Pseudo :   Mot de passe : 

Bienvenue chez Albert érythrocyte

Albert érythrocyte a soumis 1 anecdotes, 5 commentaires et a voté 2 fois (normalité).

En moyenne, Albert érythrocyte trouve les anecdotes 0% normales et note les anecdotes 58% intéressantes (hmmm..).

Le karma de Albert érythrocyte est actuellement de -5 points.

Graphe de normalité

Envoyer un message privé à Albert érythrocyte

Message de à


Dernières anecdotes par Albert érythrocyte

PubliéeAnecdoteNormalitéVotes
il y a longtempsJe ne supporte pas les gouttes d'eau après mon passage au lavabo le matin . A moins que ce ne soit un vasque en verre .. Suis-je normal ?0%0

Dernières commentaires par Albert érythrocyte

PubliéAnecdoteCommentaire
il y a longtempsJe suis accro au bruit du sèche-cheveux et à la chaleur qu'il dégage. A tel point qu'il est tout le temps branché à côté de mon lit, et quand je suis dedans et que je lis ou autre, je l'allume, le pose à côté de moi et le laisse fonctionner pendant longtemps, des heures parfois. Même en pleine nuit. Suis-je normal ?Slt.mdr je savais quil y aurait d gens qui pourraient comprendre a quel point le bruit du seche cheuveux est apaisant .je ne suis pas le seul ca fait du bien de le savoir.je croyais que javais un probleme lol.
il y a longtempsJ'aime lancer des tranches de jambon sur les musulman juste pour le plaisir Suis-je normal ?C'est un troll ça c'est sur...
il y a longtempsj'aurais voulu être un homme pour ne pas me faire insulter dans la rue, Est-ce normal ?Je me permets d'intervenir sur ta réflexion, intéressante sur le fond même si je suis en désaccord avec toi sur plusieurs points, qui mériteraient quelques approfondissements. Concernant ton exemple sur l'homme Néandertalien, je t'invite à faire quelques recherches là dessus car ça fait plusieurs années que la représentation classique des manuels d'histoire (la femme cueille les fruits, l'homme va à la chasse...) est remise en cause. En effet, il n'existe pas ou peu de preuve attestant que les rôles étaient répartis de cette façon, il a été constaté que ces recherches avaient justement été biaisées par la vision sexiste ou genrées des historiens de l'époque, et par le peu d'intérêt porté à la femme préhistorique (on parlait surtout de l'homme préhistorique). Bien sûr, je ne dis pas que ça n'était jamais le cas, mais des recherches plus récentes nuancent énormément cette supposition (la société n'était pas encore assez organisée pour se permettre une telle séparation des tâches, de nombreuses femmes participaient vraisemblablement à la chasse par exemple). Ensuite, le problème du système économique ne vient pas du fait physiologique il est vrai que la femme peut tomber enceinte, mais de la non-reconnaissance de la paternité comme étant d'importance équivalente. En effet, il serait vraiment indispensable que le congé paternité soit pris en même temps (et obligatoirement) que le congé maternité obligatoire pour que les mentalités évoluent... Car si la femme porte physiquement l'enfant, je pense que le rôle du père est tout aussi important que celui de la mère pour ce qui est de l'accompagnement, puis par la suite de l'éducation de l'enfant. Donc non, à poste égal, ce n'est pas normal qu'une femme soit payée moins cher qu'un homme alors qu'elle fournit le même travail. Enfin, oui, les "masculinistes" existent et sont même en expansion. Cependant, la plupart d'entre eux n'ont pour moi rien à voir avec les féministes, qui cherchent non pas à dire que la femme est supérieure à l'homme mais qu'ils sont égaux en droits (du moins pas la majorité non-extremiste d'entre elles). Les masculinistes en revanche défendent un retour aux traditions, et considèrent que dorénavant les femmes dominent les hommes qui sont les victimes de leur matriarcat. Et certains d'entre eux discutent de l'image de l'homme dans la publicité, si si, ce qui n'est pas un sujet inintéressant par ailleurs. Je dirais brièvement mon point de vue sur la chose : si des pubs comme celles "d'adopte un mec.com" passent bien alors qu'elles seraient inconcevables appliquées à un public féminin, c'est que le public mis en avant (public masculin, donc) peut faire preuve d'auto-dérision car il ne rencontre pas cette chosification au quotidien... Les "privilèges de femmes", personnellement je les jette sans problème si on peut au final être traitées avec plus de respect. Sache que bon nombre de femmes souhaitent faire le premier pas vers quelqu'un qui leur plait (et font, parfois) dans une relation, mais il faut être conscient des blocages qui peuvent exister également. En effet, ne dit-on pas que les filles qui draguent, ou par extension qui couchent trop rapidement au goût de ces messieurs sont des filles faciles ? Envisagerais-tu une relation à long terme avec une fille qui s'est montrée directement intéressée, qui a fait du rentre-dedans, ou une fille que tu as pu conquérir ? Alors souvent, même si elles en ont envie, plusieurs filles se musellent elles-mêmes par peur d'être qualifiée de "trainée" ou de "fille facile". Encore une question de mentalité, surtout, tu vois où je veux en venir ? Donc ça me fait doucement sourire quand les hommes se plaignent de ça... Et puis les "aides spontanées" avec arrières pensées parce que tu es une fille, ça aussi honnêtement, je m'en passerais bien. Et puis ça arrive beaucoup moins souvent qu'on le croit qui plus est. Ca m'arrive de plus d'aider spontanément un mec en galère, un exemple tout bête dans le train pour monter une valise... C'est du savoir-vivre ça, pas un prétexte de drague comme c'est bien trop souvent le cas encore aujourd'hui. Par contre, je suis d'accord avec toi sur le dernier point. Il est évident que les hommes semblent plus réceptifs aux stimulis visuels que les femmes (je n'irais cependant pas jusqu'à dire qu'ils sont guidés par leur bite), ça se comprend de fait que les marques souhaitent utiliser le corps féminin comme objet de faire-valoir (ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas réglementer sur ce point bien sur). Bon voilà, je souhaitais apporter mon point de vue pour nuancer tes propos, désolée pour ce pavé !
il y a longtempsJ'aime manger mes crottes de nez depuis l'enfance et je le fait chaque soir encore aujourd'hui, parfois j'attend d'en avoir un peu plus dans le nez pour une meilleur dégustation, Suis-je normal ?Dégoûtant !! J'ai été traumatisée dans mon enfance par la vision d'un camarade qui bouffait toujours ces crottes de nez... J'ai jamais compris ce qu'on pouvais aimer là dedans... !!
il y a longtempsJe n'ai jamais fait de fellation, et je refuse d'en faire car l'idée d'un pénis dans ma bouche me dégoute profondément. Un ancien de mes partenaires m'a dit qu'il ne pourrait jamais se mettre en couple avec moi car je refuse ça. Depuis je ne cesse d'y penser dès qu'un mec s'intéresse à moi. Suis-je normale ?Je comprends tout à fait. Déjà, je trouve que c'est révoltant que la majorité des gens considèrent que c'est compréhensible pour un homme de ne pas vouloir faire de cuni, par contre une femme qui ne veut pas faire de fellation c'est un ovni ! Désolée de décevoir vos fantasmes comme quoi le sexe masculin est magnifique, mais objectivement un pénis ça peut avoir des odeurs également, le sperme c'est dégueulasse en texture et en goût et il peut y avoir des poils alors qu'à l'inverse bon nombre de filles s'épilent du moins en partie. Bien sûr je parle objectivement parlant pour relativiser, mais je ne suis en aucun cas dégoûtée par la chose. Ensuite, je dirais que personnellement je pratique la fellation parce que déjà j'aime expérimenter, ensuite je vois ce qui me plait ou pas et la fellation n'est pas si rebutante que ça (sauf avaler que je ne supporte pas, et c'est pas faute de tentatives...). Ce qui est excitant, c'est de pouvoir contrôler le plaisir de ton homme et lui faire plaisir. Si un jour tu es curieuse, tu peux essayer, mais surtout ne te force pas car ça va te dégoûter encore plus et ce n'est pas une obligation. Après, il faut t'attendre au fait que, comme beaucoup de française pratiquent la fellation, les hommes avec qui tu vas sortir risquent de considérer cela comme leur étant dû... Ils vont être surpris par ton refus, mais c'est aussi un moyen de voir si la personne tient à toi au point d'aller au delà de ça.

Chercher sur le site (les anecdotes, les commentaires, les gens...)

Exemples de requête : 'dans le métro', 'vernis', 'Ernestine Radioconducteur', 'moi aussi !'