Pseudo :   Mot de passe : 
sera ajouté automatiquement à la fin de votre texte.

300 caractères restant (et 3 anecdotes aujourd'hui)


Choisissez une catégorie :
Prévenez moi si mon anecdote reçoit des commentaires. Email :
38% normal (152 votes)

Je suis "anti-Occident" et j'ai fait des recherches sur l'islam pendant plus d'un an. Je ne suis pas musulmane, ne compte pas l'être, et on m'a même déjà traité d'"islamophobe" (terme que je rejette). Mais en musique, je n'écoute pratiquement que des nasheeds (chants islamiques). Suis-je normale ?

Auteur : Gaetan Guay-Tanguay, il y a longtemps

Ils sont dans le même cas

Les commentaires sont désactivés pour cette anecdote




Com#77581  | score:0  +1 -1 | Par Jasmine Silice

Des "anti-oxydants" c'est ce qu'on trouve dans les anti-ride. :)

Et donc tes goûts musicaux font que tu rejette la moitié du monde ?

Com#77587  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

Lol ! ^^

Non, ça n'a rien à voir avec mes goûts musicaux. Je n'avais pas assez de caractères pour préciser, mais ce que je voulais dire par "anti-Occident", c'est que je suis contre plusieurs "valeurs occidentales", contre beaucoup d'aspects de notre mode de vie et de notre société. Ça a toujours été le cas d'aussi loin que je me souvienne, ce qui ne m'a jamais empêché d'écouter de la musique pop américaine comme la grande majorité des jeunes de mon âge... Aujourd'hui j'ai seulement arrêté d'écouter ce genre de musique, je suis toujours contre plusieurs aspects de notre société, comme je l'étais auparavant.

Com#77600  | score:0  +1 -1 | Par Sylvie Buste

Ouais t'es un peu comme tout ces jeunes étudiants qui portent des keffieh et qui sont altermondialiste, rien d'original en fait...

Com#77602  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

C'est quoi le rapport ?

Tu ne me connais pas et tu ne connais pas "tous ces jeunes étudiants".

Com#77603  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

D'ailleurs être "un peu comme"... ça veut un peu rien dire...

Com#77643  | score:0  +1 -1 | Par Jasmine Silice

Qu'est-ce qui te dérange dans nos sociétés occidentales ?

Com#77645  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

La surconsommation, le fait que nous soyons des esclaves, les médias qui se complaisent dans leurs mensonges, les mensonges en général qui sont légion, l'usure, la création d'argent basé sur des dettes, l'oligarchie qui se camoufle sous le nom de "démocratie"...

Et puis il y a ce que j'ai découvert il y a peu longtemps, l'hypocrisie des services de "protection de l'enfance" qui sont là en réalité pour briser les familles, de sorte que les enfants soient la propriété de l'État. Les enfants de l'État peuvent être médicamentés abusivement à l'encontre de l'avis des spécialistes indépendant (psychiatres, psychologues, médecins ...) et les rapports de la "protection de l'enfance" sont falsifiés. Les employés qui y travaillent ne sont pas formés (une journaliste a pu y être embauché sans trop de questions !) et usent de mensonge, de manipulation et de corruption. Les enfants qui sont placés en centre ou en famille d'accueil ne le sont pas pour leurs propres intérêts mais pour des intérêts lucratifs, d'ailleurs les décisions de placements sont parfois prises à l'avance avant le procès devant le tribunal de la jeunesse (ou tribunal de la famille)... Ils font tout pour couper les contacts parents-enfants et même entre les frères et soeurs et souvent en mentant et en inventant des "maladies mentales" chez un parent. Les enfants qui sont maltraités par leurs parents sont laissés chez les parents tandis que d'autres sont kidnappés sans raison chez des familles pauvres et vulnérables. Ainsi ils font croire qu'il y a pénurie de famille, appellent plus de gens à le devenir et peuvent alimenter leur système de destruction massive. En fait, les enfants maltraités et abusés servent de publicité aux services de "protection de l'enfance" qui ont donc tout intérêt à ce que leur nombre soit croissant et non décroissant. J'en ai fait les frais, et nous sommes des milliers dans le monde à témoigner de la même choses.

Com#77667  | score:0  +1 -1 | Par Habib Craniographe

Alors premièrement c'est bien beau d'être contre les "mauvais cotés" de nos sociétés occidental, en oubliant complètement les bons, mais est-ce que tu crois vraiment que les pays islamiques sont mieux ? Je veux dire niveau abus sur les enfants, là-bas c'est bien pire. Battre ses enfant est légal, marier des mineures aussi (dans certains de ses pays, pas tous) sans qu'elles aient vraiment le choix bien sur. Le viol d'une femme par son mari n'est pas considéré comme un viol, de toute façon les femmes sont un peu considérée comme de la crotte. Les hommes ne sont pas très bien servi non plus, la corruption est bien plus présente que dans nos pays, le travail est dur et les gens sont pauvres alors même que le gouvernement s'en met plein les fouilles. Parfois on en est encore au moyen âge avec par exemple la lapidation ou l'excision.
Bref nos société "occidentales" sont loin d'être parfaites, mais faut pas cracher dans la soupe non plus, on est beaucoup mieux servi niveau humains que les autres. Et de plus tout ces trucs que tu raconte sur la protection de l'enfance c'est des conneries. Bien sur il y a des abus mais il ne faut pas généraliser, la plupart du temps il est réellement plus sur pour ces enfants d'être enlevé de leur familles. Je parle en connaissance de cause, ma meilleure amie, que je connais depuis 10 ans avait un père alcoolique qui la violait et une mère au chômage, et elle a été enlevé à sa famille par les services sociaux puis placée en famille d’accueil. Bien sur elle était complètement traumatisée, et a fait plein de connerie durant son adolescence, et parfois elle a détesté sa famille d’accueil, mais avec le recul elle reconnait qu'ils ont été bons avec elle, et qu'elle s'en est sorti uniquement grâce à eux. Elle m'a dit qu'elle ne voulait plus jamais revoir ses vrais parents (son père pour des raisons évidente, et sa mère parce qu'elle la déteste de l'avoir laissé faire ça à sa propre fille)

Com#77668  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

Je n'oublie pas les bons côtés des sociétés occidentales, il y en a. Par exemple, le fait qu'on puisse parler, dénoncer la vérité. Le problème, c'est que quand on le fait, on est trop souvent ridiculisés (comme tu le fais avec moi actuellement), et on est fliqués sur le net.

"mais est-ce que tu crois vraiment que les pays islamiques sont mieux ?"
Non. Je n'ai jamais affirmé une chose pareille, alors pourquoi tu me poses cette question ? Ce n'est pas pour rien que j'ai précisé " je ne suis pas musulmane, ne compte pas l'être, ET ON M'A MÊME DÉJÀ TRAITÉ D'"ISLAMOPHOBE"". Tu sais, je suis la première à m'opposer à l'islamisme et à la sharia. Non seulement ce que tu as dit est une réalité (mais pas pour tous les pays musulmans, attention), mais je le savais déjà et je m'y oppose. Alors évite de tels amalgames, et évite d'opposer "sociétés occidentales" à "pays islamiques".
Si tu veux vraiment mon avis sur tout ça, cette citation de Richard Dawkins le décrit parfaitement: "The war between Good and Evil is really just the war between two evils."

"...mais faut pas cracher dans la soupe non plus..."
Bof, quand la soupe est empoisonnée, il vaut peut-être mieux cracher dessus que de l'avaler.

"on est beaucoup mieux servi niveau humains que les autres"
Certes. Et ça on nous l'implante dans le cerveau jour après jour. Mais dans quels intérêts sommes-nous "mieux servi"? Il n'y a pas plus esclave que celui qui se croit, à tort, libre.

"Et de plus tout ces trucs que tu raconte sur la protection de l'enfance c'est des conneries."
Je comprends ta réaction, et moi-même je n'y aurait pas cru si je ne l'avais pas vécu et queje n'avais pas vu des dizaines de témoignages qui corroborent, et des milliers d'individus qui dénoncent la même chose au Québec, en France, aux États-Unis... J'ai suffisamment eu affaires avec la DPJ (Direction de la Protection de la Jeunesse, au Québec) pour me rendre compte que les mensonges, falsifications et manipulations étaient systématiques. La DPJ
* a truqué mon procès à l'avance. Le matin du procès, avant d'aller au tribunal avec mes parents, ma mère a téléphoné à l'école pour dire que je serais absente à l'école. La secrétaire a répliqué que, de toute façon, je ne fréquenterais plus jamais cette école, que j'avais été changée d'école... avant même le début du procès !
* a ignoré mes intérêts et ceux de mes parents. Aucun de nous trois voulait que j'aille en famille d'accueil, et je n'étais pas maltraitée.
* a falsifié mon dossier, en inventant des faits et en mélangeant les dates.
* a fait exprès de nous séparer mon frère et moi
* a manipulé mes parents, les forçant à se divorcer pour que je puisse retourné vivre avec ma mère. Ensuite, ma mère a eu un nouveau copain du pseudonyme d'Éric. Pseudonyme car en fait ce n'était pas son copain, c'était un employé de la DPJ qui s'était immiscé dans notre vie de famille en jouant le rôle de l'homme parfait et du père aimant, pour """prouver""" que mon père était le problème alors que ce n'était pas le cas.
* a forcé ma mère à me mentir en me disant que mon père avait été diagnostiqué malade mental et qu'il ne voulait plus rien savoir de moi, ce qui était faux. Mon père m'a retrouvée sur Facebook environ 4 ans plus tard.
* a usé de mensonges à maintes reprises. Par exemple je peux te citer une fois où mon père était au téléphone avec un intervenant, et cet intervenant a prétendu que j'étais avec lui pour simuler mon accord sur quelque chose dont je ne me souviens pas. J'étais à 5h de route de cet intervenant !
* m'a empêché de voir mon frère alors que j'en ai fait la demande à plusieurs reprises, à plusieurs intervenants, pendant environ 3 ans. J'ai pu revoir mon frère car il a été hospitalisé dans ma ville (lui qui habite à de 5h de route), et je l'ai revu mal en point, des bleus sur les bras, complètement détruit par les médicaments qu'on lui avait ordonné de prendre (sans compter que la marque de médicaments et la dose changeait sans arrêt), il avait fait 2 tentatives de suicides (au moins) alors qu'il avait 12 ans, il a le syndrome d'asperger donc il a besoin de plus de stabilité et pourtant il n'a pas arrêté d'être trimballé d'un lieu à un autre... Aussi je lui avais envoyé des photos de finissantes de moi avec un petit message pour lui dire de mes nouvelles, j'avais bien mis son adresse et son nom sur l'enveloppe.. quand je l'ai vu à l'hôpital il m'a dit qu'il n'avait rien reçu... je pense qu'on lui a caché cette lettre pour mieux couper les contacts, ce ne serait pas la 1ere fois.

Et la liste est encore longue mais je m'arrête ici... Si tu veux que je t'en dise plus sur ce que j'ai constaté et vécu et/ou si tu veux des sources extérieures qui témoignent des mêmes situations, n'hésite pas ! J'ai des documentaires, des articles dans les médias, des témoignages et quelques noms de professionnels. Il faut que la vérité se sache. Je ne veux pas mettre de lien extérieur sur ce commentaire car je ne sais pas si c'est permis.

Pour ce qui est de ton amie, je te dirai la même chose que tu m'as dite : il ne faut pas généraliser ! Tu sais, des histoires comme la mienne il y en a à la tonne... des cas comme mon frère aussi (c'est lui qui en a vraiment souffert, beaucoup plus que moi en tout cas !). Les services de protection de l'enfance feront tout pour faire croire aux victimes qu'elles sont malades mentales, qu'il s'agit d'erreurs du systèmes, que ce sont des cas isolés etc... mais merci Internet, on se rend compte que non, et que ce sont eux, les vrais criminels, car ils sont au-dessus des lois, corrompent le système judiciaire et ne peuvent pas être reconnus coupables même quand ils violent leurs propres lois (ce qu'ils font quotidiennement) !

Encore une fois n'hésite pas si tu veux plus d'infos, je sais que je risque la marginalisation, la ridiculisation, etc... de ta part et des autres qui liront ce commentaire, mais tant pis !

Com#77977  | score:0  +1 -1 | Par Rolande Croustille

Mais... pourquoi exposer ta vie sur Internet? POURQUOI ? Tu ne veux pas d'intimité, de jardin secret, bref tout simplement une vie PERSONNELLE ? Pourquoi ce besoin d'afficher au grand jour tous tes malheurs ? Pour dénoncer "la" vérité, SUR CE SITE? La vérité... comme si tu savais ce que c'est. Comme si quelqu'un au monde savait ce que c'est.

Com#78008  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

Ou alors pourquoi ne pas en parler ? Ce que j'ai dit ici n'a pas grand-chose à voir avec mon "jardin secret" ou mon "intimité".

Ensuite, par rapport à la DPJ et leurs semblables, oui, je sais ce que c'est "la vérité". Nous sommes des milliers à le savoir. Par rapport à autre chose, peut-être pas, d'ailleurs je ne prétends pas détenir La Vérité... Pas plus que toi ou n'importe qui d'autre.

Com#78192  | score:0  +1 -1 | Par Archibald Détaxe

Je vois toujours pas le rapport entre ta vie si triste et l'occident.

Com#80230  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

"Je vois toujours pas la rapport entre la vie triste des sans-abris et un système qui crée des sans-abris"

Com#77627  | score:0  +1 -1 | Par gwezenn

ont trouve les anti-oxydants dans certains aliments, dans la crème anti-ride il n'y a que de la crotte de mouche.

anti- occident mon amour je t'en conjure, pose toi sur mon coquillage et je resterai jeune et belle aux yeux de mon amant ^^

Com#77671  | score:0  +1 -1 | Par oussama [Android]

salle raciste des blancs vilaine !!!!!!!!
moi je sui un vrai rasite jaime pas le noir/arabe/chinoisb !!!!

Com#78067  | score:0  +1 -1 | Par Ghislain Délocuteur

ta tête pour voir ?

Com#77681  | score:0  +1 -1 | Par Sophie [Android]

Toujours aussi surprenant de voir des aussi longs discours tirés d'une personne qui croit tout savoir de la vie et qui a pourtant toute sa vie sur internet.
Sors de chez toi et va débattre en face à face ! C'est trop facile ça encore une fois.. !!

Com#77687  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

Je n'ai jamais prétendu "tout savoir", loin de là. Mais les faits sont là, tu peux vérifier par toi-même au lieu de me cracher dessus. Moi, je ne crache sur personne, je vous dis ce que j'ai constaté, vécu

Com#77688  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

ce que j'ai constaté, vécu et vérifié. Il ne s'agit pas d'un débat, il n'y a ni "pour" ni "contre". Il n'y a que des FAITS. Veux-tu que je te passe des liens en MP ? (comme je l'ai dit je ne sais pas si j'ai le droit en commentaire)

Sinon tu peux commencer par te renseigner sur l'ex-juge Mme. Andrée Ruffo qui dénonçait bravement la situation.

(Au fait, je ne vois pas en quoi le fait d'en parler sur Internet change le fond de mes propos. Que j'en parle ici ou ailleurs, ça n'affecte pas la validité de ce que je dis, et encore une fois je suis prête à te fournir des sources si tu veux.)

Com#77701  | score:0  +1 -1 | Par gwezenn

pourquoi tu demande si c'est normal si tu est si sûre de toi ? moi je les veux bien les sources ça m'intéresse ^^

Com#77702  | score:0  +1 -1 | Par gwezenn

le problème ce n'est pas le modèle du système (économique, religieux, démocratique, droits de l'H, etc...) mais le système lui même, car tous les systèmes quels qu'ils soient, sont corruptibles.

Com#77722  | score:0  +1 -1 | Par Antoinette Lut

tous ces débats sans fin ne nous rendront pas le nasheed...

w w w . youtube . c o m / watch?v=x3uVNqToe_o

bismillah i rahman i rahim !

Com#77725  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

J'aime bien ce nasheed, que j'ai découvert il y a quelques jours d'ailleurs.

Toutefois, et je le répète : IL NE S'AGIT PAS DE "DÉBATS". Personne n'est "pour", personne n'est "contre", ce sont des faits.

Com#77821  | score:0  +1 -1 | Par gwezenn

tu veux toujours pas donner tes sources ??? ^^

Com#77826  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

Je t'avais envoyé un MP avec des liens... soit tu ne l'as pas encore vu, soit il ne s'est pas rendu. Tu peux aller voir dans ton profil si tu as reçu ? Sinon je peux te les renvoyer

Com#77862  | score:0  +1 -1 | Par gwezenn

le site n'accepte pas les liens même en commentaire je crois

Com#77881  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

Ah ok. Il y avait par exemple quelques mini-témoignages sur pedopolis (tu peux sûrement trouver en tapant "services sociaux témoignages pedopolis", une playlist youtube "DPJ = Destruction des parents et jeunes ?" avec entre autres le documentaire "les voleurs d'enfance", la page FB "Demande pour une enquête publique sur la DPJ" qui elle-même regroupe beaucoup de liens extérieurs, le site christiandumont.ca (en tapant "dpj" en recherche on trouve des dizaines de témoignages de parents). J'avais aussi un lien où un journaliste expliquait que sa collègue avait été embauché sans formation, mais je l'ai perdu.

Et j'avais aussi remarqué ton commentaire sur une autre anecdote mentionnant les réseaux pédophiles, j'en ai été mise au courant aussi il n'y a pas si longtemps, et j'ai de bonnes raisons de croire que les 2 (services sociaux/protection de l'enfance

Com#77838  | score:0  +1 -1 | Par Claudine Néophobe

Tu vas encore le prendre mal. Mais bon...
Tes derniers commentaires à vouloir à tout prix tout justifier avec tes sources m'ont beaucoup fait penser à un passage du film "Will Hunting" que pour ma part j'apprécie énormément.

Je te file la citation de ce passage:





J’ai réfléchi à ce que tu m’avais dit l’autre jour, à propos de ma peinture ; j’ai passé la moitié de la nuit à y réfléchir. Et puis j’ai eu un flash. Après je me suis paisiblement endormi, et depuis je n’ai pas pensé à toi. Tu sais ce que j’ai compris ? Tu n’es qu’un gosse. Tu parles sans avoir la moindre idée de ce dont tu parles. Tu n’es jamais sorti de Boston.

Si je te dis de me parler d’art, tu vas me balancer un condensé de tous les livres sur le sujet. Michel-Ange, tu sais plein de trucs sur lui. Sur son œuvre, sur ses choix politiques, sur lui et sur le pape, ses tendances sexuelles, tout le bazar quoi. Mais je parie que ce qu’on respire dans la Chapelle Sixtine, son odeur, tu connais pas. Tu ne peux pas savoir ce que c’est que de lever les yeux sur le magnifique plafond. Tu sais pas.

Si je te dis de me parler des femmes, tu vas m’offrir un topo sur les femmes que tu as le plus aimées, il t’ait peut-être même arrivé de baiser quelques fois, mais tu ne sauras pas me décrire ce que c’est que de se réveiller près d’une femme et de se sentir vraiment heureux.

Tu es un coriace ; si je te faisais parler de la guerre c’est probablement tout Shakespeare que tu me citerais « Une fois de plus sur la brèche, mes amis ! ». Mais tu n’as pas vécu la guerre. Tu n’as jamais tenu contre toi ton meilleur ami. Tu ne l’as pas vu haleter jusqu’au dernier souffle avec un regard qui implore.

Si je te fais parler d’amour, tu vas probablement me dire un sonnet. Mais tu n’as pas connu de femme devant qui tu t’es senti vulnérable. Une femme qui t’aie étalé d’un simple regard. Comme si Dieu avait envoyé un ange sur Terre pour toi. Pour t’arracher aux profondeurs de l’enfer. Et tu ne sais pas ce que c’est d’être son ange à elle. Et de savoir que l’amour que tu as pour elle est éternel. Et survivra à tout. Même au cancer. Et aux nuits passées assis dans une chambre d’hôpital pendant des mois en lui tenant la main, parce que les médecins ont lu dans tes yeux que tu n’avais pas l’intention de te plier aux heures de visite. Tu ignores ce que c’est que de perdre quelqu’un. Parce qu’on ne connaît ça que quand on sait aimer plus qu’on ne s’aime soi-même. Je doute que tu aies déjà osé aimer à ce point.

Quand je te regarde, ce n’est pas un homme intelligent et solide que je vois. Ce que je vois c’est un gosse, culotté, qui meurt de trouille. Mais tu es un génie Will, ça, personne ne le nie. Personne ne pourrait comprendre ce qui est au fond de toi. Mais toi tu présumes que tu sais tout de moi parce que tu as vu une toile que j’ai peinte et ça, ça te permet de disséquer ma vie. Tu es orphelin n’est-ce pas ? Tu crois que je sais quelque chose des difficultés que tu as rencontrées dans la vie, de ce que tu ressens, de ce que tu es, sous prétexte que j’ai lu Oliver Twist ? Est-ce que ça suffit à te résumer ?

Personnellement, j’en ai vraiment rien à foutre de tout ça, parce que je vais te dire, je n’ai rien à apprendre de toi que je n’apprendrai pas dans n’importe quel bouquin. À moins que tu veuilles me parler de toi. De qui tu es. Là ça m’intéresse. Là je suis à toi. Mais c’est pas ce que tu veux faire, hein vieux ? Tu as trop peur de ce que tu pourrais dire. La balle est dans ton camp.

Com#77850  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

Au lieu de me coller une citation qui sous-entend que je suis une gamine qui ne connait rien à la vie et qui n'a rien vécu, ça aurait été plus sage de t'attaquer à ce que je dis. Qui je suis, l'âge que j'ai, ça n'a rien à voir avec le fait de dire la vérité. On peut avoir 12 ans et être plus lucide qu'un adulte de 35 ans. On peut avoir 16 ans et avoir compris plus de choses qu'un adulte de 48 ans. On peut avoir 14 ans et être plus proche de la vérité qu'un adulte de 42 ans. Et ça je l'ai compris assez tôt, ce qui m'a permis d'apprendre tout autant des personnes plus âgées que moi que des personnes plus jeunes.

Pour en revenir au sujet, si je t'ai proposé d'avoir des sources c'est parce que ce que je dis ce n'est pas à propos de moi, ni à propos de ce que j'ai vécu, ni à propos de ce qu'a vécu mon petit frère. C'est à propos des atrocités que font subir les services sociaux et les organismes de "protection de l'enfance" avec la complicité des policiers, des avocats, des juges et des gouvernements, en usant de mensonges, manipulations et falsifications. Si nous sommes 2 personnes, c'est un cas isolé ou une erreur du système ; si nous sommes 100 personnes ce sont des coïncidences. Mais si nous sommes des milliers, qu'est-ce que c'est ?

Ces criminels ne respectent pas les lois. Les lois sont faites pour le peuple, pas pour ceux qui sont censés les faire respecter. Qui est là pour faire respecter les lois à ceux qui sont censés s'assurer qu'elles soient respectées ? Personne. Et la démocratie est morte, ses cendres recouvrent le visage de l'oligarchie. Nous vivons dans une oligarchie qui prétend être démocratie.

Concernant l'arnaque de la protection à l'enfance, je ne peux que t'encourager à rechercher ce qu'en dit l'ex-juge Mme. Andrée Ruffo, entre autres, ou à rechercher des témoignages de victimes, ou encore le documentaire "les voleurs d'enfance" ou "les parents de la DPJ". Le fléau a aussi été constaté en France et aux États-Unis par des victimes de ce système qui travaille à la destruction des familles.

Com#77873  | score:0  +1 -1 | Par gwezenn

assez parlé Tang-Guay, écoute les grandes personnes comme tatie Claudine ^^

"la haine ne sert à rien, si tu étais digne tu te serais déjà relevé de cette épreuve"

Com#77882  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

Mais rien à voir, je me suis relevée de cette épreuve depuis longtemps, encore une fois comme je l'ai dit ce n'est pas à propos de moi ! C'est à propos de toutes ces victimes qui sont encore aux prises avec ce Système, à propos de la corruption, du mensonge, de la falsification des dossiers, de la manipulation, de l'impunité de ces criminels qui se croient au-dessus de la loi, de l'arnaque d'une étiquette trompeuse qui détruit les familles.

Se taire c'est être complice ! Sauf bien sûr pour les victimes qui sont harcelés psychologiquement et faussement étiqueté "malades mentales" pour mieux être marginalisées. Si je peux parler aujourd'hui et dénoncer, c'est justement parce que je me suis relevée de cette épreuve, j'ai passé seulement 10 mois en famille d'accueil et j'ai compris bien assez tôt qu'il ne fallait pas faire part de mes sentiments à ces crapules, je pense que ça m'a bien aidée, mais ça ne les empêche pas de continuer à massacrer des vies par la corruption, les procès truqués, les dossiers falsifiés (qui changent toujours de mains pour être bien sûr que les intervenants ne connaissent qu'une partie de l'histoire et ne repèrent pas les falsifications), les mensonges et la manipulation.

Pourquoi je devrais me taire ? Si je ne parle pas qui le fera ? Certainement pas les parents désespérés à qui on fait du chantage avec leurs enfants pour mieux les bâillonner. Certainement pas les jeunes détruits, coupés de leurs familles, à qui on fait croire qu'ils sont des cas isolés ou des erreurs du système et que leurs parents sont malades mentaux alors que ce n'est pas le cas. Alors pourquoi me taire ??

Com#77887  | score:0  +1 -1 | Par Jasmine Silice

Ton expérience est très intéressante, mais étant donné que c'est ton expérience (et que celle des autres te touche aussi beaucoup), tes émotions se mélangent aux faits et te donnent une vision très partiale. De plus, quel but poursuivraient-ils ? Détruire des familles ne leur apporterait rien. S'il n'y gagnent rien, pourquoi feraient-ils mal leur travail ?

Com#77907  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

Je l'ai dit et le répète, ça n'a rien à voir avec "MON" expérience, c'est NOTRE expérience, celle de tous ceux qui ont eu affaires avec ces criminels (ils ne respectent pas les lois, ils corrompent le système judiciaire).

"Détruire des familles ne leur apporterait rien."
Au contraire, détruire les familles ça rapporte beaucoup.
- Ça fait des esclaves-pantins au service de l'État (vu qu'ils ne sont plus sous la tutelle de leurs parents, mais "protégés" par l'État).
- Ça fait des "rats de laboratoires", des enfants drogués aux médicaments qui constituent un bon marché.
- Ça contribue à créer l'individualisme, facteur essentielle de notre société de consommation qui surproduit au détriment d'autrui.
- Isoler les enfants de leurs familles permet d'alimenter les réseaux pédophiles dont certains membres ont des postes-clés dans la société pour mieux étouffer l'affaire.
- Détruire les enfants permet d'en faire de "mauvais parents", déboussolés, qui à leur tour alimenteront la machine avec leur progéniture, et la destruction massive des familles se perpétue de générations en générations.

"S'il n'y gagnent rien, pourquoi feraient-ils mal leur travail ?"
Ils ont au contraire tout à y gagner. Si aucun enfant n'était maltraité, ils perdraient du même coup leur emploi et leur salaire. Ils font d'ailleurs très bien leur travail, car leur travail n'est pas de veiller au bien de l'enfant.

Un organisme honnête et de bonne foi n'aurait pas besoin du mensonge, de falsifier des dossiers, d'user de manipulations, d'étiqueter sans raison comme "malade mental" les parents qui s'opposent, ni d'utiliser la corruption. Et pourtant ce sont les méthodes qu'ils utilisent systématiquement, sans oublier de toujours changer les intervenants en charge du dossier pour être bien sûr que ceux-ci ne connaissent pas toute l'histoire et ne savent pas repérer les falsifications et les mensonges.

Mon histoire n'est pas "très intéressante", c'est juste un exemple parmi tant d'autres d'une des plus grosses arnaques de nos sociétés. Les enfants sont kidnappés chez des familles pauvres ou vulnérables, de sorte que ces familles soient plus facile à détruire et que les parents ne puissent pas se défendre au tribunal avec des avocats indépendants (au Québec les avocats fournis aux parents pour se défendre contre la DPJ sont choisis par la DPJ elle-même). N'importe quel prétexte est bon pour enlever un enfant, par exemple des absences ou retards scolaires, un peu d manque de nourriture (même si c'est parce que les parents sont sous le seuil de la pauvreté ou doivent aller faire les courses le lendemain), et les allégations se forment en fonction des réactions des parents/enfants.

Un parent ne montre aucune résistance quand son enfant se fait enlever: il est inapte à combler les besoins affectifs de son enfant.
Un parent résiste quand son enfant se fait enlever: il est dépeint comme non-coopératif avec les services de "protection" de son enfant.

Quand un enfant est placé en famille d'accueil ou en centre, une mesure qui peut être prise est le concept de "visites supervisés", c'est-à-dire que le parent ne voit son enfant qu'accompagné d'un intervenant, tout est surveillé. Lors de ces rencontres,
- si l'enfant ne montre aucune perturbation, on dit alors qu'il est bien dans son milieu d'accueil et qu'il ne faudrait surtout pas le retourner chez ses parents même si l'enfant n'était pas abusé et qu'il veut retourner vivre chez ses parents
- si l'enfant se montre agité, on dit que la rencontre avec ses parents l'a perturbé et que les visites soient cessées.

Tout comportement et son contraire est prétexte à la poursuite de ces procédures.

Pendant que j'y pense, j'ai appris tout récemment le fonctionnement des pensions alimentaires dans le cas où un couple se sépare (au Québec). Disons que Monsieur et Madame se séparent et que Monsieur doit verser une pension alimentaire à Madame, il peut le faire directement, sans passer par un médiateur. Or, s'il y a conflit entre Monsieur et Madame et/ou si Monsieur ne paie pas tout ce qu'il doit, Madame peut en faire part au gouvernement, et là le "médiateur" entre en jeu; Monsieur paie la pension alimentaire au médiateur qui la transmet à Madame (en principe). En réalité, le médiateur garde une partie de la somme. Et c'est par exemple comme ça qu'on peut enrichir le gouvernement directement grâce aux familles déchirées et aux couples divorcés qui sont montés l'un contre l'autre...

Com#77922  | score:0  +1 -1 | Par Jasmine Silice [Android]

Bien bien bien.
Deux mots pour résumer ma réponse : "faux" et "preuve". Et peut-être un peu de "tu ne réponds pas à la question".

Que gagnerait l'état à avoir des "esclaves-pantins" ? Et tu as des vraies preuves de ça ?
Que gagnerait l'état à faire de ces enfants des "rats de laboratoire" ? Et tu as des vraies preuves de ça ?
Tu as des preuves que ça crée de l'individualisme ? Tu as des preuves que l'individualisme contribue à la surconsommation ?
Que gagnerait l'état à alimenter des réseaux pédophiles ? Et tu as des vraies preuves de ça ?
Que gagnerait l'état à produire de mauvais parents ? Tu as des preuves que ces enfants enlevés à leurs parents deviennent des mauvais parents ?

Non, l'état ne gagne rien à garder des fonctionnaires qui font mal leur travail. La politique actuelle va dans le sens contraire. Ils essayent de minimiser le nombre de fonctionnaires (en tapant notamment sur l'éducation et la recherche).

Je veux bien que parfois ils se trompent et ils font des erreurs, voire qu'ils prennent des raccourcis pour accélérer une procédure. Mais de là à dire que c'est systématique, il va te falloir des mince alorss de preuves pour qu'on te croit.

Com#77940  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

"Que gagnerait l'état à avoir des "esclaves-pantins" ? Et tu as des vraies preuves de ça ?"
L'État a tout à y gagner, c'est comme ça qu'il se maintient. Dès l'âge de 5 ou 6 ans, on nous apprend à l'école à obéir, on nous impose un schéma d'autorité et de punition, on nous apprend à suivre un modèle unique (faire des études-avoir un travail), un mode de vie qui nous rend esclave de leur système. Te le "prouver" reviendrait à te prouver que le ciel est bleu, si tu ne veux pas regarder je n'y peux rien.

"Que gagnerait l'état à faire de ces enfants des "rats de laboratoire" ? Et tu as des vraies preuves de ça ?"
Faire avancer la recherche "scientifique", possiblement, et créer un plus grand nombre de consommateurs pour les médicaments. Mon frère en est une preuve, mais c'est pas comme si je pouvais l'envoyer chez toi et te montrer comment il était avant qu'on le fasse droguer avec des médicaments. Il y a aussi un témoignage d'une femme à qui on a imposé une médicamentation abusive, dans maj-quebec(point)com/session3(point)php, l'émission appelée "Pour la semaine de la santé mentale, suite" (en mai), si je me rappelle bien, si ce n'est pas cette émission c'est celle d'avant (Est-ce que le système public affecte la santé mentale ?). Tu peux aussi lire ici et regarder les vidéo: radio-canada(point)ca/actualite/v2/enjeux/niveau2_2091(point)shtml, ou encore rechercher sur Internet l'article de La Presse appelé "Mort suspecte de 17 enfants: des antipsychotiques soupçonnés".

"Tu as des preuves que ça crée de l'individualisme ? Tu as des preuves que l'individualisme contribue à la surconsommation ?"
Isoler les frères et soeurs, séparer les parents, briser les familles, ça contribue fortement à créer de l'individualisme, oui, puisque la famille est en principe la première unité où un enfant peut combler ses besoins affectifs.
Quand on n'est pas individualiste, qu'on pense aux autres, on s'aperçoit que la surconsommation se fait aux dépens de ceux qui n'ont presque rien.
Quand on n'arrive pas à trouver notre bonheur auprès des autres individus, on trouve autre chose. Pour certains, ça sera le fait de consommer des plaisirs éphémères et d'acheter.

"Que gagnerait l'état à alimenter des réseaux pédophiles ? Et tu as des vraies preuves de ça ?"
Certains membres hauts-placés en font partie, ils y gagnent le plaisir de dominer un individu faible et/ou du plaisir sexuel. Tu peux regarder l'affaire des CD de zandvoort, l'affaire de l'arche de Zoé, les disparues de l'yonne, ou encore ce qui s'est passé avec Serge Tueche ou Stan Maillaud.

"Que gagnerait l'état à produire de mauvais parents ? Tu as des preuves que ces enfants enlevés à leurs parents deviennent des mauvais parents ?"
Ils ne deviennent pas de "mauvais parents", ne déforme pas ce que je dis. Ils se font enlever leurs enfants sous de faux prétextes (qui feraient prétendument d'eux de mauvais parents, alors que c'est faux), parce qu'ils sont plus vulnérables et donc des cibles plus faciles, des clients gagnés.

"Non, l'état ne gagne rien à garder des fonctionnaires qui font mal leur travail."
Je l'ai déjà dit : ils font très bien leur travail. Dans l'empire du mensonge où "démocratie" est synonyme d'"oligarchie", la "protection de l'enfance" n'a rien à voir avec le sens que l'on lui donne.

"Je veux bien que parfois ils se trompent et ils font des erreurs, voire qu'ils prennent des raccourcis pour accélérer une procédure. Mais de là à dire que c'est systématique, il va te falloir des mince alorss de preuves pour qu'on te croit."
Je ne demande pas à être crue. On peut attribuer cela à des erreurs ou des cas isolés quand il s'agit d'une dizaine de cas, mais quand il s'agit de centaines et de milliers de cas, c'est de la folie que de croire que c'est dû uniquement à des "erreurs". Surtout quand il y a corruption. On ne truque pas des procès par "erreur".

Com#77997  | score:0  +1 -1 | Par Jasmine Silice

Prouver que le ciel est bleu, c'est pourtant une tâche très simple, ça se mesure. :)
Et puis je ne suis pas d'accord, autorité / obéissance / punition, on t'apprend ça bien avant l'école, et c'est tes parents qui s'en chargent.
Et je ne vois pas ce que tu as contre ça. C'est (à ma connaissance) la meilleur technique. Comme pour les animaux qu'on dresse, faire appelle au mécanisme de récompense / renforcement c'est ce qui marche le mieux pour pousser des animaux ou des enfants à se comporter correctement. J'anticipe ta question : Oui, on est obligé de formater les gamins car ils ne seront capable qu'à l'adolescence (et encore...) de mener une réelle réflexion de fond sur les implications de leur comportement.

Il me semble que tu as dit que ton frère était déjà fragile. Certes, ça l'a sûrement pas arrangé, mais de là à dire qu'ils l'ont fait exprès, y'a de la marge. Et puis bon, on ne construit pas de généralités sur quelques cas dont on ne sait pas s'ils sont représentatifs. C'est un peu l'effet "coupé au montage" qui permet à la télé de nous montrer seulement les aspects qu'ils ont envie de montrer.

Donc selon toi, les enfants séparés de leurs parents compensent leur manque affectif par de la surconsommation ? (Inutile de dire que je trouve ça erroné.)
Et pourquoi un enfant dans une famille d'accueil aurait-il forcément un manque affectif ?
Un ami à moi vit dans une famille d'accueil et semble avoir un manque affectif bien plus faible que le mien alors que j'ai toujours vécu avec ma mère. (Oui... Cas particuliers....)

Sur les réseaux pédophiles, tu ne réponds pas à la question. Je ne demande pas ce que gagnent les agresseurs, mais plutôt ce que gagne l'état à couvrir ces agresseurs.

C'est toi-même qui a parlé de "mauvais parents" en disant que les enfants séparés de leur famille deviennent de "mauvais parents".

"quand il s'agit de centaines et de milliers de cas, c'est de la folie que de croire que c'est dû uniquement à des "erreurs"."
Là tu m'intéresse !
Tu as des chiffres ? Ils viennent d'où ?

Com#78016  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

Tu ne pourras jamais prouver à un aveugle que le ciel est bleu, malgré les témoignages, les mesures, etc., il ne le voit pas.

Ce ne sont pas tous les parents qui utilisent la technique de l'autorité, l'obéissance et la punition. Peut-être la très grande majorité puisque nous sommes dans une société qui privilégie cette technique, mais pas tous les parents, non. Ce n'est pas la meilleure technique, elle peut faire faire n'importe quoi à n'importe qui sous prétexte d'une autorité qui se croit tout permis et d'une peur de la punition. La meilleure technique c'est le dialogue, la prise de conscience, la compréhension. L'Humanité n'est pas tout à fait prête pour ça, mais il y a de l'espoir.

"Il me semble que tu as dit que ton frère était déjà fragile. Certes, ça l'a sûrement pas arrangé, mais de là à dire qu'ils l'ont fait exprès, y'a de la marge. Et puis bon, on ne construit pas de généralités sur quelques cas dont on ne sait pas s'ils sont représentatifs. C'est un peu l'effet "coupé au montage" qui permet à la télé de nous montrer seulement les aspects qu'ils ont envie de montrer."
Ils savaient très bien que ça détruirait mon frère, à force de changer les doses et les marques. Si pour toi le fait de voir qu'on prescrit des médicaments à une majorité de jeunes dans certains de centres, de voir que ça détruit des vies, et de voir l'industrie pharmaceutique s'engraisser n'est pas suffisant, je ne sais pas ce qu'il te faudrait pour ne serait-ce qu'envisager la possibilité que la prise de médicaments est un marché qui rapporte gros et que le but est surtout d'avoir le plus de clients possibles.

"Donc selon toi, les enfants séparés de leurs parents compensent leur manque affectif par de la surconsommation ? (Inutile de dire que je trouve ça erroné.)"
Rien à voir. Tu as dû zapper les mots "contribue fortement" et "pour certains". Relis mon commentaire. Tu verras peut-être que je ne dis en AUCUN CAS que l'individualisme est créé seulement à partir de familles brisées, et que je ne dis en AUCUN CAS que tous ceux qui sont individualistes surconsomment.

"Et pourquoi un enfant dans une famille d'accueil aurait-il forcément un manque affectif ?"
Et pourquoi tu sous-entends que j'ai dit une chose pareille ??? Je n'ai JAMAIS dit ça.

"Sur les réseaux pédophiles, tu ne réponds pas à la question. Je ne demande pas ce que gagnent les agresseurs, mais plutôt ce que gagne l'état à couvrir ces agresseurs."
Certains de ces agresseurs dirigent l'État... EUX y gagnent bien quelque chose, et ils font partie de l'État.

"C'est toi-même qui a parlé de "mauvais parents" en disant que les enfants séparés de leur famille deviennent de "mauvais parents"."
Au temps pour moi. Mais je n'ai pas mis "mauvais parents" entre guillemets pour rien. Ce que j'ai voulu dire, c'est que ceux-ci ne sont pas des mauvais parents à proprement parler, mais qu'ils sont CONSIDÉRÉS comme des mauvais parents, d'où les guillemets. Désolée pour le mal-entendu.

"Là tu m'intéresse !
Tu as des chiffres ? Ils viennent d'où ?"
Tu peux regarder n'importe quel bilan de la DPJ pour voir que le nombre de jeunes qui y ont "recours" se compte par milliers.
Aussi, si tu vas lire les témoignages sur christiandumont(point)ca concernant la DPJ, et regarder les autres sources que j'ai donné à gwezenn, et si tu considères que ce ne sont pas toutes les victimes qui parlent, peux-tu vraiment, en restant intellectuellement honnête, voir ces chiffres à la baisse ? Et que le mensonge, la manipulation et la falsification de dossiers aient mené des opérations impliquant plusieurs intervenants, sans que personne n'ait l'air de s'en offusquer ou de faire quoi que ce soit, ça devrait aussi mettre la puce à l'oreille, surtout quand on regarde les autres témoignages qui vont en ce sens, y compris de gens qui se sont fait intimider, harceler et menacer.

Com#78029  | score:0  +1 -1 | Par Jasmine Silice

Oh, si, bien sûr qu'on peut prouver à un aveugle que le ciel est bleu. Une couleur c'est un ensemble de longueur d'ondes que les gens ont nommé.
On peut donc : 1) mener une enquête auprès des gens pour trouver quels sont les ensembles de longueur d'onde qu'ils appellent "bleu". 2) mesurer les longueur d'ondes visibles venant du ciel.
On peut donc ainsi montrer que le ciel a une couleur qui rentre dans l'intervalle de ce que les gens appellent "bleu".

Mouarf, "le dialogue", tu me fais bien rire. Tu ne peux utiliser cette technique que si la personne est assez intelligente pour comprendre les implications de ses actes.
Tu ne peux pas dialoguer avec des gamins qui sont très loin de pouvoir comprendre les mécanismes sociaux. Et certaines personnes sont moins intelligentes que d'autres.

C'est pas parce qu'une personne participe à la direction de l'état qu'il *est* l'état. Y'a tellement de fonctionnaires, c'est normal (dans le sens, statistiquement très probable) qu'il y ait des brebis galleuses de temps en temps. Et ça serait donc normal que l'état fasse le ménage dans ses rangs.

Je suis allé voir sur ton site christiandumont, j'ai trouvé quelques dénonciation de cas, mais pas de statistique.

Com#77986  | score:0  +1 -1 | Par Charlie Stérile

Merci. Partial ou pas, témoignage importantissime.

Com#78017  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

Oui, tous les témoignages ont leur importance je pense. Il y a des sujets qui sont tabous mais il faut quand même en parler puisque c'est comme ça qu'on peut faire prendre conscience de l'existence d'un problème ou d'un phénomène.

Com#78193  | score:0  +1 -1 | Par Archibald Détaxe

Puisque la justice sociale occidentale c'est de la crotte d’après toi, pourquoi tu vas pas faire un tour en Chine par exemple, pour voir si les services sociaux sont mieux et si les enfant sont mieux traités?

Com#80232  | score:0  +1 -1 | Par Gaetan Guay-Tanguay

C'est un faux dilemme. Ce n'est pas parce que c'est mauvais ici qu'ailleurs c'est "bien". C'est comme si tu disais à une personne dont la maison est pleine de coquerelles d'aller chez le voisin où il y a de la moisissure partout... ou inversement selon ce que tu considères le pire.

Publicité



Anecdote précédente   Toutes les anecdotes   Anecdote suivante

Chercher sur le site (les anecdotes, les commentaires, les gens...)

Exemples de requête : 'dans le métro', 'vernis', 'Ernestine Radioconducteur', 'moi aussi !'


Ajouter un tag

TagVotesTagger
Invraisemblable3
Pathétique1
Pas claire1
Psychopathe1
Sérieuse
Bizarre
Mal écrite
Intéressante
Glucose
Stupide
Mignonne
Quelconque
Bâclée
Trash
Immature
Vulgaire
Spam !!
Drôle
Poétique