Pseudo :   Mot de passe : 

Bienvenue chez Laurent Mésentère

Laurent Mésentère a soumis 31 anecdotes, 81 commentaires et a voté 29 fois (normalité).

En moyenne, Laurent Mésentère trouve les anecdotes 66% normales et note les anecdotes 29% intéressantes (bof).

Le karma de Laurent Mésentère est actuellement de 7 points.

Graphe de normalité

Envoyer un message privé à Laurent Mésentère

Message de à


Dernières anecdotes par Laurent Mésentère

PubliéeAnecdoteNormalitéVotes
il y a longtempsQuand une personne utilise un mot pour me caractériser, je vais longuement en lire toutes les déclinaisons dans le dictionnaire. Suis-je normal ?61%39
il y a longtempsDès fois, j'envisage de passer ma vie enfermé dans un appart/chambre, de travailler chez moi, et faire appel à des services de livraison pour seules intéractions sociales. Suis-je normal ?60%78
il y a longtempsQuand les gens(et moi) parlent, ce que je trouve le plus intéressants dans ce qu'ils disent, c'est la sonorité de leurs vocalises verbales. Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsQuand je regarde ce que font les autres, ce dans la plupart des domaines, j'y " crois" assez facilement, tandis que je n'arrive jamais à oublier les ficelles, "trucs", astuces, de mes propres réalisations (comme s'il s'agissait d'effets spéciaux , ratés, ou réussis). Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsJ'ai l'impression de ne jamais être" moi" avec les autres.De toujours me traduire, comme j'étais toujours en pays étrangers ( les autres), à devoir adopter le dialecte des autres pour langage.Je me sens " chez moi", et moi, que quand je peux habiter les choses dans la solitude. Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsJe trouve que se laper la face, se pourlécher la babine, et se laisser un filet de bave au visage a travers ce qu'on appele la bise comme salutation cordiale, n'est pas très différent que de déposer un glaviot par crachas, sur la figure, dans le fond ( le fond : mettre de la bave sur la face). Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsQuand je vais aux WC ( publics/ pv, mais partagées), je pense à mon insu faire une "bise" inversée aux gens, en soudant par siège interposé nos épidermes fessiers(surtout si c en cours le matin avant d'avoir salué tlm avec qui mon 1er contact est celui de nos fesses s'embrassant indirectement). Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsJe trouve l'insulte " fIls de pute" dénuée de tout sens.En effet, pourquoi est il insultant de se référer a une activité supposée de notre parent, /e, plutot que de cibler nos propres actions d'individus ? Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsQuand on me dit de sortir, je n'en vois pas le sens, parcequ'on l'on me dit de sortir d'une boite/case ( maison) pour aller dans d'autres boites ( transports/voiture, lieu sociaux tel que boites de nuit/maisons d'autres gens/taff).On me dit rarement de sortir en dehors de tt compartiment social. Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsJe trouve parfois que les êtres humains, les " moches" comme les "canons", sont comme des pates de chair informes et sans grand attrait.En résumé, j'en arrive parfois, d'un certain regard, à trouver les dits canons pas très canons.. Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsAvant je ne me ressentais pas un enfant très aimé mai je croyais pouvoir être aimable car j'avais en moi une intériorisation d'une figure abstraite du devoir familial à lamour de la progéniture.J'ai 'grandi" et il ne mreste que le narcissisme la quête d nirvana ou le troc pr acheter l'amour d l'autr Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsQuand j'essaie d'aller vers les autres, je me fais souvent l'effet d'être une " pute", et de me vendre(surtout dans les groupes) ? Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsJe ressens de la tristesse quand je pense que seul les parents peuvent nous aimer sans (autres) conditions ( que d'etre réceptacles sacrifiés a leurs projections prolongatrices d'eux ), et que étant adulte je n'ai que des "jeux de grands" pour marchande l'affection entre mon ego et celui de l'autre. Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsJe trouve que mon pseudo et avatars ne sont pas ridicules, mais offre le profil d'une parfaite tête de con, plutôt normale au demeurant. Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsSouvent , en art, je trouve la conception du beau par l'etre humain effroyablement limité à son nombril, ou l'on conçoit souvent la beauté selon des représentations de gens, de personnes, visages humains. Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsDes fois je regarde les etres humains comme je regarderai des animaux d'une autre espèce ; cad en ne leur trouvant pas tant de distinctions spécifiées (comme parfois on peut trouver que les chiens ressemblent globalement aux autres animaux de leu espèce canine). Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsQuand je vais en fac, je parle à peu de personnes, mais je tiens un carnet ou je fais des dessins, profils, hypothèses, de chaque individu présent dans mon cours, que je complète avec une documentation étudié patiemment à la manière d'un stalker. Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsIl y 2 semaines quelqu'un ma fait passer un sondage sur le fait d'uriner en public pr une expérience socio(il avait ds tics/et juste avant qq avait uriné non loin = piège?).J'ai passé les 3 jours suivants à penser dans les détails une réponse ultra précise de 3 pages alors que je ne la reverrai js Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsYa quelques temps, je me sentais une personne différente, parmi un amas de cons, et abrutis.Depuis peu, je me sens juste une personne banale et "spécifique", parmi tant d'autres, pas si "normaux", formatés, qu'on l'entend dire, ou le répète, et ne plus me sentir différent m'amène a l'ennui de soi. Suis-je normal 0%0
il y a longtempsParfois , la pression pour se mettre en couple/ ou avoir des relations soit amoureuses ou /et sexuelles me fait fantasmer qu'un car géant, conduit par des figurines de soldats nazi et une mascot pedobear, débarque tous les "couples" dans un neo auschwitz d'une dimension post apocalyptique parralèle. Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsVous n'avez jamais pensé qu'on passait 3/4 de temps de sa vie à décrépir ?A 15 ans, on peut trouver que 40 ans, c'est "vieux", pourtant, c'est la maturité potentielle de l'humain qui peut en vivre bien le double, mais qui semble voué à entamer précocément son déclin vers l inexorable.J'y pense svt. Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsMa phobie des docteurs me fait éviter autant que se peut de les consulter; mon fantasme serait de créer un cyborg de moi même, greffé d'un programme médical, que je télécommanderais à distance par la pensée pour me soigner.Se faire palucher, examiner, voire ouvrir par un étranger m'est un supplice. Suis-je normal ?63%39
il y a longtempsEnfant,j'aimais réouvrir des croutes de blessures, cicatrices(certaines sur la tête,en me grattant le crane, d'autres en sarrachant les ongles)il m'arrivait de me piquer la tête avec une aiguille pour les décoller.J'aimais respirer lodeur du sang et je conservais les bouts de peau/croutes arrachés. Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsS'il arrive qu'une personne m'insulte d'enculé", / ou me dise d'aller me faire enc[..]/qu'elle m'enc[..] , j'en ai.. strictement rien à cirer. L'organe de la dignité ou de l'honneur semble faillir à me retransmettre ce signal comme offensant.Je réponds pour ne pas s'écraser", mais ca m'ennuie,0%0
il y a longtempsA 11 ans, je sortais, sur mon trajet jusqu'en cours, avec les gants de teinture pour cheveux de ma mère dans ma poche, au cas ou je serais forcé à l'insu de mon plein gré, de tuer quelqu'un; ce afin de ne pas laisser d'empreintes dans l'éventualité que cet évènement funeste se réalise. Suis-je normal ?39%101
il y a longtempsDans les lieux comme les immeubles, je n'arrive pas a croire au délimitations qui séparent les différents espaces, privé/public ( ex, des apparts dans un meme immeuble, "chez soi").Je dors avec une hache en prévision du jour ou les autres s'en rendront compte, redoutant le chaos social s'ensuivant. Suis-je normal ?0%0
il y a longtempsJe me dis parfois que je ne serai a l'aise dans les espaces public que si un virus est répandu, sur une ville ou commune entière, et la population évacuée pour me laisser le champs libre. Suis-je normal ?50%29
il y a longtempsLorsque je prends les transports en commun, je ressens mon espace vital empiété de la plus infâme promiscuité, ce qui m'agresse et me répugne.Je songe même a passer pour fou, et malade, et avec des gros tics, pour faire fuir les gens qui voudraient de trop s'agglutiner a coté de moi. Suis-je normal ?61%96
il y a longtempsDepuis l'enfance, j'ai un comportement monomaniaque avec la nourriture, il m'arrive de consommer un seul aliment durant des mois, jusqu'à m'en saturer,( et parfoil'éliminer ainsi de mon régime)je sais que ce n'est pas "équilibré", mais cette inclinaison monomaniaque se retrouve t elle chez d'autres? Suis-je n37%97
il y a longtempsJe mange du papier depuis l'enfance ( je mangeais aussi du tissu, des manches de pull)et je continue a l'âge adulte ? Suis-je normal ?38%98
il y a longtempsJe mange du papier depuis l'enfance ( je mangeais aussi du tissu, des manches de pull)et je continue a l'age adulte ? Suis-je normal ?0%0

Dernières commentaires par Laurent Mésentère

PubliéAnecdoteCommentaire
il y a longtempsCela fait quelques temps que j'ai envie de manger de la viande humain pour en connaitre le gout. Suis-je normal ?Je vous recommande tout spécialement un morceau de moelle épinière et de cerveau si vous en avez l'occasion, si vous deviez rendre visite à un cousin cannibale à tout hasard ou lors d'un possible chaos civilisationnel.Y ayant gouté pendant mon enfance lors d'une cérémonie de deuil ou cela faisait partie d'un rite d'hommage, non seulement cela a un gout unique, mais c'est tout particulièrement bon pour la santé parait il ( nonon cela ne fait pas développer le kuru si vous privilégiez justement ces zones :D) , en plus d'honorer selon des croyances ancestrales l'esprits des ancetres condensé dans ces organes.J'ai d'ailleurs prévu de faire cuisiner ma dépouille pour confectionner des petits fours lors de mon décès afin de communier une dernière fois avec mes proches :)
il y a longtempsJ'ai remarqué aujourd'hui que la plupart des femmes détestent être abordées dans la rue. Personnellement, ça ne me dérange pas le moins du monde, au contraire, j'adore les rencontres imprévues. Suis-je normale ?AUSsi au delà du contexte drague, ou encore " les femmes ont en marre d'etre percues comme de la viande" ce a quoi me fait penser le plus la drague de rue, c'est aux démarcheurs publicitaires, lol... y a pas de rapport dans l'absolu, mais je vois une similitude dans le cote relance à vendre ou obtenir qqchose, et insistance meme si on refuse.du coup en me prenant pour ex moi je refuse à présent toujours toutes sollicitations de pub meme pour asso dans la rue; car j'ai pas le temps de bien y songer dans ce contexte, car si qqchose m'intéresse je vais voir par moi meme, car j'ai pas l'esprit a ca, car quand j'ai accepté on a essayé de m'arnaquer.. mon refus systematique est récent et reactif à la nuisance du harcelement publicitaire. c'est p-etre pas tres différent pour la seduction de rue, et p-etre les femmes retiennent que les désagréments et ne "tentent" ou ne laissent pas leurs chances aux bonnes offres lol qui pourraient meme les interesser
il y a longtempsJ'ai remarqué aujourd'hui que la plupart des femmes détestent être abordées dans la rue. Personnellement, ça ne me dérange pas le moins du monde, au contraire, j'adore les rencontres imprévues. Suis-je normale ?La plupart des gens hommes ou femmes tracent dans la rue comme des robots, vaquant à leurs trajectoires précalculée pour déployer un agenda prévu sur des semaines à l'avance ne laissant place à l'imprévu.Et l'abord 'type "de rue, ce n'est pas vraiment imprévu, chacun sait ou il voudrait aller ou pas et quelles sont les motivations et les plans éculés(relous et prévisibles pour tlmonde je crois dans la majorité des cas ) pour y parvenir..est ce que les femmes à qui tu as posé cette question sont ennuyées d'être abordées par toutes sortes de gens pour d'autres choses que la séduction ?a mon avis pour cette question tournée en ce sens, les femmes sont pas plus réticentes que les hommes. je crois que ca les saoul d'être sollicitees partout de par leur seul etat de femelle comme si cela seul signifiait etre open sexuellement aux desirs de tout mec désirant s'accoupler avec le 1 er spécimen féminin croisant son périmètre, ou comme si cela représentait leur adhesion a priori, alors qu'elles ont leurs désirs, gouts, j'imagine, certaines veulent pas être en couple ou de spams plan cul géant les relançant dans la rue, lol, et en outre certaines sont gays( et si on retourne la question la plupart des hommes hétero aimeraient pas être sollicite juste car sont des mâles par tous les homos de la terre sans prendre en compte que ca entre pas dans leurs desirs), mais que globalement cette sursollicitation (parfois associe d'agressivite et de risques en certains contextes)de par leur seule femellitude les rend sur la défensive, malgré l'ambivalence probables de leurs désirs.Quelles n'affirment pas assez du coup, elles restent dans une certaine passivite de vieux schémas de séduction tout en les critiquant
il y a longtempsJe dirais que l'amitié fille-garçon n'existe pas... Sauf dans un seul cas: si l'autre n'est pas à notre goût. Sinon, on finit toujours par "tomber amoureux" Suis-je normale ?est-ce que c'est valable pour seules les relations hetero, ou est-ce que ça s'applique aussi auX gays ? du type, l'amitié entre des personnes de potentielle compatibilité amoureuse et sexuelle ne peut pas exister toute orientation confondue , ou est-ce un type de relation qui est en cause ?
il y a longtempsJ'ai tendance à penser que la langue française étant une langue plus riche et complexe que beaucoup d'autres langues, nous sommes par conséquent plus intelligents que d'autres cultures puisque nous avons beaucoup plus de mots et autres complexités à assimiler dès notre plus jeune âge. Suis-je normal ?je pense les différentes langues ont un role dans la façon dont on structure notre pensée, mais pas en terme de plus ou de moins.A mon ressenti la langue française est très littéraire, et j'ai bien de la peine à l'écouter mise en chant/musique par exemple, autrement il semble que les langues chinoises amènent à une pensée plus visuelle et active diffrentes zones du cervau pour une même opération.

Chercher sur le site (les anecdotes, les commentaires, les gens...)

Exemples de requête : 'dans le métro', 'vernis', 'Ernestine Radioconducteur', 'moi aussi !'