, bah va te faire foutre. Moi je m'entête pas avec les gens qui veulent pas comprendre.

Com#118767  | score:-1  +1 -1 | Par Professeur Micose

Vous avez tout compris.
Il ne faut point chercher à raisonner la Femme, elle n'a pas de raison. Seule l'émotion et la bassesse la guide. C'est particulièrement vrai pour ma clien... patiente.

Com#118775  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Mais en fait, tout ton discours est problématique (en plus d'être condescendant).

Déjà, tu commences avec des injonctions. "Fais-ci, fais ça, suis mes conseils, arrête de faire ça"...

Tu n'as pas à le faire. Point. Tu vois les choses au travers du prisme de ton vécu, celui d'un homme, pas du mien, ce n'est pas à toi de décider de ce que je dois faire ou non, et encore moins par le biais d'un ordre. Tu as UNE solution, pas LA solution, et elle est issue d'un raisonnement que je n'aurais pas, en tant que femme déjà, mais surtout en tant que personne attaquée, présente ici avec mon vécu (que tu ne connais pas) et mon expérience sur ce sujet précis (le harcèlement virtuel). Bref, imaginer que tu as mieux compris que moi ce qu'il fallait faire ou non, en te reposant sur ta place à toi qui, excuse moi de te le dire, est plutôt épargnée, c'est assez gonflé.


Ensuite, "Je t'ai déjà dis que tu perds ton temps, ton énergie et ta motivation avec ces gens-là alors que tu pourrais la mobiliser pour ceux qui en valent la peine.." "Au lieu d'ignorer, laisser filer et mobiliser ton énergie sur quelque chose d'utile"

Je ne commenterais même pas le côté super paternaliste du "je t'ai déjà dis", merci Papa, hein.

Pour le "je perdrais mon temps, mon énergie et ma motivation" : tu n'en sais rien. En fait, c'est le contraire : c'est en les ignorant que ce que tu dis se produirait. Ben oui, entre toi et moi, vécu différents, donc réactions différentes, figure toi. Ce qui est valable pour toi ne l'est pas forcément pour moi. Il est nettement plus dangereux pour moi de ne pas répondre que de répondre. Merci de prendre ça en compte avant de réagir ainsi.

"tu pourrais la mobiliser pour ceux qui en valent la peine.." "mobiliser ton énergie sur quelque chose d'utile.." :
Je fais ce que je veux, déjà, et tu n'as pas à en juger (ou alors tu ne vaux pas mieux que ceux qui jugent de ma sexualité ici). Ensuite, "perdre mon temps" avec eux ne m'empêche pas de faire autre chose à côté. Et aussi, "ceux qui en valent la peine", ils sont peut-être bien en train de nous lire, ou peut-être qu'ils viendront nous lire plus tard, avec le même genre d'idée que le gars qui me harcèle, et il n'est pas dit que mes propos ne feront pas mouche. Imagine le même scénario avec un harceleur auquel personne ne répond.

Pour ce qui est de ce "quelque chose d'utile", tu veux dire, quelque chose que TU juges utile, en fait, c'est ça ? Je n'ai pas l'impression de faire quelque chose d'inutile. Que tu sois pas d'accord, à la rigueur, on s'en tape. Je te rappelle qu'ici tu es juste spectateur, ce n'est pas toi qui subit les attaques. Le fait même que j'en arrive à devoir te justifier ma réaction, à devoir te pondre un tel pavé pour t'expliquer que tu n'avais pas à me dire ce que tu m'as dis est représentatif du problème : t'avais envie de donner ton avis et tu te sentais parfaitement légitime à le faire, persuadé qu'il est pertinent, et ça alors que tu n'es pas concerné une seule seconde par le sujet et que tu n'as sans doute pas mon expérience.


"Mais ce que tu comprends pas, c'est que tout ce que tu fais là c'est les conforter dans leur connerie ! Tu les pousses à croire qu'ils sont sur le bon chemin parce que tu les provoques donc les dégoûtes encore plus. Tu solidifies leurs croyances débiles, les radicalise et les rend encore plus susceptibles de transmettre leur connerie."

A nouveau, je ne m'attarderais pas sur la condescendance avec laquelle tu t'adresses à moi, en sous-entendant que tu comprends les choses teeeeellement mieux que moi...

Bref, j'aimerais bien que tu m'expliques sur quoi repose ce que tu dis. En quoi mes réponses seraient-elles en train de leur donner raison ?

Et ça m'amène au fait que c'est toi, là, qui pousse dans le mauvais sens. Notamment avec cette merveilleuse phrase : "Là tu mérites même pas qu'on soit de ton coté, tu agis de manière aussi stupide qu'eux."

En gros, tu es en train de dire qu'une femme qui aurait une attitude que tu ne cautionnes pas ne mérite plus d'être défendue, quelque soit la violence qu'elle subit. Ca ressemble étrangement à son discours à lui, qui disait qu'une femme portant des vêtements courts n'avait pas à s'étonner de se faire violer. Ajoute à ça le fait que tu compares un lynchage violent à une attitude défensive, que tu les mette au même niveau, les qualifiant d'aussi stupide l'une que l'autre... je ne crois pas qu'on puisse qualifier ton comportement de responsable, ni même que tu puisses te vanter d'avoir amélioré la situation. Merci, sinon, hein.


"non mais tout comme toi je me prends de violentes injonctions depuis tout petit qui me pourrissent la vie, et ça me pourrit d'autant plus que personne ne me prend au sérieux quand j'en parle" :

si tu penses qu'on peut traiter les injonctions faites aux femmes et celles faites aux hommes avec symétrie, c'est qu'il y a un truc que tu n'as pas bien saisi à propos du sexisme. Je ne cherche pas du tout à nier l'existence d'injonction faites aux hommes. Par contre, il serait malhonnête de les traiter de la même façon, puisque par essence le sexisme repose sur la discrimination des femmes, des violences de genre envers les femmes, et la dépréciation systématique et systémique du féminin. Le sexisme valorise ce qui est considéré comme masculin et dévalorise ce qui est considéré comme féminin. Quelque soit l'injonction subi par un homme, c'est à ça qu'elle se réfère, à ne pas être féminin. A ne pas être femme. Cela ne signifie pas que les hommes ne souffrent pas des stéréotypes auxquels ils sont soumis ; cela signifie simplement que ces stéréotypes sont valorisés (c'est bien d'être un homme) alors que les stéréotypes féminins ne le sont pas (c'est nul d'être une femme).

Quant au fait de ne pas être pris au sérieux, je ne vois pas pourquoi ça ajoute "d'autant plus de pourrissage", hein. On peut pas vraiment dire que le féminisme soit encouragé, les femmes qui le revendiquent ne sont pas prises aux sérieux et subissent souvent davantage encore de violence. Et on aime en plus particulièrement leur rappeler que "ouais, mais les hommes aussi" - ce que tu es en train de faire, d'ailleurs. Donc bon.

En gros, c'est un peu comme si je te disais que j'avais perdu ma mère et que toi tu me répondais "ah ouaaais, je te comprend tellement, moi j'ai perdu mes clefs, en plus personne m'a pris au sérieux". Et qu'en plus, tu rajoutais "D'après mon expérience du sentiment de perte, ce que tu devrais faire c'est ça". Tu comprends que ça crispe un peu ?!

"Meuf tu pars dans ces délires, j'ai check la notion de tone policing, et tu te fais de gros films" : m'ordonner d'adopter l'attitude que tu juge être la bonne, toi et ton vécu de dominant, et me dire, en gros, que je dessers ma cause, c'est du tone policing. T'as du mal checker. Relis mieux.

"Si après tout ça t'es encore vénère contre moi, bah va te faire foutre. Moi je m'entête pas avec les gens qui veulent pas comprendre." :

mais tant mieux pour toi !
Tu ne te rend vraiment pas compte de la prétention dont tu fais preuve ? Tu poses les choses comme si tu étais un référent en la matière, comme si tu avais tout mieux compris que tout le monde, comme si TOI tu savais ce qu'il fallait faire en toute situation... alors que tu ne le vis pas, que ton jugement repose sur un vécu différent du mien. Il n'y a rien qui te choque ? Sérieusement ?

En gros ce que tu fais c'est desservir MA cause que TU imagines pouvoir t'approprier.


Du coup moi aussi je vais me la jouer "si après tout ça gnagnagna" : si malgré tout ce pavé tu n'as toujours pas compris en quoi ton attitude était problématique, bah tant pis. Supprimer un tel niveau de condescendance de mon environnement ne peut de toute façon pas me faire de mal.

Com#118796  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Waow. C'est énorme à quel point t'es à coté de la plaque, vraiment. On parle même pas de la même chose, tu interprètes ce que j'ai écris comme t'en a envie sans chercher à comprendre ce que j'ai voulu dire.

Btw j'en ai rien à péter que tu sois une meuf.

Qui te dit que les injonctions qu'on subit sont si faibles ? Après tout, t'es une meuf tu peux pas comprendre. C'est pas de la provoc, j'essaye juste de te montrer que tu fais la même chose que tu reproches aux "condescendants". Tu dirais quoi si je commençais à embrayer sur "Exagère pas, c'est pas si grave, c'est de l'humour et de la drague" ? Moi je pense que tu ne le prendrais pas très bien.
Pourtant, on est d'accord que le sexisme concerne femmes ET hommes. Comment tu veux luter contre le sexisme si tu ne dénonces pas les injonctions faites aux homme autant qu'aux femmes ? Comment tu veux que les femmes soient mieux considérées par les hommes si tu ne t'attaques pas au "sois un vrai mec, arrête de pleurer comme une fille" ?

La seule différence entre les injonctions faites aux hommes et aux femmes, c'est que les vôtres se voient directement dans votre vie. Vous pouvez donc ouvrir les yeux aux gens, leur donner des exemples. Mais nous, c'est sous-entendu, ça ne sois voit pas en surface et le pire c'est que même le fait d'en parler entre mecs est tabou. Ça m'étonne même pas que tu réagisses comme ça en fait.

Tu me parles comme si tu me connaissais alors que tu n'as aucune idée de ce qu'il se passe dans ma tête. Tu n'as pas idée d'à quel point j'en ai chié dans ma vie à cause de ces mince alorss d'injonctions. La boule au ventre h24, la dépression, le sentiment d'être rejeté par la société entière, la phobie scolaire, le sentiment de devoir luter seul, ça te parle pas tout ça ?

Ah ben oui c'est vrai, tu sais pas ce que ça fait de perdre des clés.

Sans déconner Joris, réalise un peu qu'on est du même coté et que tu rages juste parce que j'emploie une FORME qui ne te convient pas. J'en suis désolé mais je vois pas comment m'exprimer autrement.

Com#118813  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

"Waow. C'est énorme à quel point t'es à coté de la plaque, vraiment. On parle même pas de la même chose, tu interprètes ce que j'ai écris comme t'en a envie sans chercher à comprendre ce que j'ai voulu dire."

Alors, dis moi ce que je suis sensé comprendre ? Quelles sont les autres façon d'interpréter les différents copier/coller que j'ai pu faire ?
Tu me dis que je suis à côté de la plaque. Pour autant, on est bien d'accord que tu es intervenu pour me dire de ne pas faire ce que je faisais, n'est-ce pas ? Tu ne t'es pas senti à côté de la plaque toi-même, en le faisant ?


"Btw j'en ai rien à péter que tu sois une meuf."

Je ne comprends pas pourquoi tu me dis ça.
Dans ces circonstances, que ce soit le débat sur le sexisme ou le contexte de ce lynchage, c'est plutôt un "détail" incontournable : le sexisme repose sur le genre, et nous n'avons pas la même position toi et moi dans cette oppression. Ce lynchage repose sur mes idées et ma sexualité EN TANT QUE femme, sur ce qu'est la "dignité" d'une femme, sur ma féminité. On ne peut tout simplement pas exclure mon genre et ton genre du débat.
Ça rejoint ce que je disais tout à l'heure : vous souffrez d'injonctions AUSSI (et je n'ai nullement dit le contraire) mais ici il s'agit d'une injonction qui ne te concerne pas. Ce qu'il se passe maintenant, sur ce site, c'est quelque chose auquel tu ne seras pas confronté, puisque la sexualité d'un homme n'est jamais attaqué de cette façon là.
Donc me dire quoi faire, c'est toujours aussi problématique, que tu te moque que je sois une meuf ou non.


"Qui te dit que les injonctions qu'on subit sont si faibles ? Après tout, t'es une meuf tu peux pas comprendre. C'est pas de la provoc, j'essaye juste de te montrer que tu fais la même chose que tu reproches aux "condescendants". Tu dirais quoi si je commençais à embrayer sur "Exagère pas, c'est pas si grave, c'est de l'humour et de la drague" ? Moi je pense que tu ne le prendrais pas très bien.
Pourtant, on est d'accord que le sexisme concerne femmes ET hommes. Comment tu veux luter contre le sexisme si tu ne dénonces pas les injonctions faites aux homme autant qu'aux femmes ? Comment tu veux que les femmes soient mieux considérées par les hommes si tu ne t'attaques pas au "sois un vrai mec, arrête de pleurer comme une fille" ?"

Parce qu'on vit dans une société patriarcale. Tout simplement. Être un homme blanc c'est déjà, de base, avoir une expérience plus limitée de la discrimination qu'une femme blanche, qu'un homme noir, voir encore pire ! une femme noire. Les hommes blancs occupent dans notre société une position de privilège, héritée de l’histoire. Notamment parce qu'ils disposent de l'espace public (la rue, les représentations médiatiques), du pouvoir (gouvernement, salaire plus élevés), et sont donc nettement plus écoutés/entendus, tout en étant éduqués à s'exprimer, à donner leur avis et à se sentir légitime de le faire. A partir de là, quand une majorité de femmes souffriront des injonctions et violences sexistes fréquentes, une minorité d'homme souffriront d'injonctions sexistes moins fréquentes.
Que tu en aies souffert, je ne le nie pas, en fait, et je m'y attaque aussi. Mais dans le contexte où nous sommes, où tu me dis ce que je dois faire face à une attaque clairement ciblée sur mon genre, tu es bien en train de parler d'une souffrance que tu ne vis pas, d'injonctions que tu ne connais pas, de violences que tu ne subis pas.
Le sexisme concerne hommes et femmes, oui. Mais pas de la même façon. Leur rôle n'est pas le même. Tout comme le rôle des blancs et celui des noirs ne sont pas les même face au racisme, tout comme le rôle des valides et celui des invalides ne sont pas les mêmes face au validisme, etc, etc. Parce qu'ils ne sont pas perçus par la société de la même façon, parce qu'ils n'ont pas la même position dans la hiérarchie sociale, parce qu'ils n'ont pas les mêmes "privilèges" et les mêmes "punitions", parce qu'ils n'ont pas été éduqués de la même façon et parce que les enjeux, les "gains" ne sont pas les mêmes pour l'un et l'autre.
Par exemple, ici, en continuant à répondre, mon gain est justement celui que tu disais que je n'aurais pas en continuant, à savoir conserver ma motivation et ma combattivité face à des injustices que je vis quotidiennement.


"La seule différence entre les injonctions faites aux hommes et aux femmes, c'est que les vôtres se voient directement dans votre vie. Vous pouvez donc ouvrir les yeux aux gens, leur donner des exemples. Mais nous, c'est sous-entendu, ça ne sois voit pas en surface et le pire c'est que même le fait d'en parler entre mecs est tabou. Ça m'étonne même pas que tu réagisses comme ça en fait."

En fait, remettre en question est tout aussi difficile pour une femme que pour un homme.
On est tous éduqués dans la même société qui nous vend ce modèle comme "normal". On est nourri à coup de préjugés sexistes autant l'un que l'autre et le tabou est tout aussi présent chez nous (tu as vu les événements récents remplis de jeunes femmes attaquant d'autres jeunes femmes pour leur tenue trop "provocante" ? Il y en a eu une tripotée.) que chez vous.
La différence repose davantage sur le rapport gain/perte d'un genre et de l'autre, et c'est pour cela qu'il est plus difficile d'en parler entre homme : vu qu'on se bat pour avoir des privilèges que vous possédez déjà, un mec féministe devient immédiatement le "gars qui joue contre son camp". Idéologie de compétition entre les sexes oblige...


"Tu me parles comme si tu me connaissais alors que tu n'as aucune idée de ce qu'il se passe dans ma tête. Tu n'as pas idée d'à quel point j'en ai chié dans ma vie à cause de ces mince alorss d'injonctions. La boule au ventre h24, la dépression, le sentiment d'être rejeté par la société entière, la phobie scolaire, le sentiment de devoir luter seul, ça te parle pas tout ça ?

Ah ben oui c'est vrai, tu sais pas ce que ça fait de perdre des clés."

Mais ce que tu viens de dire, c'est exactement ce que je cherche à te faire comprendre ! Tu me dis quoi faire comme si tu savais... mais non, tu NE sais PAS. Bien sûr que tout ce que tu cites me parle. Bien sûr qu'il y a des hommes qui souffrent aussi des injonctions, bien sûr que ce que tu as vécu est horrible !
Maintenant, pour mon cas, tu peux y ajouter un viol, de multiples agressions sexuelles, plusieurs tentatives de suicide, du harcèlement (aussi bien virtuel, que sexuel, qu'au travail), la décrédibilisation professionnelle, le dénigrement constant de mon corps et de ma vie, et le compte est bon (et encore, j'en oublie peut-être...)! Et tout ça PARCE QUE je suis une femme.
Pour continuer la métaphore, je sais ce que c'est de perdre un objet de la valeur de clefs, mais je sais aussi ce que c'est de perdre sa mère, et pour autant il ne me viendrait jamais à l'esprit de dire à quelqu'un comment réagir si j'apprenais qu'il a perdu son père (ou même sa mère, d'ailleurs). Tu comprends ou pas ?


"Sans déconner Joris, réalise un peu qu'on est du même coté et que tu rages juste parce que j'emploie une FORME qui ne te convient pas. J'en suis désolé mais je vois pas comment m'exprimer autrement."

Juste, rappelle moi pourquoi tu es venu montrer ton désaccord à la base ? Y avait pas comme une histoire de forme, là aussi ?
Me dire ce qu'il faut faire pour que ça se fasse sous TA forme à toi, y a pas de problème, par contre venir t'expliquer que cette forme ne me convient pas, pourquoi elle ne me convient pas, et en quoi il est déplacé de la penser plus pertinente que la mienne, c'est un problème ? Elle est où la cohérence ?
On a beau en principe être du même côté, ça ne te donne pas le droit de me dire ce que je dois faire face à cette situation. Comme l'explique très bien l'article que je t'ai copié/collé sur le tone policing, c'est me faire subir une seconde forme d'agression, et honnêtement j'en ai pas tellement besoin, en ce moment.

Com#118839  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Pavé césar. Bon, au moins j'ai l'impression que la tension redescend et qu'on peut à nouveau parler à peu près normalement.

Le truc c'est que tu mélanges deux choses... Si je suis intervenu ce n'est pas pour te dire comment te comporter. Je suis le premier à reconnaître (je cite ce que je dis souvent aux gens) que "quand on voit ce que les femmes se prennent dans la gueule, ici et à travers le monde, on ne peut que comprendre leur rage..."
Surtout maintenant que tu m'as un peu précisé ce que tu as traversé.
T'es loin d'être la première à me faire la morale comme quoi en tant qu'homme je suis mal placé pour comprendre et patati patata. Je le sais. Et je fais de mon mieux pour comprendre.

Mais si je suis intervenu, ce n'est pas en tant qu'homme dominant qui sait comment la femme hystérique doit se comporter en société. Non, très loin de là. C'est en tant qu'âme féministe, qui voyait une autre âme féministe s'acharner à vouloir déraciner un séquoia toute seule, alors que des milliers de jeunes pousses plus prometteuses ont besoin d'attention pour pousser dans le bon sens.

Et non, ce n'est pas parce que je crois que tu es faible. C'est parce que je crois que personne n'est assez fort pour luter seul contre deux mille ans d'obscurantisme et de patriarcat... en plus, désolé de te le dire, mais tu dois bien admettre que j'apporte au moins un regard extérieur à ton conflit avec l'autre tordu.
C'est comme si t'étais en train de te battre contre quelqu'un qui sent à peine tes coups (pas parce que t'es faible, mais parce qu'il est bourrin borné), que tu tapais si fort que tu t'en faisais mal à toi même, que moi j'arrivais en essayant de te tirer de là en disant "laisse tomber, c'est un gros con !" et que là tu me foutais un pain en disant "Je fais ce que je veux !! t'es pas mon père !!"

-_- tu vois le délire ?

C'est vrai que j'ai évoqué le fait que ta rage était mal placée. Mais je ne faisais pas référence à l'impolitesse (lol quand on voit l'énergumène en face..) ou au fait que "la violence c'est pas digne d'une femme", ça je m'en tape je te comprend même très bien. J'ai moi même beaucoup ragé sur ce site, et quand je vois les conneries de Olaf (et autre hein, je spot des stéréotypes cachés tout autours de moi) j'ai un sentiment de rage qui monte. Peut-être moins fort, mais je compatis. Surtout quand je réalise que je subis aussi VOS injonctions, indirectement (la fois où j'ai abordé une fille qui me plaisait et qu'elle ma direct jugé comme un kéké, je l'ai senti passer).

Je faisais donc référence au fait que la violence, c'est jamais digne et pour personne, femme homme blanc noir beau moche jeune vieux pauvre riche. Et c'est parce que j'ai compris ça que j'ai choisi d'être prof de philo : je veux miser sur la jeunesse, sur l'avenir, dans l'ombre, le calme et le dialogue.

Alors voir quelqu'un s'épuiser (je suis certain que ça t'épuise..) comme ça en vain, pour une cause que je défend aussi, ça me fait de la peine, je me dis que c'est du gâchis et même pire quand sait, donc, qu'en secouant le séquoia tu fortifies ses racines...

Le mieux, devant un cas aussi désespéré que lui, ça reste encore d'appeler ton pote bûcheron (police) et de venir avec sa tronçonneuse (loi) comme tu en avais eu l'idée.

Com#118856  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Ce n'est pas que je mélange deux choses. C'est que tu présentes ton idée avec des injonctions. Des "tu dois", des "il faut", des "je t'ai déjà dis", des "mais ce que tu comprends pas", des "arrête de faire ci"...
Cette forme de dialogue, ça ressemble quand même vachement à une intervention là pour me dire comment me comporter. Il aurait fallu que tu présentes les choses différemment si tu voulais que je les comprenne différemment.

Ensuite, il y a deux-trois choses qui m'embêtent dans ce que tu dis... Déjà, l'histoire des pousses plus prometteuses. Je ne la comprend pas bien...
Ces pousses, je ne leur dois rien. Je n'ai pas la responsabilité d'en faire des féministes lorsque je suis chez moi, sur mon temps de loisir, et que je me fais emmerder. Je ne suis pas dans un milieu millitant, où je signe pour la pédagogie, l'ignorance ou l'appel en justice. Ici, je décide de réagir de la façon dont je me sens de réagir, dont j'ai besoin MOI de réagir. Pas pour "la cause". Mais pour mon bien-être à moi.
Surtout face à quelqu'un où tu sens clairement que la pédagogie est inutile (et l'ignorance n'est pas une solution que j'accepte, et la justice a de fortes chances d'amener à la fermeture pure et simple de ce site, ce qui ne me plaît pas).
Ensuite, ils nous lisent peut-être, ces fameuses pousses.
Et surtout, le lynchage ne m'a pas empêché de continuer à militer avec pédagogie ailleurs.
C'est ça, le hic : tu peux pas décider à qui je dois donner de l'attention.
Les jeunes pousses par millier, il y a d'autres gens pour s'en occuper, toi, par exemple, puisque tu en parles, ou d'autres, qui en ressentiront l'envie ou qui n'auront pas à gérer ce que je dois gérer là tout de suite. Je ne compte pas faire passer ma santé mentale après "la cause".

Ensuite, cette histoire de "regard extérieur"... ben oui, ton regard n'est pas celui de quelqu'un d'impliqué, mais du coup, l'apport c'est quoi ? Je veux dire, justement, le fait que ton regard soit extérieur c'est ce qui t'a poussé à croire que tu pouvais faire un transfert de ton ressenti sur moi.
C'est ce qu'on retrouve dans ton exemple du gros con qui ne sentirais pas quand je le frappe : tu pars du principe que je me fais mal à moi-même... alors que c'est si je ne le frappais pas que je me ferais mal à moi-même, en fait.
Pareil quand tu dis que tu es certain que ça m'épuise ! Pour être honnête, ta réaction et l'échange entre nous qui s'est ensuivi m'a davantage épuisée...
Il ne s'agit pas de violence. Il s'agit de pouvoir exprimer sa colère. Ce que tu dis ici "miser sur la jeunesse, sur l'avenir, dans l'ombre, le calme et le dialogue" oui, sans doute que ça sera possible, et que ça sera parfait, dans un monde idéal où les gens sont autorisés à exprimer leurs sentiments, ont donc appris *réellement* à les gérer et où ne leur interdit pas de le faire depuis tout petits.
Notre société n'acceptent pas l'expression de nos émotions les plus fortes et "désagréables" (colère, jalousie, peine), elle nous pousse aux faux-semblants, et à ne pas faire de vague. Alors que, comme toute émotion, elles ont leur utilité et méritent qu'on leur accorde toute notre attention. Ce sont des signaux d'alarme, là pour attirer notre intérêt sur nos besoins. Et pourtant, les réprimer, c'est ce qu'on apprend dès l'enfance, à l'âge même où on a pas encore appris à les gérer. Et même ça, c'est genré ! On demande aux garçons de réprimer davantage la peine, et les filles davantage la colère...
Et on réprime, et on réprime, et on réprime encore... ça fait boule de neige, ça commence à avoir des répercussions, on se retrouve avec des difficultés qu'on ne s'explique pas et qu'on ne parvient pas à lier à la répression d'émotions d'enfant, et vingt ans plus tard tout le monde a besoin d'une thérapie.
Exprimer ses émotions, les voir être entendues et reconnues chez les personnes à qui on les adresse, c'est un besoin fondamental de l'humain (si tu veux approfondir le sujet, "L'intelligence émotionnelle" de Daniel Goleman est un très bon bouquin). Et c'est pour cela que ta réaction m'a davantage épuisée que ce lynchage : tu as perçu ma colère, et tu m'as dis qu'il valait mieux la taire. Tu m'as demandé de la réprimer, à nouveau.

C'est en taisant ma colère, en ne répondant pas, que je m'épuise.
Comme d'autres.
Et comme encore d'autres auront une gestion totalement différente de ces cas de figure, lié à leur vécu propre. Il n'y a pas de "mieux" face à la violence, pas de "meilleure" réaction. Il y a juste des gens qui vont faire en fonction de leur vécu, en fonction de ce qu'ils veulent et surtout de ce qu'ils peuvent.
Et en étant témoin, ce qui me paraît important, c'est de ne pas obstruer cette réaction (sauf, évidemment, si elle met quelqu'un en danger). Apporter du soutien, même si on est pas d'accord avec la forme, parce que l'important, là, ce n'est pas le ressenti du témoin mais celui de la victime, et que le bourreau ne doit pas se sentir validé par l'invalidation de la réaction de la victime. En gros, ne pas oublier qu'on a pas forcément toutes les cartes en main, et ne pas rajouter une violence supplémentaire.

Com#118906  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Je veux bien admettre que je suis intervenu pour te dire d'arrêter de t'acharner sur lui parce que vue d'ici tu semblais prêcher un con, maintenant si t'appelles ça "injonction" tu te met le doigt dans l’œil. Y'a un monde entre "sois une bonne fille" et "laisse le crever cet abruti" XD

Après, de même, suffisait de dire dès le début "La rage ça me soulage !" plutôt que "fous moi la paix vilain de macho !". J'ai eu pour habitude autrefois de hurler dans des coussins pour me défouler, donc je comprend bien le mécanisme...

En plus je t'ai pas demandé de taire ta colère, mais de la recanaliser en quelque chose de productif. Mais ça doit être mon naturel calme et posé qui me pousse à raisonner ainsi alors.

Y'a pas de meilleure réaction face à la violence ? Pourtant je suis certain qu'on peut faire une échelle.

Cependant, vu que tes messages ne sont absolument pas pédagogues (à ce que tu dis c'était donc pas le but) c'est pas dit que les "jeunes pousses" qui passeront par là en tireront un enseignement bien fructueux.

Sinon pour le reste je suis d'accord.

En conclusion je veux bien admettre que ma forme n'allait pas, que j'ai pas deviné par moi-même que tu tapais pour te défouler, que je suis désolé de t'avoir interrompu.
Mais alors avoir été prit pour un macho, ça passe franchement moyen.

Com#118925  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

J'ai appelé ça un ordre, aussi, si tu préfères. C'est vrai qu'injonction est un peu fort.

Les premières réponses que je t'ai donné ne t'accusait pas le moins du monde de machisme. J'ai commencé à en parler quand tu m'as dis que je fais l'apologie du sexisme et de la religion.
Et le problème, c'est que je n'aurais jamais du avoir à me justifier de ma réaction, quoiqu'il advienne. Tu n'aurais jamais du me dire de réagir autrement.

Ce n'est pas une question d'être calme et raisonné. C'est une question de vécu. On m'a fait taire bien trop souvent.
A nouveau, l'idée même que tu aies à me demander de recanaliser ma colère en quelque chose de productif, c'est problématique. Déjà parce que la productivité, c'est subjectif (ce que j'ai fais a été productif, je me sentais mieux), ensuite parce que toute expression est déjà productive de base (si on cherche à s'exprimer c'est qu'il y a une raison) et enfin parce que tu te place en juge de la situation.

Face à la violence, on fait déjà comme on peut, en premier lieu pour s'en préserver. Faire une échelle, c'est partir du principe qu'il y a des vécus plus ou moins "valables" qui engendreront des réaction plus ou moins "valables" à la violence.
Une nana qui s'est fait violer aura une réaction certainement plus forte qu'une nana qui ne s'est pas fait violer dans un moment où elle se sent prise au piège. Faire une échelle de valeur, c'est ne pas reconnaître à l'individu le droit d'avoir des traumas. Et ça ne devrait même pas occuper notre réflexion, c'est l'agresseur qui doit monopoliser l'attention, c'est son comportement, son attitude à lui qui doit être remise en question. Pas celle de la victime qui est en train de se dépatouiller pour se protéger.

Alors il y a un truc que j'ai appris en participant à une assos féministe, à des débats, et en faisant face à ces fameuses pousses, c'est que tout le monde n'est pas égal face à la remise en question. C'est-à-dire que chez certains la pédagogie mettra nettement plus de temps à faire "tilt" qu'un ton franc et sec, voir sarcastique. Encore une fois une question de vécu propre à chacun, j'imagine.
Et aussi que la plupart des gens ne seront pas convaincu dès le premier échange, ni même le second, ni même le troisième... les trois quart du temps, tu vas simplement "planter une graine" qui va leur rester dans un coin de la tête et qui ressortira au moment où ils seront eux-mêmes témoins d'une injustice qui les touche personnellement (leur sœur, leur copine, leur mère...).
Sans doute que là, tout de suite, maintenant, ils n'ont pas changé d'avis. Mais s'ils ont lu, la graine est plantée. Et si à l'avenir leur fille revient en larme après s'être fait violer soi-disant parce qu'elle portait une jupe trop courte, ils y repenseront certainement, d'à quel point ils étaient cons quand ils croyaient que c'était mérité. Et le reste s'enchaînera...

La raison pour laquelle je t'ai parlé de machisme, c'est ce message là, en fait :

"Tu pourrais me faire la leçon si j'agissais comme toi. Là tu mérites même pas qu'on soit de ton coté, tu agis de manière aussi stupide qu'eux.

Ce que j'essaye de te dire c'est que ce que tu fais là, ça aura des conséquences. Cela revient indirectement à faire l'apologie du sexisme et de la religion puisque tu les pousses dans le mauvais sens.

Parfaitement irresponsable."

...
"Tu ne mérite pas d'être défendue", "tu agis aussi stupidement qu'eux", "tu fais l'apologie du sexisme" (même indirectement, ça change rien !)...

Com#118944  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor [Android]

Appelons ça une incitation !

Le problème a commencé là :
- Je suis en train de me défendre, et c'est si je ne le fais pas, que je baisse les bras, que j'y perd.
- Tu te défends ? Et tu y perdras quoi ? Tu y gagnera quoi ? On est sur un site anonyme, jamais cet abruti n'influera sur ta vie et jamais il ne comprendra.
- Je te remercie, mais je n'ai pas besoin qu'on m'explique ce que je dois faire dans ce genre de situation. S'agit pas d'être "productif", ou "intelligent", ou "constructif", là. Je m'en fous qu'il comprenne pas. Au moins je réponds.

Clairement je t'ai demandé ce que ça allait t'apporter, et il aurait suffit que tu me dises "ça me calme, ça me défoule, j'ai la rage en moi et faut que ça sorte" pour que la question soit réglée.

C'est vrai qu'après j'y suis pas allé avec le dos de la cuillère. Mais j'aurais jamais dis ça si j'avais compris l'utilité que tu y trouvais ;)
Et si tu suis mon raisonnement, c'était logique : en tant que personne tierce, ce qu'on voit c'est d'abord quelqu'un qui se fait harceler par un vilain et qui rage dans le vide.
En voulant l'aider de manière pacifiste (c'est à dire en l'incitant à ignorer l'énergumène) on se prend un retour de flamme. Ben on a juste envie d'envoyer la personne se faire foutre et la laisser se faire bouffer par le feu qu'elle nourrit ;)

Com#118963  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

...
En fait on ne se comprend pas.

Non, le problème il arrive au moment où tu me dis quoi faire ! Le problème il est là dès ton premier message, dès l'instant où tu as décidé de me dire d'arrêter de réagir comme je le faisais, à coup de "fais ci", "fais ça", "tu comprends pas que", "je t'ai déjà dis que". Ne cherche pas le problème plus loin, il est là ! Toute cette conversation découle de ça...
Toi, pourquoi ne pas avoir simplement accepté l'idée que si c'est cette réaction qui sort, c'est que c'est de cette réaction dont j'ai besoin, tout simplement ?

Ensuite, pour le fait d'insister à comprendre ce que j'y gagne, deuxième point problématique : tu n'avais pas à me le demander, en fait !
Ce que ça m'apporte, c'est lié à un vécu difficile, ne pas avoir envie de répondre à cette question quand je suis déjà en train de me faire tacler et harceler par un mec qui se sert de ma vie privée... c'est bêtement logique ! Même encore là, je m'attend à tout moment à voir être réutilisés contre moi les toutes dernières confidences que j'ai pu faire...

Pourquoi avoir besoin de me le demander ? Pourquoi pas simplement prendre ce que je te dis, à savoir : "Je suis en train de me défendre, et c'est si je ne le fais pas, que je baisse les bras, que j'y perd." et le respecter ?

Tu n'as pas besoin de "comprendre l'utilité" que j'y trouve. Ca ne te regarde pas, que ton raisonnement soit logique ou non ça change pas le problème : tu n'as pas toutes les cartes en main et je ne suis nullement dans l'obligation de te les donner.

Et pour ce qui est de l'aide pacifique... ça n'en est pas ! Pour toutes les raisons que je viens de te donner : le côté "incitateur", les ordres, la condescendance, le côté paternaliste et le rejet de la réaction première de la victime. Ajoute à ça l'insistance ensuite... Ben oui, comme je te disais plus haut, c'est pas de l'aide mais une seconde forme d'aggression.
L'aide pacifique serait déjà, en premier lieu, de demander à la victime si elle en ressent le besoin. Ensuite de lui demander comment elle veut être aidé. Et ensuite, seulement, l'intervention. C'est certainement pas venir lui dire quoi faire et lui demander de justifier ses réactions !

Le fait même que tu te sentes le droit d'inciter quelqu'un à quelque chose que TU considères "bien", "juste" ou je ne sais quoi, comme si tu savais mieux que lui ce qui est bon pour lui, me donne envie de te demander pour qui tu te prends, quoi...

Com#118970  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

bon, crotte maintenant xD ça m'a gavé ton histoire, t'es bornée comme un coin, tu persistes à prendre ça comme une agression, je me suis excusé d'avoir été maladroit mais tu continue, tant pis pour toi maintenant.

Com#118979  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Mais je suis tout aussi bornée que toi, figure toi !
Tu t'excuse tout en me rappelant bien que le problème vient de mon refus de répondre à une question. Question qui n'aurait JAMAIS dû être posée !
Donc en gros, tu me redis quand même que JE suis responsable, même si je t'ai expliqué en long en large et en travers ce qui déconné déjà dans ta première intervention.

Mais bien sûr que je continuerais à te dire que c'est une forme d'agression ! Tu viens demander des comptes à une victime, là, en lui disant qu'elle doit agir à ta façon ou bien qu'elle doit s'en justifier, tu vois vraiment pas où est le problème ? Tu vois pas en quoi tu lui fais du tort, à cette victime, en faisant ça ? Tu comprends par pourquoi il y a retour de flamme, surtout si tu viens lui dire ça alors qu'elle est en plein dans la lutte pour se protéger ?

C'est pas "tant pis pour moi", là. Moi c'est réglé, plié.
C'est "tant pis pour toutes les victimes que tu croiseras et que tu voudras aider "pacifiquement""...

Com#118993  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Jamais dis que t'étais l'unique responsable, mais en effet quand je reconnais un tort j'attends que l'autre en fasse de même.

On arrive une fois de plus dans ce cas de figure. Parole de l'un contre celle de l'autre, regarde : je t'ai expliqué en long en large et en travers ce qui a déconné de ton coté, pourtant tu t'entêtes. On va aller loin comme ça, boudiouu.

Si tu vois un problème dans la question "pourquoi est-ce que tu ne lâches pas l'affaire" c'est que quelque chose cloche chez toi, franchement. En même temps vu ce que tu as vécu j'peux comprendre que tout ne soit pas toujours facile à gérer.

D'ailleurs j'ai remarqué, à chaque fois que j'ai des problèmes de ce genre c'est avec quelqu'un à qui il est arrivé de belles vilaineries.

Allez hop désolé de t'avoir fait déféquer, bye

Com#119000  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Le tort que tu m'as demandé de reconnaître, c'est celui de ne pas avoir répondu à ta question. Mais je ne vais pas dire que c'est un tort alors que c'est totalement mon droit...

Le problème, je ne le vois pas dans la question "pourquoi est-ce que tu ne lâches pas l'affaire", je le vois dans l'incitation à changer de comportement et dans le besoin d'entendre une justification à mon refus de le faire.
Et j'ai l'impression de ne pas avoir été pleinement comprise à ce sujet.

Bref, j'entends bien que ton intention était louable, et je te remercie d'avoir voulu m'aider.
Passons à autre chose, tu as raison.

Com#119001  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Dans ce cas là je retire mes excuses, je considère que c'était mon droit aussi ;)

Com#119002  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Pourquoi "dans ce cas là" ? Bien sûr que c'est ton droit. A vrai dire, outre face aux gens qui ont réellement été malveillants envers moi, j'accorde peu d'intérêt aux excuses.
Je ne te demandais pas d'excuse, les excuses ont nettement moins de valeur pour moi que de me sentir comprise, ce qui n'est justement pas le cas ici (et le fait que tu retires tes excuses "dans ce cas là", comme une façon de me dire "si tu t'accordes des droits alors moi aussi" me tend à penser que tu n'as vraiment pas compris en quoi je ne te devais aucune réponse).

Com#118196  | score:-3  +1 -1 | Par Gustavo

"A force de fréquenter des personnes ayant participé à ce genre de pratique, je suis de plus en plus tentée par la sexualité à plus de deux et surtout en public. Je crois qu'il ne manque qu'un petit rien du tout au niveau de ma confiance en moi pour oser sauter le pas" (anecdote JORIS GENET), t'appelles ça comment toi? exhibition polygame en public d'une grosse PUTE pour moi

Com#118770  | score:0  +1 -1 | Par Professeur Micose

C'est plus fort qu'elle. Croyez moi, je fais mon possible pour amméliorer son cas.
Et en même temps je dois admettre que je profite de sa faiblesse, si vous voyez ce que je veux dire.

Com#118174  | score:-1  +1 -1 | Par Moutonoir

ils ont raison : t'es une pute, ou une vilaine, c'est dans ton titre, assume le comme dans ton titre
sinon tu es incohérente et contradictoire : "je suis fière de me revendiquer "vilaine

Com#118175  | score:-1  +1 -1 | Par Moutonoir

j'avais pas mis le mot vilaine
vu que t'es pas difficile, viens me sucer Joris stp, tu veux mon numéro?
heureusement que y a des filles comme toi disponible et cuisses ouvertes, sans quoi y aurait 10 fois plus de viols

Com#118191  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Heureusement qu'il ya des débiles comme toi, sinon... ah bah zut, vous servez définitivement à rien :O

Com#118765  | score:-2  +1 -1 | Par Professeur Micose

Le viol a du positif. Vous verrez, jeune ami, à quel point il est bon et salvateur pour la Femme que l'Homme cède à ses pulsions sexuelles NATURELLES.

Com#118792  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Arrête de troller maintenant, tu fais déféquer tout le monde et ça amuse personne.

Com#118223  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Genre "ils ont raison" xD
T'essaies de duper qui, en fait, là ? Tu nous a vraiment pris pour des idiots ?
Visiblement t'as un problème de lecture et de compréhension. Tu crois que sur un site qui comptabilise les lettres d'une anecdote, je vais me faire déféquer à écrire "je suis fière de me revendiquer salôpe" si "je suis fière d'être une salôpe" aurait suffit à donner le même sens ? T'es pas la moitié d'un con, toi, décidément.
Quant à ton numéro... aaah mais en fait, c'est ça le problème ? T'es frustré quand j'en veuille pas, de ta queue ? "Toutes des salôpes, surtout celles qui veulent pas de moi !!!", c'est ça le truc ?
Oh le pauvre petit garçon, il a fait un caprice mais n'a pas eu ce qu'il voulait ?!

Com#118228  | score:0  +1 -1 | Par Moutonoir

ben excuse-moi, c'est pourtant écrit dans ton titre : plus ça va, plus je suis fière de me revendiquer...
moi j'ai rien contre, soit pas vexée
et comme je suis un peu en manque, on peut s'arranger non? t'es bonne? je peux même te payer un peu

Com#118766  | score:-2  +1 -1 | Par Professeur Micose

Je ferai en sorte que ma patiente accepte votre demande. Vous avez beaucoup d'argent ? J'en ai besoin, c'est à moi qu'il faut me le donner puisque c'est moi qui gère Joris.

Com#118764  | score:-2  +1 -1 | Par Professeur Micose

Le viol est salvateur. Et c'est un spécialiste qui vous le dit : les femmes aiment se faire pénétrer, même "involontairement" et "sans consentement" (notions infondées en réalité, vu que les femmes, enfin surtout les féministes masculinisés, n'ont pas de conscience véritable).

Com#118795  | score:0  +1 -1 | Par Judith reine de coeur

"Le viol est salvateur", tiens, ça me rappelle quelque chose, ça ! Un certain S***** m'avait conseillé de violer mon beau-frère sous prétexte que "le viol est salvateur" (sic), bizarre tout ça !
Un spécialiste, mon Q oui ! Déjà, le mot "gynopsychiatre" n'existe pas dans le dico ! De deux, le secret professionnel, ça te parle ? Et comme par hasard tu rappliques juste au moment de la déferlante sur Joris ! Tu nous prendrais pas pour des cons, non ?
Allez, maintenant avoue, excuse-toi et arrête une bonne fois pour toutes de polluer ! Faute avouée à moitiée pardonnée dont AVOUE, c'est mieux pour toi. Et pour le site aussi. Joris a déjà contacté Stéphane...

Com#118762  | score:-2  +1 -1 | Par Professeur Micose

Ma patiente n'a pas toute sa tête. Je vous prie de l'excuser. Son Trouble Obsessionnel Caninophile est incurable hélas, un peu d'empathie de votre part serait le bien venu.



Anecdote précédente   Toutes les anecdotes   Anecdote suivante

Chercher sur le site (les anecdotes, les commentaires, les gens...)

Exemples de requête : 'dans le métro', 'vernis', 'Ernestine Radioconducteur', 'moi aussi !'


Ajouter un tag

TagVotesTagger
Vulgaire6
Pathétique0
Spam !!
Drôle
Poétique
Psychopathe
Sérieuse
Bizarre
Mal écrite
Intéressante
Glucose
Stupide
Pas claire
Mignonne
Invraisemblable
Quelconque
Bâclée
Trash
Immature