Pseudo :   Mot de passe : 
sera ajouté automatiquement à la fin de votre texte.

300 caractères restant (et 3 anecdotes aujourd'hui)


Choisissez une catégorie :
Prévenez moi si mon anecdote reçoit des commentaires. Email :
39% normal (147 votes)

Quand un mec me drague et que mon copain est jaloux, ça m'énerve. Je trouve ça contre-productif pour notre couple, je n'ai pas à m'en vouloir d'être attirée par quelqu'un qui me plait, j'estime que c'est plutôt à lui de faire le nécessaire pour que je n'ai aucune raison de m'intéresser à un autre. Suis-je normale

Auteur : Aurélie Chronique, il y a longtemps

Ils sont dans le même cas

Une seul personne

100% de 'moi aussi' anonyme

Les commentaires sont désactivés pour cette anecdote




Com#101838  | score:5  +1 -1 | Par Joris Genet

La jalousie contre-productive, je suis d'accord, le fait que tu n'aies pas à t'en vouloir si tu es attirée par un autre, je suis d'accord aussi. Par contre, qu'est-ce que tu entends par "faire le nécessaire pour n'avoir aucune raison de t'intéresser à un autre" ? Pour que quelqu'un t'intéresse, il faut qu'il y ait une raison qui dépend des actions de ton mec ? Je comprends pas ce que tu veux dire. Quel genre de raison ?

Com#101839  | score:9  +1 -1 | Par mondoudou

Je n'aime pas non plus la dernière partie de l'anecdote... Moi je pense que c'est pas à lui de faire en sorte que tu ne t'intéresses pas à un autre... Si tu ne l'aimes pas, ne reste pas avec !

Com#101844  | score:13  +1 -1 | Par Philoraptor

Je suis d'accord à propos de la jalousie dans un couple. C'est en fait rien d'autre que la peur d'être quitté par la personne qu'on aime, et paradoxalement cela instaure un mauvais climat qui justement peut provoquer une rupture xD
Si on a cette peur, c'est qu'au fond de nous on sait que la relation peut être brisée par n'importe qui. C'est donc une forme de malhonnêteté envers soi-même.

Par contre pour la dernière phrase je ne suis pas d'accord. On se met avec quelqu'un pour ce qu'il est quand on le rencontre, si la relation ne dure pas c'est souvent parce qu'on découvre peu à peu des points qui ne nous plaisent pas du tout. Ce n'est pas à lui de changer pour devenir ce que tu veux.

Mais en même temps, on est tous différents, donc aimer quelqu'un ne t'empêche pas d'aimer une deuxième personne. Et cela sans jamais vouloir abandonner ni l'une ni l'autre...

Com#101847  | score:-5  +1 -1 | Par Jasmine Silice

C'est normal de parfois être attiré par d'autres personnes. Ce qui n'est pas normal, c'est d'agir par rapport à ça ou de te laisser draguer si tu as promis fidélité et exclusivité à ton copain.

Com#101852  | score:2  +1 -1 | Par Philoraptor

Je sais pas ce que t'appelles "se laisser draguer" mais en tout cas, c'est de toute façon pas réglo pour le prétendant de lui donner de faux espoirs :(

Com#101872  | score:-2  +1 -1 | Par Jasmine Silice

J'entend par "se laisser draguer" entrer dans le jeu de séduction. Sinon, tout à fait d'accord, laisser un espoir au mec sans aucune intention d'aller plus loin, c'est vraiment une attitude de vilaine.

Com#101887  | score:-3  +1 -1 | Par Aurélie Chronique

Qui te dit que je n'ai aucune intention d'aller plus loin ? parfois je ne sais pas. J'attend de voir lequel des deux me donne le plus envie d'être avec lui, mon mec actuel ou celui qui me drague. Faut comprendre que c'est pas toujours une position confortable.

Com#101893  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

On disait tout cela en partant du principe que tu voulais rester fidèle, du moins dans une relation monogame/exclusive :)

Mais sinon, en effet, enjoie ^^

Com#101910  | score:-4  +1 -1 | Par Jasmine Silice

C'est une position inconfortable dans laquelle tu te mets volontairement...

Et justement, si tu as promis fidélité et exclusivité à ton copain, c'est manquer à ta parole que d'envisager être avec un autre quand t'es encore avec le premier.
Mais chacun défini les règles qu'il veut dans son couple.

Com#101890  | score:-10  +1 -1 | Par Aurélie Chronique

Je ne promet jamais rien de ce genre. Quand je me met avec quelqu'un, c'est que j'ai envie d'être avec lui à ce moment-là, en aucun cas ça veut dire que j'en aurais toujours envie ou que je ne rencontrerais jamais quelqu'un d'autre qui me plaira plus que lui. En général quand je commence une relation avec quelqu'un, j'insiste toujours sur le fait que pour moi être en couple avec quelqu'un ne signifie pas lui appartenir.

Et si je me laisse draguer, c'est parce que je ne perds jamais espoir de rencontrer quelqu'un d'encore mieux que celui avec qui je suis ! je ne vois pas ce qu'i y a d'incroyable là-dedans. S'il a l'intention de me garder, il a donc intérêt à m'offrir une qualité de vie de couple largement au dessus de la moyenne de ce que pourraient m'offrir d'autres.

Si un jour tu es en couple avec une fille qui te plait bien mais sans plus, et que tu rencontres une fille qui te plait à 100%, tu vas t'empêcher de changer de copine au nom du principe de "fidélité" ? tu vas empêcher l'autre de te draguer ? ca s'appelle cracher dans la soupe et se faire du mal pour rien ça non ?

Com#101894  | score:0  +1 -1 | Par Philoraptor

Non non mais tu te méprends ^^ regarde mon autre comm', j'aurais écris la même chose pour répondre ici

Com#101906  | score:12  +1 -1 | Par Joris Genet

Drôle de façon de fonctionner, mettre toujours les hommes que tu fréquentes en comparaison, chercher le "plus mieux" de tous et considérer qu'ils te doivent "une qualité de vie de couple largement au dessus de la moyenne" pour "te garder".
Comme s'ils étaient, finalement, interchangeables. Un peu comme on comparerait deux machines à laver. Bref...

Com#101911  | score:-3  +1 -1 | Par Jasmine Silice

Comme je disais, chacun met les règles qu'il veut dans son couple. Certains différencient fidélité et exclusivité et son fidèles à plusieurs personnes. D'autres différencient l'amour et le sexe et se permettent des escapades tant que ce n'est que sexuel. Il y a autant de façons d'aimer que de personnes. :)

J'ai l'impression que toi, ce que tu cherches, ce n'est pas une relation stable et sérieuse. Tu ne cherches pas à te mettre en couple pour de bon. Tu cherches plutôt à butiner, à prendre le meilleur de ce qui s'offre à toi. Ce n'est pas un mal tant que tu t'assures que ton mec est sur la même longueur d'ondes.

Moi, je ne me mettrai probablement pas en couple avec une fille si je ne suis pas convaincu qu'il s'agit de la femme de ma vie. De part le fait, je ne risque pas de rencontrer une fille qui me plaise plus. Donc oui, j'enverrais bouler toutes les autres filles qui n'ont de toutes façons aucune chance d'arriver à la cheville de ma copine.

Com#101912  | score:-5  +1 -1 | Par Jasmine Silice

Cela dit, dans ta conception actuelle des relations, j'espère que tu t'attends aussi à ce que ton mec se laisse draguer par d'autres filles et que tu es prête à faire des efforts si tu veux le garder.

Com#102731  | score:0  +1 -1 | Par Valentin Conception

Tu ne peux pas comparer ton mec actuel avec un gars qui débarque de nule part te draguer. Tu ne sais pas en une journée la personnalité de ce dernier, si il te correspond vraiment, comment il fait l'amour, quels sentiments il développe, quel humour il a,... Je pense que tu es une personne sans sentiments, une personne superficielle, et que tu devrais en informer toutes tes prochaines conquêtes pour qu'elle ne tombe pas dans le panneau de tomber amoureux.

Com#101908  | score:12  +1 -1 | Par CortoM

Si je lis bien votre anecdote, quelque part cela sous entend que si c'est l'inverse, donc votre copain qui se fait draguer, cela ne vous fait rien et que vous estimez qu'il est normal qu'il soit attiré par quelqu'un qui lui plait. Très bien. Mais vous, faites vous le nécessaire pour qu'il n'est aucune raison de s’intéresser à une autre ?
Que l'on soit attiré par une autre personne pour de multiples raisons, c'est tout à fait concevable, et cela arrive tous les jours. Mais dans ce cas, on prend ses responsabilités et on ne rejette pas la faute sur l'autre en prétextant qu'il n'a pas fait le nécessaire pour que ça n'arrive pas.
Quand à la recherche permanente de la perfection dans une relation de couple, c'est très souvent un leurre qui ne dure qu'un laps de temps plus ou moins court. Au bout d'un moment, vous trouverez toujours mieux ailleurs, mais pour une durée limitée. Cela implique donc qu'il vous faudra changer de partenaire régulièrement pour être satisfaite. Et à ce jeu là, il arrive malheureusement souvent qu'on finisse par se retrouver seul.

Com#101909  | score:14  +1 -1 | Par Joris Genet

Je suis tout à fait d'accord avec vous. Sans compter que changer de partenaire régulièrement compensera certainement certaines insatisfaction, mais je doute que cela les comble toutes.
Et puis, "trouver mieux" auprès d'un nouvel amoureux ne signifie pas qu'il n'y a plus rien à partager avec l'ancien, au contraire. C'est là qu'entre en jeu la notion d'attachement, que j'ai senti complétement inexistente de cette anecdote.
"J'ai trouvé mieux, je t'abandonne, comme si ça ne me coûtait rien, comme si tu ne représentais rien pour moi, comme si nous n'avions rien partagé, simplement parce que cette nouvelle rencontre me paraît plus avantageuse pour moi que toi".
Mais alors, que sont devenues les différentes raisons qui ont maintenu la relation jusque là ? Etait-ce que des manques, des besoins, des envies, que "n'importe qui" pourrait satisfaire, indépendamment de la personnalité, de l'identité, du premier amoureux ? Comme si ce n'était pas l'individu en lui-même, le besoin, mais simplement d'avoir quelqu'un, une sorte d'accessoire, dépourvu de particularité, si ce n'est d'avoir des "défauts" plus importants, moins acceptables, qu'un "nouvel amoureux".
Ce qui est, en plus, un pari très risqué, puisque les défauts des gens ne nous apparaissent pas forcément dans les premiers moments. Que faire si l'on se rend compte avoir trop idéalisé le nouveau ? Retenter sa chance auprès de l'ancien ?

Bref, l'idée générale me met un peu mal à l'aise. J'ai déjà rencontré des personnes qui fonctionnaient ainsi, j'ai préféré les fuir...

Com#101917  | score:8  +1 -1 | Par CortoM [Android]

Effectivement, votre commentaire résume assez bien le fond de ma pensée.
Il est certain que le changement apporte toujours des satisfactions, mais elles se révèlent généralement de courte durée et on s'aperçoit souvent au bout du compte que ce n'est pas ce que l'on croyait. Pire, quelques fois on en arrive à regretter ce qu'on a laissé derrière soi.
Une de mes connaissances a fonctionné aussi de cette manière. Mariée, elle a divorcé au bout de 10 ans pour se mettre avec quelqu'un de soi disant mieux et parce que, selon elle, son mari "n'avait pas su la garder". L'histoire a duré environ un an avant qu'un nouveau changement n'intervienne, puis de nouveau la même chose deux ans plus tard. Et ainsi de suite pendant plusieurs années avant de finir par n'avoir que des aventures assez aléatoires avec des hommes mariés. Elle a aujourd'hui 50 ans et se retrouve seule en se plaignant régulièrement d'avoir ratée sa vie.

Comme quoi à trop courir après le "toujours mieux", on risque de finir par se retrouver "beaucoup moins bien" !

Com#114025  | score:0  +1 -1 | Par Judith reine de coeur

Le mieux est l'ennemi du bien.

Com#101913  | score:-13  +1 -1 | Par Jasmine Silice

Je pense que cette attitude est celle de quelqu'un qui se cherche. Elle cherche ce qu'elle aime chez l'autre. Je pense que c'est une attitude qui n'est pas déraisonnable chez les jeunes.

Blâme#102038  | score:15  +1 -1 | Par Edma Pâme

Comportement irresponsable et immature. Refus total de s'assumer (c'est pas de ma faute, c'est celle de mon mec). C'est vraiment du grand n'importe quoi.

Blâme#102041  | score:13  +1 -1 | Par Odilon Pensé

t'as qu'à le quitter si t'es pas heureuse et met toi dans sa position imagine une femme le drague tu reagis comment ?

Blâme#102349  | score:7  +1 -1 | Par Anatole évent

c'est a cause de fille comme toi que les filles on des réputations de vilaine

Blâme#102350  | score:10  +1 -1 | Par Anatole évent

refus de s'assumer et rejette sa propre idiotie sur son mec , tu ne mérite même pas d’être en couple

Soutien#102470  | score:-5  +1 -1 | Par Rolande Trie

Moi je trouve que c'est normal.
La femme est désormais indépendante, et a les mêmes droits qu'un homme. Elle peut donc choisir librement d'aller ou de rester avec qui elle veut.
Après, c'est une conception de la relation qui ressemble plus à la consommation de produits, mais c'est très répandu, beaucoup d'hommes le font, et chacun est libre.
Qu'est-ce que le couple ?
Il n'est écrit nul part que "couple = mariés"

Com#102508  | score:6  +1 -1 | Par Odette Sinusoïde

Oui pourquoi pas. Mais je doute fortement que si c'est ton mec qui fait ça tu sois aussi partisane de la liberté d'aller ou de rester avec qui il veut.
Si tu veux jouer à ça, tu restes célibataire et tu continues à faire ce que tu veux. Tu évites tout simplement de te mettre en couple et le problème est réglé.

Com#102509  | score:-7  +1 -1 | Par Abel Minerve

Bof, je ne suis pas d'accord avec ça. Je ne vois pas pourquoi une attirance pour quelqu'un d'autre devrait être un motif suffisant pour rompre, ou pour s'empêcher d'être en couple avec celui ou celle qu'on aime. C'est bien dommage de présenter les choses comme ça je trouve.

Quand tu es en couple avec quelqu'un, c'est que la personne te correspond, que tu te vois vivre ton quotidien avec elle, qu'il y a une osmose avec elle... pas parce que une fois que tu es avec elle, ça y est c'est fini, plus personne d'autre ne va pouvoir te plaire. Ce n'est pas parce que tu es amoureux de quelqu'un et heureux avec lui ou elle, que forcément ton instinct sexuel primaire s'éteint pour le reste du monde. Je trouve ça hypocrite de le prétendre, et contre-nature de se forcer à faire comme si.

Maintenant il y a des gens qui veulent absolument s'imposer des règles par respect ou par amour pour l'autre, parce qu'ils ont l'impression que si ils cèdent, forcément ce sera mal. Grand bien leur fasse, ou plutôt grande frustration leur cause. Moi en tout cas, du moment que j'ai de très bonnes raisons d'aimer celle avec qui je vis et de vouloir rester avec, je vois pas comment une simple consommation de besoin sexuel extérieur pourrait me faire changer d'avis, ou amoindrir mon bonheur avec elle. Ce n'est pas parce que tu tire ton coup avec une femme qui t'excite que subitement, celle que tu aime n'est plus celle que tu aime.

Je suis avec ma copine depuis 2 ans, je l'aime, on s'entend super bien, on s'engueule très rarement, tout se passe super bien, et elle me satisfait au lit. Tu crois que ça m'empêche d'avoir furieusement envie de déglinguer le fion de ma collègue de bureau qui a juste absolument tout ce qu'il faut ou il faut, et qui ne se gène pas pour le faire savoir avec ses tenues ? lol

Si un jour j'avais l'occasion de me la taper, je trouverais ça vraiment crétin et dommage que ça m'oblige à mettre un terme à ma relation avec ma chérie pour pouvoir le faire. Parce qu'au-delà de l'aspect moral de la chose (qui est d'inspiration religieuse à la base, et rien d'autre) je ne vois pas pourquoi un rapport sexuel de quelques minutes devrait mettre fin à 2 ans de relation impeccable. Je ne comprend pas pourquoi la simple consommation d'un besoin sexuel très fort né d'une attirance quasi-bestiale (et donc irrationnelle de fait) devrait être un motif suffisant pour s'interdire de continuer à être heureux ensemble. C'est stupide.

Et j'ai la même considération des choses en sens inverse. Si ma copine a envie de se taper un mec, qu'elle fantasme vraiment dessus depuis longtemps, que c'est une pulsion très forte chez elle, qu'elle sent que c'est réciproque donc potentiellement accessible pour elle, et qu'elle me fait comprendre très franchement que ça la frustre dans sa vie de couple, parce qu'elle doit s'interdire d'y accéder pour moi, hé bien écoute va, ce n'est pas grave, qu'elle le fasse. Et tu veux que je te dise un truc ? Je pense même que ça me tenterait grave de la regarder faire. ^^

Quand tu as accepté psychologiquement l'idée que le sexe n'est pas un truc sacré réservé à un certain type de relation et défendu pour le reste, mais bien un besoin comme les autres, tout aussi naturel que les autres, alors tu accepte l'idée que celui ou celle que tu aime puisse avoir des envies extérieures à ta personne, et aucune raison particulière de devoir s'en empêcher.
Si ton conjoint à envie de manger ailleurs un soir, chez quelqu'un d'autre, parce qu'il aime ce qu'il/elle prépare ou parce qu'il a entendu parler de sa réputation dans ce domaine, tu ne vas pas péter un cable, parce que tu sais très bien que tu n'est pas le/la seul(e) cuisinier(e) doué(e) sur terre, et que le fait qu'il apprécie ce qu'il va manger là-bas ne va pas l'empêcher de continuer à apprécier ce qu'il mange chez toi. C'est la même chose pour le sexe, qui malgré tout ce qu'on pourra dire, est un besoin humain tout aussi naturel que le besoin de se nourrir.

Si ton conjoint part tirer un coup avec quelqu'un qui lui met les hormones en ébullition, d'une ça ne veut pas forcément dire que sa vie sexuelle avec toi ne lui convient pas, de deux ça ne va pas forcément l'empêcher de continuer à prendre son pied avec toi. La seule chose qu'il faut accepter, c'est que tu n'es pas la seule personne sexuellement attirante sur terre, ni la seule douée sexuellement, et que le fait qu'il t'aime pour ce que tu es ne risque pas de changer grand chose à cette réalité. L'amour que vous partagez ne te donne pas un droit de propriété sur son estomac et ses papilles gustatives, il n'y a donc pas plus de raison qu'il te donne un droit de propriété sur son sexe et ce qu'il en fait.

C'est psychologiquement et culturellement difficile à accepter, mais c'est foncièrement vrai.

Com#102530  | score:4  +1 -1 | Par Bruno Atome

Pour ma part je suis relativement en accord avec toi. Cependant, deux choses m'interpellent dans ton commentaire.
Tout d'abord, cela ne fait que deux ans que tu es avec ta copine et que tu l'aimes, et tu as déjà envie d'aller sauter ta collègue de travail. Cela ma parait un peu tôt pour ce genre d'envie et je me demande ce que ce sera dans dix ou vingt ans. Personnellement, après trente ans de mariage, je te concède que notre relation sexuelle n'a pas été d'une exclusivité exemplaire, aussi bien d'un côté que de l'autre, à l'exception des dix premières années. Après cela est devenu non pas une envie mais un besoin de changement et de connaitre autre chose avec quelqu'un d'autre afin d'éviter, notamment, que la routine ne s'établisse dans nos rapports. Mais c'était au bout de dix ans et non pas de deux...
Ensuite, sur le paragraphe "Si ma copine a envie de se taper un mec... ça me tenterait grave de la regarder faire". Si la première partie est tout à fait louable, je trouve que la dernière phrase a une nette connotation à tendance échangiste. Je ne condamne pas, je constate simplement que ceci peut orienter la globalité de ton raisonnement et le contenu de ton commentaire.
Je pense sincèrement que la trame de cette anecdote n'est "psychologiquement et culturellement" pas tout à fait sur le même sujet.

Com#102569  | score:-8  +1 -1 | Par Joris Genet

Je ne vois pas ce qui vous permet de dire que c'est "tôt", après deux ans. Il a mit moins de temps que vous à s'apercevoir que le nombre de personnes désirables sur Terre ne s'arrêtaient pas à un, et alors ? Qu'est-ce que ça change, exactement ? Et pourquoi vous interrogez vous sur "ce que ce sera dans dix ou vingt ans" ? Quelque chose vous inquiète ? Vous n'allez pas au bout de votre argumentation.

Quant à votre constatation sur les tendances échangistes de ses propos, ben, peut être, mais pourquoi le souligner si vous ne condamnez pas ?
Le fond du débat ici est en fin de compte le couple et tout ce que ça entraîne : les différents modèles possibles, les différentes façon de le vivre... en quoi trouvez vous que le fait qu'il puisse avoir des tendances échangistes invaliderait son argumentaire, ou son opinion, ici ? Bien sur que ça oriente son raisonnement. Mais c'est comme si je vous disais que vos trente ans de mariage peuvent orienter la globalité de votre raisonnement et le contenu de votre commentaire : c'est une évidence, on forge nos opinions en grosse partie sur notre vécu, qu'est-ce qui fait que cela méritait, selon vous, d'être souligné ?

Com#102638  | score:3  +1 -1 | Par Albert Gélose

C'est sur que c'est pas toi que ça va choquer l'échangisme vu tes anecdotes de plans à 3.
Certainement que son commentaire te dépasse... et de loin.

Com#102645  | score:-3  +1 -1 | Par Joris Genet [Android]

Échangisme, plan à trois... des pratiques que je n'ai jamais connu. C'est chouette, les attaques gratuites, sur la base de rien du tout. Tu n'aurais pas un lien avec "Agnes Bravoure", par hasard ? Le mode opératoire semble être le même : débarquer sur une anecdote, ne répondre qu'à un de mes messages, avec un commentaire agressif, complétement à côté de la plaque, et qui se vante de pouvoir dire des choses à mon sujet alors que visiblement il n'y a aucune compréhension de mes propos. Si c'est le cas, ça ressemble à de l'acharnement, et si y a un truc à régler je veux bien, moi. Mais entre adultes, quoi.

Sinon, le fait que ça ne me choque pas, l'échangisme, ça joue en quoi exactement ici ?
Et son commentaire ne me "dépasse" pas (non, même pas un peu). Je pointe juste ce qui me paraît être des incohérences dans son raisonnements. Mais puisque tu l'as, semble t-il, mieux compris que moi, je t'en prie, explique moi donc.

Com#102647  | score:1  +1 -1 | Par Sophie Chefferie

Je ne sais pas si c'est quelqu'un que vous connaissez qui vous attaque mais il n'a pas tout à fait tort. Je viens de regarder votre profil et on y trouve effectivement une anecdote en ce sens: "A force de fréquenter des personnes ayant participé à ces pratiques, je suis de plus en plus tentée par la sexualité à plus de deux et surtout en public...". En effet, à la lecture de certains de vos commentaires, le doute est permis.
De plus vos propos souvent agressifs et votre tendance quasi habituelle à rechercher l'affrontement font de vous une cible de choix. Votre goût prononcé pour les règlements de comptes dans les commentaires dénaturent fortement les anecdotes en référence et ennuient tout le monde.
Partant de là, il est inutile ensuite d'essayer de se faire passer pour une victime.

Com#102648  | score:-4  +1 -1 | Par Joris Genet

Bon, admettons. Je vais pas chipoter sur la différence qu'il y a entre ce dont je parle dans cette anecdote et un plan à trois, c'est pas tellement important.
Par contre, j'aimerais savoir quand, exactement, j'ai cherché à me faire passer pour une victime. Dans ma réponse à Albert Gélose ? Ou ça ?
Quant aux règlements de compte, croyez moi, ils m'ennuient à peu près autant que vous et je ne crois en avoir été l'instigatrice jusqu'à preuve du contraire. Je recherche l'affrontement ? A quel moment ? Vous considérez que la personne du dessus qui n'a "pas tout à fait tord" est en train de faire quoi, exactement, avec son attaque ciblée et personnelle ?
Vous trouvez le message auquel elle répondait agressif ?

Com#102657  | score:2  +1 -1 | Par Sophie Chefferie

Je ne dis pas que c'est ce que vous faites réellement mais qu'entre votre anecdote et certains de vos commentaires, cela laissait planer un doute.
En ce qui concerne la "victimisation", vous parlez vous même d'"attaques gratuites" et d'"acharnement" vraisemblablement contre vous. Cette personne vous en veut peut-être mais vos expressions sont quelque peu ambigües.
Dans l'absolu, je dirai que votre façon de vous exprimer dans vos commentaires donne l'impression d'une certaine agressivité, en particulier quand vous n'êtes pas d'accord avec quelqu'un. Je prends pour exemple le commentaire de Bruno qui n'exprimait, selon moi, que son opinion et son ressenti par rapport au commentaire précédent. L'auteur lui a d'ailleurs répondu et d'une manière que je trouve très satisfaisante. Il explique le pourquoi de son commentaire et finit par sa conclusion. Parfait! Tout est clair, rien de plus à ajouter.
De votre côté, vous répondez comme si vous étiez l'auteur de ce commentaire et le ton employé laisse penser à une réaction épidermique à une attaque personnelle. Vous n'argumentez que très peu votre position (qui, par ailleurs, n'est pas dénuée d’intérêt) et vous posez 7 questions en 9 lignes, ce qui est le cas de nombre de vos commentaires où vous vous trouvez en désaccord. En commençant votre discussion par "Je ne vois pas ce qui vous permet...", le ton est déjà donné. Viennent ensuite "... et alors? Qu'est ce que ça change?", "Et pourquoi vous interrogez vous...", "... pourquoi soulignez vous...". Votre réaction à un commentaire qui ne vous était pas destiné personnellement et auquel vous répondez comme tel laisse transparaitre une certaine agressivité dans vos propos. Cela est peut-être involontaire de votre part mais je trouve que, sur le fond, votre façon de vous exprimer et celle contenue dans le commentaire de Albert n'ont pas une différence particulièrement prononcée.

Com#102659  | score:-4  +1 -1 | Par Joris Genet

Je comprends la confusion. Mais en l'occurrence je ne comprend pas, par contre, la légitimité à chercher à s'en servir "contre" moi dans les commentaires de cette anecdote.

Oui, je parle d'attaque gratuite et d'acharnement, mais ça ne signifie aucunement que je me considère pour autant persécutée. Je ne suis pas dans une dynamique "Elle/il ne m'aime pas, me veut du mal, me fait du tord, je me sens pas bien", mais plutôt dans celle de "Il se passe un truc dans sa tête que je pige pas, pourquoi elle/il fait ça ?". Et d'ailleurs, je l'encourage à se poser les mêmes questions, ses intentions n'étant pas claires du tout.

Si je vous suis bien, je ne dois répondre à un commentaire que s'il m'est adressé, sinon cela me rend agressive ? L'intérêt des questions est justement celui-là : pointer ce que je ne comprend pas. Je ne me place pas du tout en position de "pouvoir" ou de "j'ai raison t'as tord", non, si je pose des questions c'est pour peaufiner l'avis que j'ai de ce que dit la personne avant tout jugement malencontreux, en gros j'attends que la personne s'exprime sur le sujet avant d'en tirer des conclusions et de donner mon avis (et donc les fameuses argumentations qui manquent ici). Et... si je préfère fonctionner ainsi, si ça arrive aussi régulièrement, c'est justement pour ne pas tomber dans la réaction épidermique spontanée, jugeante et désagréable pour tout le monde.
Et c'est notamment ainsi que je suis parvenu assez souvent à désamorcer des débats qui semblaient mener au conflit. Peut être que la technique n'est pas toujours au point, peut être qu'ici c'était mal adapté au sujet, peut être que je me suis loupée parce que j'étais d'une humeur particulière (me souviens plus), mais quoiqu'il en soit je ne crois pas que l'intention soit comparable à celle de Albert.

La différence avec le commentaire d'Albert me paraît plutôt évidente, d'une je ne fais pas référence à d'autres commentaires, sur d'autres anecdotes, ou à des anecdotes d'Albert en m'en servant sortis de leurs contextes (et mal interprétés qui plus est). Ensuite, je ne tourne pas autour du pot trois heures, quand j'obtiens ma conclusion, après avoir eu mes réponses, je donne mon avis. Ici, il semblerait qu'Albert ait la conclusion sans même avoir cherché à m'interroger (ce qui lui aurait permit de voir qu'il y avait confusion) mais qu'elle/il ne l'affirme pas clairement, se contentant d'une pique jugeante, sans aucune argumentation. Elle/il est typiquement dans ce que j'appellerais, moi, une dynamique d'affrontement, je ne vois pas l'intérêt de son commentaire si ce n'est celui de me provoquer.

Com#102693  | score:1  +1 -1 | Par Sophie Chefferie

Bien au contraire, il faut continuer à répondre aux commentaires mais, peut-être, de manière un peu différente qu'actuellement. Cela évitera de faire des amalgames et de susciter des incompréhensions de la part de ceux qui vous lisent. Par exemple, votre dernière réponse est parfaite: l'analyse, le point de vue, l'argumentation, le tout sur un ton posé et sans aucune ambiguïté possible sur vos propos. Le résultat est fluide et clair. What else ?
Bonne continuation et au plaisir de vous lire.

Com#102696  | score:-4  +1 -1 | Par Joris Genet

Mais j'en fais aussi des commentaires comme ça. Seulement, pas avant d'avoir toutes les cartes en main, pas tant que mon interprétation personnelle peut être en incohérence avec ce que dit la personne. Tant que je garde un doute, j'interroge et m'abstiens de donner un avis. Le risque si je ne le fais pas, est soit d'être complétement à côté de la plaque, soit de répéter les choses, soit de contrer quelqu'un inutilement, bref, tout ce qui peut, justement, amener à un affrontement.
Si j'ai pu écrire ce commentaire c'est que notre discussion ne laisser aucun doute, votre message était clair et abouti, je l'ai compris, j'ai pu y répondre.
Ce n'était pas le cas, pour moi, de celui de Bruno Atome.

Merci, à vous également.

Com#102604  | score:-4  +1 -1 | Par Abel Minerve

Ah mais j'avais déjà envie de baiser ma collègue bien avant de rencontrer ma copine ^^ et tomber amoureux d'elle n'a eu aucune incidence sur le désir que j'éprouve envers son physique de rêve... c'est juste deux choses complètement différentes à ne pas confondre et qui sont totalement indépendantes l'une de l'autre, c'est ça que je veux dire.

Et je prend un exemple qui me parle bien dans l'immédiat mais c'est pareil pour toutes les nanas désirables que je rencontre. Je me les ferai bien, je suis désolé mais même après 2 mois de couple c'était le cas. Avoir du désir pour ma copine ne m'empêche pas d'avoir du désir pour d'autres, c'est aussi simple que ça. Pour ma copine, ya amour et désir. Pour les autres, il n'y a que le désir, mais il est la quand même et je trouve ça hypocrite de la nier. Après, ma priorité est bien évidemment de conserver ma relation avec ma copine, et pas de me taper toutes les meufs sexy que je rencontre, donc je fais avec la morale ambiante et je me plie aux règles même si je les trouve stupides. Et je pense que dans 10 ans ce sera toujours le cas lol.

Ensuite, le délire échangiste n'est pas forcément mon truc mais l'idée de voir ma copine se faire baiser par un autre mec m'excite. Là encore, je dis pas que ça se fera demain ni que je m'en sentirais forcément capable dans l'immédiat, mais reste que l'idée ne me rebute guère et que si elle me le demandais sincèrement, je me sens tout à fait apte à la comprendre et accepter. Au contraire, ça me ferait même un bon motif pour ensuite aborder le sujet de mes propres envies extérieures et lui faire pression pour qu'elle accepte lol ^^

Que l'un ou l'autre oriente mon raisonnement, peut-être, mais je vois pas trop ce que ça change au sujet. L'auto-censure dans ce domaine due à des principes vieux de plusieurs siècles et plus forcément très pertinents de nos jours reste un verrou profondément psychologique et culturel, qu'on le veuille ou non.

Com#114027  | score:0  +1 -1 | Par Judith reine de coeur

2 ans ce n'est pas tôt du tout ! C'est même hyper long ! Tu as largement le temps de t'ennuyer et d'avoir envie d'ailleurs !

Publicité

Blâme#102739  | score:1  +1 -1 | Par Oscar Décorticage

La jalousie est une marque d'amour. Si toi t'y n'es pas un minimum jalouse et qu'en plus de ça tu es souvent attirée par d'autres personnes réfléchie à la qualité de tes sentiments pour lui. Être amoureux c'est ne même pas avoir envie de regarder les autres car seulement la personne aimée compte à nos yeux.

Com#102740  | score:0  +1 -1 | Par Joris Genet

Ça c'est ta façon à toi de voir et de vivre l'amour.
Pas de quoi en faire une généralité si arrêtée.

Com#102746  | score:-1  +1 -1 | Par Abel Minerve

Comme la majorité écrasante des jolis rêves de princesses, ta définition naïve et enfantine de l'amour s'écrasera un jour contre le dur mur de la réalité de la nature humaine quand tu grandiras.

Ce que je ressens pour ma copine, je peux t'assurer que c'est rien d'autre que de l'amour, je peux t'assurer aussi qu'aucune autre fille n'a eu droit a autant d'amour de ma part avant que je la rencontre, et pourtant, c'est très loin d'être la fille que je désire le plus physiquement.

Pour tout te dire, même sa propre soeur me donne plus envie sexuellement.



Anecdote précédente   Toutes les anecdotes   Anecdote suivante

Chercher sur le site (les anecdotes, les commentaires, les gens...)

Exemples de requête : 'dans le métro', 'vernis', 'Ernestine Radioconducteur', 'moi aussi !'


Ajouter un tag

TagVotesTagger
Pathétique28
Immature5
Stupide
Pas claire
Mignonne
Invraisemblable
Quelconque
Bâclée
Trash
Vulgaire
Spam !!
Drôle
Poétique
Psychopathe
Sérieuse
Bizarre
Mal écrite
Intéressante
Glucose