Pseudo :   Mot de passe : 

Bienvenue chez Gaetan Guay-Tanguay

Gaetan Guay-Tanguay a soumis 27 anecdotes, 516 commentaires et a voté 11 fois (normalité).

En moyenne, Gaetan Guay-Tanguay trouve les anecdotes 80% normales et note les anecdotes 43% intéressantes (hmmm..).

Le karma de Gaetan Guay-Tanguay est actuellement de 20 points.

Graphe de normalité

Envoyer un message privé à Gaetan Guay-Tanguay

Message de à


Dernières anecdotes par Gaetan Guay-Tanguay

PubliéeAnecdoteNormalitéVotes
il y a longtempsJ'ai 18 ans et je ne connais pas mon "orientation sexuelle". Chose certaine, je ne suis pas "hétéro" et ne me suis jamais considérée comme tel. Mais les concepts même d'"orientation sexuelle", "hétérosexualité" et "homosexualité" n'ont aucun sens pour moi. Suis-je normale ?64%208
il y a longtempsJ'en ai marre de me faire dire que je suis belle, même si on ne me le dit pas si souvent. Quand on me dit que je suis belle, je réponds la plupart du temps par "je sais" ou par "ok, mais j'en ai rien à foutre". Je ne réponds jamais par "merci" parce que pour moi ce n'est pas du tout un compliment. Suis-je normale0%0
il y a longtempsJe suis "anti-Occident" et j'ai fait des recherches sur l'islam pendant plus d'un an. Je ne suis pas musulmane, ne compte pas l'être, et on m'a même déjà traité d'"islamophobe" (terme que je rejette). Mais en musique, je n'écoute pratiquement que des nasheeds (chants islamiques). Suis-je normale ?38%152
il y a longtempsJe pense que je suis exactement le genre de personne avec qui j'aimerais être en couple. Suis-je normale ?65%152
il y a longtempsEn moins de deux semaines, j'ai fait attendre deux personnes pour rien lors de rendez-vous, par oubli de ma part. Je m'en sens très coupable. Suis-je normale ?87%28
il y a longtempsJe suis une jeune femme de 17 ans mais je déteste la mode et le shopping, je n'ai que 2 paires de souliers (dont une seule que je mets), je n'ai jamais porté de short ou de jupe qui monte plus haut que 5cm en-haut des genoux, je n'ai pas (et n'ai jamais eu) de sac à mains, et je ne me suis jamais maquillée. Suis-je normale ?50%265
il y a longtempsJe n'ai jamais bu de café ni de thé, je ne suis jamais allée à une soirée où il y a de l'alcool, je ne me suis jamais saoulée ni droguée, je n'ai jamais fumé, je n'ai jamais acheté de produit "Apple", je ne regarde jamais la télévision, et je n'ai jamais eu (et je n'ai pas) de téléphone portable. Suis-je normale ?47%350
il y a longtempsJe suis extrêmement jalouse quand mes amis deviennent amis. Je me dis que c'est grâce à moi s'ils sont amis, je me sens abandonnée, et je me maudis d'être incapable de me lier d'amitié avec les amis de mes amis... Suis-je normale ?74%67
il y a longtempsJ'aime qu'on me dise mes défauts et j'ai horreur de ceux qui font semblant de ne pas les voir. Suis-je normale ?80%41
il y a longtempsIl m'est arrivé de perdre un ami cher... À ce moment-là, je ne lui parlais plus dans la réalité, mais je le voyais et lui parlais dans mes rêves et cela me convenait. Ça a pris plus d'un an avant que le manque se fasse réellement ressentir. Suis-je normale ?69%49
il y a longtempsParce qu'il est à la fois beau et drôle, et parce qu'il est agile, l'écureuil est mon animal préféré ! D'ailleurs, lorsque je vois un écureuil et que j'ai un appareil photo à portée de main, je ne peux m'empêcher de le photographier. Suis-je normale ?75%46
il y a longtempsLes insectes n'ont aucune conscience de la place qu'ils occupent par rapport à notre planète Terre. Je trouve cela fascinant de les observer, de voir que j'ai un pouvoir de vie ou de mort sur eux, et surtout, je me dis que nous sommes probablement comme des "insectes" dans l'Univers. Suis-je normale ?79%54
il y a longtempsJe me trouvais moche, mais depuis quelques mois, je me trouve trop belle. Je me trouve si belle que je passe au moins 30 minutes par jour à m'admirer devant un miroir. Je trouve ma beauté presque "irréelle", mais j'ai l'impression de me voir au travers les yeux de quelqu'un d'autre. Suis-je normale ?0%0
il y a longtempsEn cette nouvelle année scolaire, je pense introduire le concept de "crayons joker", c'est-à-dire des crayons esthétiquement moches et/ou de mauvaise qualité destinés uniquement à l'usage de ceux qui veulent que je leur en prête. Ainsi, j'éviterais de perdre mes crayons de bonne qualité. Suis-je normale ?79%583
il y a longtempsJe ne comprends pas pourquoi la pédophilie ou même la zoophilie sont considérées comme des maladies mentales alors que l'homosexualité ne l'est pas. Au même titre que l'homosexualité, la pédophilie et la zoophilie me semblent être une attirance comme une autre, les gouts et les couleurs... Suis-je normale ?37%195
il y a longtempsJ'ai imaginé plusieurs façon dont je pourrais mourir, et celle qui me semble la plus intéressante est de mourir assassinée lors d'un crime passionnel. Suis-je normale ?45%66
il y a longtempsUne de mes plus grandes peur, c'est que ma calculatrice cesse subitement de fonctionner durant un examen de maths ou un examen de sciences. Suis-je normale ?76%87
il y a longtempsJ'ai souvent l'impression que les oiseaux rient de moi ou me crient des insultes. Suis-je normale ?23%100
il y a longtempsJe ne suis adepte d'aucune religion, mais je ne comprend pas qu'on puisse être "non-pratiquant". Je trouve que dire appartenir à une religion (n'importe laquelle), mais ne pas en appliquer les principes, c'est un profond manque de respect envers cette religion qui est soi-disant la nôtre. Suis-je normale ?55%117
il y a longtempsPour moi, le pronom "vous" représente plusieurs personnes : je ne vois pas en quoi le vouvoiement est une marque de politesse. Je trouve cette norme de "politesse" affreusement stupide, car c'est comme si on insinuait que la personne à qui on s'adresse a plusieurs personnalités... Suis-je normale ?48%91
il y a longtempsChaque fois que j'apprends quelque chose à l'école, particulièrement en cours d'histoire et en cours de science, je doute de la véracité de ce que j'ai appris, et je me demande comment on a pu découvrir cette chose. Suis-je normale ?79%69
il y a longtempsJe déteste les parapluies, et je n'en utilise jamais même si cela signifie être toute trempée. Suis-je normale ?62%55
il y a longtempsQuand je désire quelque chose (de matériel), j'attends toujours que ce soit Noël ou mon anniversaire pour qu'on me le donne et que je puisse l'avoir gratuitement, même si j'ai les moyens de me le payer bien avant. Suis-je normale ?67%53
il y a longtempsCela fait plusieurs années que je joue aux Sims, pourtant, je n'ai jamais ne serait-ce qu'essayer d'élever une famille, ou même un seul enfant. Toutes mes parties se résument à avoir un sim bourreau des coeurs qui couche avec tous les autres sims. Suis-je normale ?68%117
il y a longtempsJe n'aime pas l'été, et le printemps me déprime. Suis-je normale ?0%0
il y a longtempsQuand je prends ma douche et que j'ai fini de me laver (ça me prends 5 minutes tout au plus), je traine toujours quelques minutes de plus car je n'ai pas envie de sortir. Puis, je me dis "Mais qu'est-ce que je suis égoïste de gaspiller de l'eau potable alors que d'autres n'en ont pas", et je sors. Suis-je normale ?78%182
il y a longtempsMarcher me donne envie de pisser. Suis-je normale ?0%0

Dernières commentaires par Gaetan Guay-Tanguay

PubliéAnecdoteCommentaire
il y a longtempsJ'ai 18 ans et je ne connais pas mon "orientation sexuelle". Chose certaine, je ne suis pas "hétéro" et ne me suis jamais considérée comme tel. Mais les concepts même d'"orientation sexuelle", "hétérosexualité" et "homosexualité" n'ont aucun sens pour moi. Suis-je normale ?La théorie des genres dit qu'on peut "choisir son genre", qu'un homme peut avoir le genre féminin, une femme le genre masculin. Ou qu'on peut ne s'identifier à aucun genre, ou aux deux. C'est n'importe quoi. Quand j'étais petite, j'avais un chat qui s'occupait de moi, me protégeait, grognait quand un étranger s'approchait de moi...comme un chien de garde. Ce n'est pas pour autant qu'on l'identifiait au "genre canin", un chat est un chat. Un homme est un homme. Une femme est une femme. Dans certaines sociétés, les hommes se maquillent, par exemple. Construction sociale. Ça ne change pas le fait qu'être une femme ou un homme, ça n'a rien à voir avec des rôles sociaux. C'est comme si on disait que biologiquement, les noirs sont prédestinés à être esclave. Mais bon, je l'avoue, je n'ai plus envie de perdre mon temps à expliquer tout ça à des personnes qui ne veulent pas comprendre. La théorie du genre et la prédétermination des rôles sociaux en fonction du sexe, c'est deux faces d'une même médaille. C'est juste que pour la théorie des genres, ça se rapporte à un genre féminin et masculin fictifs. Moi, je continuerai d'appeler un chat un chat, un homme un homme et une femme une femme, je rejetterai les "pronoms neutres" et le fait d'appeler une femme "il" ou un homme "elle" pour une question de "genre". La "féminité" et la "masculinité" sont des concepts fictifs.
il y a longtempsJ'ai 18 ans et je ne connais pas mon "orientation sexuelle". Chose certaine, je ne suis pas "hétéro" et ne me suis jamais considérée comme tel. Mais les concepts même d'"orientation sexuelle", "hétérosexualité" et "homosexualité" n'ont aucun sens pour moi. Suis-je normale ?Ça fait du bien de voir ce commentaire ! J'ai un ami homosexuel qui m'a déjà dit que pour lui "c'est impossible d'aimer une femme". Malgré toutes mes tentatives, je n'ai jamais compris. Pour lui, "c'est tellement évident qu'il ne pourrait pas me l'expliquer". J'ai souvent l'impression que de tels dégouts ou de telles attirances si renforcées sont plus le fruit de l'expérience que des prédispositions innées. D'ailleurs, je crois que tout ça peut changer. Ce sont des goûts, et nos goûts changent. Mais peu de personnes semblent prêtes à le comprendre et à se l'avouer. Et peut-être qu'elles se ferment de nombreuses portes, s'empêchent de vivre certaines expériences, sous prétexte qu'elles sont ceci ou cela. Si je ne cesse de me dire "je ne peux pas aimer la cuisine italienne, je ne peux pas aimer la cuisine italienne, je ne peux pas aimer la cuisine italienne", eh bien je n'oserai même pas y goûter ou alors j'y goûterai tout en me conditionnant à ne pas l'aimer. Alors que si je reste ouverte à l'idée, ça pourrait bien être le repas le plus délicieux de ma vie.
il y a longtempsJ'ai 18 ans et je ne connais pas mon "orientation sexuelle". Chose certaine, je ne suis pas "hétéro" et ne me suis jamais considérée comme tel. Mais les concepts même d'"orientation sexuelle", "hétérosexualité" et "homosexualité" n'ont aucun sens pour moi. Suis-je normale ?Ce que tu décris n'est pas la pansexualité, mais la demi-sexualité (éprouver un désir sexuel très spécifique, que pour quelques personnes proches). D'ailleurs, j'ai pensé à m'identifier comme pansexuelle un moment, mais ça ne faisait pas de sens pour deux raisons. 1) Je n'ai pas de désir sexuel. 2) La pansexualité est un sous-produit de la théorie des genres, qui est à mon sens une aberration (désolée, j'y reviendrai). Pour ton 2e paragraphe, je suis d'accord. Mais je crois qu'en réalité les humains ont 2 orientations, soit l'orientation sexuelle et l'orientation romantique. Vouloir du sexe et vouloir une relation romantique sont deux choses différentes. On peut être par exemple bisexuel hétéroromantique, homosexuel biromantique, etc., toutes les combinaisons sont possibles. Pour l'identité de genre, je ne vois pas pourquoi tant de personnes s'en font avec ça. Les rôles sociaux ne devraient pas êtres déterminés par notre sexe biologique comme l'a fait la religion entre autres. Une maman peut travailler et un papa être père au foyer, ça ne change pas le fait que l'une soit une femme et l'autre un homme. Je suis une femme parce que j'ai un corps de femme, c'est tout, il n'y a pas de "vraies femmes" (et encore moins de "fausses femmes") en fonction des rôles sociaux. Tout le reste, comme la théorie des genres, ne fait que semer la confusion.
il y a longtempsJ'ai 18 ans et je ne connais pas mon "orientation sexuelle". Chose certaine, je ne suis pas "hétéro" et ne me suis jamais considérée comme tel. Mais les concepts même d'"orientation sexuelle", "hétérosexualité" et "homosexualité" n'ont aucun sens pour moi. Suis-je normale ?Évidemment, je peux être "attirée" ou fascinée par des personnes sans que ce soit sexuel (ce que j'appellerais de "l'attirance énergétique", ou attirance physique non-sexuelle, ou encore de l'attirance esthétique). Je peux le ressentir sans discrimination, pour des hommes comme pour des femmes. Non, je n'ai jamais eu envie de coucher avec quelqu'un. Mis à part une période où j'essayais de le ressentir, c'était dirigé envers presque tout le monde (hommes, femmes, jeunes, vieux). Notre cerveau peut nous jouer de sales tours parfois. Je ne serais jamais passé à l'action. J'intériorisais un désir parce que """tout le monde""" avait ce désir, sauf moi, et ça me faisait vraiment sentir à part. Mais, quand je me suis renseignée sur l'asexualité, j'ai redécouvert une autre vision des choses, une vision qui correspondait à ma vision des choses, j'ai compris que je n'étais pas la seule à ne pas sentir ce "besoin", et mon cerveau a cessé de me jouer des tours à me faire croire que j'étais attirée par n'importe qui (quand je dis n'importe qui... c'était vraiment n'importe qui lol), car j'ai compris que c'était parfaitement normal, et je n'ai plus eu "besoin" de cacher cette absence de désir pour me sentir en paix avec moi-même.
il y a longtempsJ'ai pris conscience au long de ma vie que notre société est gouverné par la banques mondiale et tout ce qui suit... Je me sent faible de ne pas pouvoir le changer. Et je ne comprend pas que des gens accepte sans écouter leur voie intérieur (la paix, la nature, notre empreinte sur la terre,... ect). Suis-je normale ?"Sentiment d'impuissance = perte de pouvoir". Le changement est entre nos mains, encore faut-il en prendre la responsabilité. Les révoltes, les marches et les pétitions ne servent à rien, il ne faut pas attendre que le changement vienne d'en-haut, car on ne peut pas demander une solution adéquate à celui qui crée un problème ! Il nous appartient de créer des communautés auto-suffisantes, faire pousser notre nourriture, nous réapproprier nos ressources collectivement. Je trouve aussi que c'est une honte que chaque personne/famille paie pour un réseau internet, souvent illimité, alors qu'un seul réseau pourrait suffire pour plusieurs familles (réseau wifi). Internet est un outil presque indispensable, mais si on utilisait la capacité d'un réseau à son maximum en évitant des réseaux inutiles, on pourrait réduire considérablement les ondes nocives qui nous affectent, sans affecter la qualité de notre navigation. C'était ma pensée aléatoire du moment. Pour reprendre l'idée de mon premier paragraphe, le jour où on retournera "à nos origines" en tant qu'espèce, où tout le monde cessera de contribuer aux banques centrales et au système d'esclavagisme, où plus personne n'ira dans les supermarchés, rien ni personne ne pourra stopper le mouvement. Le mouvement des "tiny house", l'auto-suffisance alimentaire et énergétique, manger sain et bio, ces phénomènes prennent une grande ampleur. Les mentalités ont beaucoup évolué ces dernières années, il y a à peine 3/4 ans on me traitait de folle quand je disais que les médias mentaient, maintenant presque tout le monde en a conscience et la télévision et les médias mainstrem sont de moins en moins populaire. Encore quelques années de militantisme inutile, encore quelques communautés auto-suffisantes et/ou basées sur le troc qui doivent voir le jour, et ce mode de vie s'imposera de lui-même comme une alternative viable. Le meilleur moyen de s'opposer au Système, c'est de vivre sans. Quand suffisamment de personnes y arriveront, il s'écroulera tout seul (il est déjà en train de commencer à s'écrouler). Je ne parle pas de retourner à l'âge de pierre, mais de retourner à un mode de vie basé sur et en harmonie avec la Nature, tout en conservant ce qui est encore conservable et ce qui est utile de la néo-technocratie (Internet et le téléphone par exemple), pour autant qu'on en fasse bon usage.

Chercher sur le site (les anecdotes, les commentaires, les gens...)

Exemples de requête : 'dans le métro', 'vernis', 'Ernestine Radioconducteur', 'moi aussi !'